France Pyrénées-Atlantiques : condamné pour un vol de cartes Pokémon, un sans-abri dit préférer la prison à la rue

14:50  14 novembre  2017
14:50  14 novembre  2017 Source:   Franceinfo

Gabriel Jesus s'entraînait dans une prison

  Gabriel Jesus s'entraînait dans une prison Si le casier judiciaire de Gabriel Jesus est propre, cela n'a pas empêché l'attaquant de Manchester City d'effectuer ses premiers dribbles en prison. © Fournis par Newsweb Le buteur brésilien a confié être allé régulièrement s’entraîner au football dans une prison militaire, durant sa jeunesse. Il partait « à six heures, parfois cinq heures du matin », pour rejoindre la prison de Romao Gomes, à São Paulo, où il jouait sur un terrain de football réservé aux policiers.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Un SDF de 32 ans comparaissait lundi devant le tribunal correctionnel de Pau pour avoir volé pour 177 euros de cartes Pokémon dans une grande surface. Il a déclaré à la justice préférer la prison à la rue.

  Pyrénées-Atlantiques : condamné pour un vol de cartes Pokémon, un sans-abri dit préférer la prison à la rue © Fournis par Francetv info

Un sans-abri de 32 ans, condamné lundi 13 novembre par le tribunal correctionnel de Pau à trois mois de prison ferme pour un vol de cartes Pokémon, a dit au procureur et au juge préférer la prison à la rue, rapporte France Bleu Béarn. Cinq mois supplémentaires d'une précédente condamnation à du sursis s'ajoutent à cette peine. Il restera donc en prison jusqu'au printemps.

Des cartes Pokémon pour remercier un ami

Condamné une première fois il y a près de dix ans dans une affaire d'association de malfaiteurs, cet homme multiplie les petits vols depuis sept ans. Vendredi, il a été pris en train de voler des cartes Pokémon. Il voulait remercier un ami qui lui avait prêté 300 euros. Le montant du larcin s'élevait à 177 euros.

La prison plutôt que la rue

"La situation dans la rue, surtout en période hivernale, est particulièrement dure. Pour des personnes qui sont dans un cycle d'errance et de délinquance, c'est compliqué d'avoir des hébergements d'urgence, des places en foyer et d'y rester, a expliqué son avocate, Marion Touraille, au micro de France Bleu Béarn. On peut en venir à voler des cartes Pokémon pour avoir un peu d'argent ou à demander à être mis en détention plutôt que d'être dans la rue."

"Les gens ont besoin de tentes pour vivre" : en Iran et en Irak, des milliers de personnes sont sinistrées après le séisme .
Les opérations de secours ont pris fin, mardi en Iran, après le séisme qui a frappé la province de Kermanshah dimanche. La priorité est maintenant de mettre à l'abri des dizaines de milliers de sinistrés.   © Fournis par Francetv info Après le séisme qui a fait 530 morts et plus de 8 000 blessés en Iran dimanche 12 novembre, le gouvernement iranien a promis mardi "une action énergique" pour aider les sinistrés de la province de Kermanshah, une zone frontalière avec l'Irak dans l'ouest du pays.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!