France Edgar Morin sur Tariq Ramadan : « Je suis contre toute humiliation subie par qui que ce soit »

18:28  12 novembre  2017
18:28  12 novembre  2017 Source:   Le Monde

La rédaction de "Charlie Hebdo" reçoit des menaces de mort après sa une sur Tariq Ramadan

  La rédaction de Depuis la publication d'une caricature de l'islamologue (accusé de viols par deux femmes), le journal satirique fait l'objet de plusieurs messages menaçants sur les réseaux sociaux, note "Marianne".C'est devenu une sinistre routine pour l'hebdomadaire satirique ces dernières années. Une véritable "campagne d'insultes et, plus grave, de menaces de mort" a été une nouvelle fois déclenchée contre Charlie Hebdo, selonMarianne.

Et suivez @CSOJ et réagissez en direct avec le hashtag #CSOJ https://twitter.com/CSOJ Pour voir ou revoir votre émission 7 mars 2014: http://www.dailymotion.com/ce-soir-ou-jamais http://bit.ly/CSOJreplay #CSOJ #Replay EXTRAITS: Edgar Morin - Tariq Ramadan : l’entretien !

Ramadan / Morin : le duo de l'impossible ? Emission du 25 avril - Zemmour et Naulleau sur paris premiere. Tariq Ramadan avec Edgar Morin , revient sur les lacunes des débats intellectuels de nos jours.

« Je suis de ceux qui attendent des éclaircissements de la justice », a-t-il affirmé concernant les plaintes pour viol visant l’islamologue.

  Edgar Morin sur Tariq Ramadan : « Je suis contre toute humiliation subie par qui que ce soit » © FRED DUFOUR / AFP

Interpellé sur ses liens avec l’islamologue et théologien Tariq Ramadan visé par deux plaintes pour viol, et avec qui il a écrit deux ouvrages, le sociologue et philosophe Edgar Morin a voulu écarter toute accusation de complaisance, dimanche 12 novembre, lors du Forum philo Le Monde Le Mans.

« C’est la justice qui va permettre d’éclairer le phénomène. (…) Je suis de ceux qui attendent des informations complémentaires et des éclaircissements de la justice », a-t-il affirmé tout en condamnant « toute humiliation subie par qui que ce soit et surtout les humiliations sur le corps des femmes et, bien sûr, des enfants ».

«Charlie» et « Médiapart », aux origines de la guerre intermédiatique

  «Charlie» et « Médiapart », aux origines de la guerre intermédiatique Riss accuse Edwy Plenel de « condamner à mort une deuxième fois » sa rédaction…Autrefois proches, Charlie Hebdo et Mediapart se livrent une guerre intermédiatique. Une violente querelle idéologique, sur fond de rapport à l’Islam, qui a atteint un nouveau palier avec l’édito de Riss, paru dans le numéro en kiosque ce mercredi. Dans cette charge, le directeur de l’hebdomadaire accuse Edwy Plenel, le directeur du site d’information, de « condamner à mort une deuxième fois » sa rédaction en disant que le journal satirique prenait part à une « campagne plus générale » de « guerre aux musulmans ». Retour sur une polémique en plusieurs actes.

Edgar Morin sur Tariq Ramadan : « J’ai horreur du lynchage médiatique ». Le sociologue et philosophe humaniste Edgar Morin a dialogué à deux reprises sur les grands problèmes contemporains, l’islam et la spiritualité avec Tariq Ramadan .

CSOJ du 7 mars 2014 Toutes les informations sur les invités, thèmes et live: INTEGRALE: P1 Laffaire Buisson . Zemmour et Naulleau face à T.Ramdan et E. Morin

« La question du viol est pour ma personne impossible, car, dans mon passé, je n’ai pu faire l’amour qu’en ayant le désir dans le regard de l’autre et je n’ai jamais éprouvé le plaisir de la domination et de la force», a-t-il voulu ajouter.

Il ne joue pas un « double jeu »

Quant à savoir si Tariq Ramadan jouait un double jeu, comme a pu l’affirmer Caroline Fourest dans Marianne, Edgar Morin a estimé que l’islamologue a « évolué » et ne jouait pas un « double jeu ».

« Quand on considère tous les extraits de tous ses papiers à différentes époques, moi, je pense qu’il a évolué. Le Tariq Ramadan qui est venu me trouver pour débattre avec lui est un Tariq Ramadan qui a exprimé oralement et par écrit son idée d’un islam européen acceptant la démocratie, la liberté des femmes et même l’apostasie, c’est-à-dire l’abandon de sa propre religion », a-t-il témoigné.

« Mes positions sont ultra-claires et on ne peut que les défigurer », a-t-il conclu, visant les détracteurs ayant réagi à sa tribune parue dans L’Obs.

Le Losc a trouvé la formule .
Le duel des bêtes blessées a tourné à l'avantage des moins bien classées. Vendredi soir, en ouverture de la 13e journée de L1, Lille s'est imposé (3-1) à domicile face à l'AS Saint-Etienne, qui n'a donc pas réussi à relever la tête après l'humiliation subie à domicile face à Lyon (0-5). Pour les Dogues en revanche, le renouveau se confirme. © Icon Sport Nicolas Pépé Le public du stade Pierre-Mauroy n'a jamais perdu espoir, même lorsque les mauvais résultats s'enchaînaient au coeur de la crise, et le voilà récompensé.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!