France TRIBUNE. 12 propositions pour un contrat de refondation du PS

10:25  14 janvier  2018
10:25  14 janvier  2018 Source:   L’Obs

L'OM tient à Mitroglou

  L'OM tient à Mitroglou Même si les propositions, de prêt notamment, ne manquent pas, Kostas Mitroglou ne devrait pas quitter l'OM cet hiver. C’est ce qu’a confirmé Andoni Zubizarreta, le directeur sportif de l’OM, à L’Equipe.Les fêtes sont terminées à Marseille. L’OM inaugure 2018 par la réception de Valenciennes, ce dimanche dans le cadre des 32es de finale de la Coupe de France. Le passage à la nouvelle année pourrait coïncider à la première association de Valère Germain et Kostas Mitroglou à la pointe de l’attaque olympienne. C’est ce que laisse suggérer la mise en place de samedi à l’entraînement.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Erreur! Vous tentez d'accèder à un Sujet qui n'existe plus.

Non-cumul, décentralisation, recours aux Civic tech... Le collectif du "Manifeste pour un progrès partagé" veut révolutionner le fonctionnement du Parti socialiste.

Le logo du parti socialiste est affiché sur une vitre de son quartier général, rue de Solférino à Paris. © Copyright 2018, L'Obs Le logo du parti socialiste est affiché sur une vitre de son quartier général, rue de Solférino à Paris.

Le "Manifeste pour un progrès partagé" rassemble des militants et responsables socialistes dans tous les territoires. Cette démarche est initiée notamment par les responsables des plus grosses fédérations du PS, Sébastien Vincini (Haute-Garonne) et Emmanuel Grégoire (Paris), la députée du Tarn-et-Garonne Valérie Rabault, Gabrielle Siry (secrétaire nationale à l'économie) ou encore Willy Bourgeois (conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté). Elle ambitionne de repenser radicalement le mode du fonctionnement du Parti socialiste, préalable à la redéfinition de sa doctrine. Leur rassemblement constitue également une réponse à la personnalisation du congrès.

Pour Marine Le Pen, le FN doit changer de nom pour être perçu comme "un parti de gouvernement"

  Pour Marine Le Pen, le FN doit changer de nom pour être perçu comme "Aujourd'hui, si nous changeons le Front national alors il faut aussi changer l'appellation", a défendu Marine Le Pen. La présidente du Front national Marine Le Pen a estimé dimanche 7 janvier que son parti devait changer de nom pour être perçu comme un "parti de gouvernement", susceptible de nouer des alliances. Les militants sont "plutôt majoritairement pour un changement de nom" à ce stade du dépouillement des questionnaires envoyés dans le cadre de la "refondation" du parti, a affirmé la dirigeante frontiste lors d'une conférence de presse à Alençon, huitième étape de sa tournée de "refondation". Elle a qualifié de "fake news" le chiffre de 80% des militants opposés avancé par RTL. Si la tendance finale est au changement de nom, "un certain nombre de noms seront suggérés" au congrès du FN le 11 mars et les militants voteront "sur ces noms", a-t-elle dit. "Aujourd'hui, si nous changeons le Front national alors il faut aussi changer l'appellation", a défendu Marine Le Pen. "Si un nom contient une charge qui puisse susciter des craintes, ou (a) une charge émotionnelle qui soit trop forte, et il semblerait que ce soit quand même le cas du Front national, alors il ne faut pas hésiter à se donner les moyens de la victoire", a plaidé l'ancienne candidate à la présidentielle.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Service momentanément indisponible. Veuillez nous excuser de ce contre-temps. www.hit-parade.com.

Douze propositions pour un contrat de refondation du PS

"L'année qui se termine laisse le mouvement socialiste français en grande difficulté. La déroute électorale du printemps marque l'aboutissement d'un épuisement idéologique, d'une incapacité d'adapter notre vision du monde et nos moyens d'action aux grands changements. Le tout est accentué par une confiance rompue avec notre électorat.

Face au malheur militant, alors que tant se sentent oubliés ou peu écoutés par les dirigeants nationaux, nous proposons aujourd'hui de révolutionner notre parti. C'est la seule solution et c'est notre dernière chance, car c'est le seul moyen de le faire revivre, en rompant avec ses codes, sa bureaucratie, son excessive centralisation, son manque criant d'imagination et son incapacité phénoménale à renouveler son incarnation.

Suez obtiendrait 275 M$ de l'Argentine pour solder le contentieux Buenos Aires

  Suez obtiendrait 275 M$ de l'Argentine pour solder le contentieux Buenos Aires Selon Bloomberg, les deux parties auraient trouvé un compromis ...Suez et l'Argentine auraient mis fin au contentieux lié à la résiliation brutale, en 2006, par le gouvernement de l'époque, du contrat de gestion de l'eau et de l'assainissement de la capitale Buenos Aires. Trois sources ont confirmé à Bloomberg qu'un compromis aurait été trouvé, dont deux ont précisé que les autorités allaient verser 275 millions de dollars à l'entreprise, vraisemblablement en obligations d'Etat, en mars.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Apoflux UB - Dépôt de voeux

Cette révolution s'accompagne d'une rupture méthodologique qui passe par un rapport nouveau avec les territoires. À tous ceux qui prônent le renouvellement politique, mais lancent des "mouvements" autocratiques et centralisés, nous opposons la confiance dans les militants du quotidien et la force des territoires. Notre "Manifeste pour un projet partagé" croit en eux, en leur capacité d'imagination, en leur créativité, et en la capacité des nouvelles technologies à les mettre en commun.

Nos camarades attendent un parti ouvert, moins centralisé, moins verrouillé ; plus uni, plus innovant, plus subversif, plus audible, plus populaire. C'est au service de cette révolution de notre organisation que nous leur soumettons ces douze propositions, issues des travaux menés par les militants dans les territoires ces derniers mois, qui pourraient constituer notre contrat de refondation :

Goal-line technology, l’envers d’une arnaque: une ex-employée parle…

  Goal-line technology, l’envers d’une arnaque: une ex-employée parle… La décision de la LFP de suspendre "à titre conservatoire" la technologie sur la ligne de but apparaît a posteriori d’autant plus indispensable à la lumière des révélations d’une ancienne employée de la société désavouée. © ICON SPORT Le contrat de la société GoalControl a fini par être dénoncé par la LFP, mais que de temps perdu et de cas de dysfonctionnements qui ont discrédité la goal-line technology. Elle s’appelle Suzana Castaignède et ses déclarations faites au micro de France Inter sont édifiantes.

12 e Cuir.

La page que vous avez demandée n'existe pas RETOUR. © CNRS.

Un parti décentralisé, pour donner plus de place et de visibilité aux territoires, avec des instances simplifiées, pour faire reculer la bureaucratisation du parti, pour permettre des prises de position plus rapides, plus claires, plus transparentes, mieux partagées. 

Une démocratisation de notre organisation  pour mieux prendre en compte les décisions et les aspirations des militants : avec notamment la présentation et le vote du budget par les instances élues au niveau national et local, la publication obligatoire de l'ensemble des résultats des votes militants, la prise en compte des consultations militantes dans la définition des choix stratégiques de notre formation, la baisse du seuil du référendum d'initiative militante à 500 militants issus de différentes fédérations. 

L'ouverture gratuite aux sympathisants qui pourront s'engager en ligne, pour être ainsi rattachés à une section locale et avoir accès à toutes les informations et invitations, le droit de vote restant réservé aux adhérents. ` 

Eiffage et Kier devraient pallier la faillite de Carillion sur le TGV britannique

  Eiffage et Kier devraient pallier la faillite de Carillion sur le TGV britannique Les deux groupes ont assuré Londres de leur engagement sur le projet ...La faillite du groupe britannique de BTP Carillion donne des sueurs froides au gouvernement de Sa Majesté. Quant aux partenaires de l'entreprise, qui intervient en consortium sur plusieurs projets, il va leur falloir s'adapter, mais les grands travaux en cours ne devraient pas en pâtir. On pense notamment au projet HS2, la liaison ferroviaire à grande vitesse Londres-Birmingham-Manchester-Leeds, une seconde épine dorsale ferrée pour le pays, après Londres-Douvres.

La page produit que vous cherchez n'existe plus. PS 3 - Smarttoys.

Site en maintenance Inutile de faire souffrir Monsieur pour une histoire qui n’en valait pas la peine.

La primaire, bien que représentant une avancée démocratique incontestable, s'est muée en machine à diviser et à éliminer dans le contexte politique récent. Tout en conservant ce mode de désignation démocratique, une réflexion doit être engagée : il s'agit de retrouver le rôle de promotion et propulsion du projet du candidat ou de la candidate désigné.e. Un socle commun programmatique devra d'ailleurs être préalablement élaboré par le parti pour engager l'ensemble des candidatures dans un cadre politique partagé. 

La création d'une plate-forme des gauches, des progressistes et de la société civile, pour créer un espace de dialogue et de convergences avec tous les acteurs qui partagent les mêmes valeurs que nous, captant et faisant émerger les idées partout sur les territoires, renouant avec le monde de la création, les intellectuels. 

Le non-cumul dans les fonctions internes comme arme de renouvellement massif : il est proposé de limiter dans le temps le cumul d'un mandat dans les instances fédérales ou nationales ; le nombre d'élus et de collaborateurs d'élus dans les instances dirigeantes pourra être plafonné afin d'assurer une diversité de représentation. 

Le tirage au sort comme mode de désignation d'une partie de nos instances nationales et fédérales. Cela permet à la fois de les ouvrir à des militants qui ne sont membres d'aucune motion, qui ne cherchent pas à maîtriser les codes de l'organisation, et qui apportent un regard neuf et spontané, dont le parti n'est pas l'activité principale. Chacun aura sa chance, sans besoin d'obtenir un laissez-passer des dirigeants en place. Ces mêmes instances seront complétées de "personnalités qualifiées" pour profiter de l'expérience de responsables associatifs, syndicaux, professionnels ou retraités disposant d'une compétence spécifique correspondant aux besoins du parti. 

Eiffage : contrat de 1,7 MdE pour le métro Grand Paris Express ?

  Eiffage : contrat de 1,7 MdE pour le métro Grand Paris Express ? Selon le quotidien 'Les Echos', le groupe de BTP Eiffage a décroché le plus gros contrat du futur réseau de métros automatiques Grand Paris Express. Le groupeEiffage serait sorti vainqueur d'un important appel d'offre dans le cadre de la construction du réseau de métros aut Selon le site internet des 'Echos', un consortium emmené par le groupe de BTP a remporté le plus gros contrat de ce chantier, d'un montant de 1,7 milliard d'euros, pour construire le premier tronçon de la future ligne 16 du métro du Grand Paris.

| Droit d'auteur | Rétroaction |.

Vous devez vous connecter pour télécharger un torrent.

Pour un parti bienveillant et accueillant, mettons en œuvre une politique de détection et de promotion des nouveaux talents dans les territoires, pour renouveler et rajeunir radicalement nos dirigeants et nos candidats. Ce critère s'ajoutera à celui de la diversité déjà mis en œuvre dans la composition des différentes listes. Cette politique de détection a pour corolaire un droit à la formation militante, garanti par trois leviers : la mise en place d'un MOOC socialiste, c'est-à-dire une plateforme numérique de formation, collaborative ; un parcours militant mis en place par toutes les fédérations ou sections ; et une obligation pour les élus, en contrepartie de leur investiture, d'assurer des sessions de formation sur leurs domaines de compétence. Nous devons généraliser les systèmes de parrainage des nouveaux adhérents par les anciens pour transmettre la culture militante et générer de la convivialité. 

L'imprégnation généralisée des Civic tech dans notre fonctionnement pour permettre aux adhérents, via une plateforme numérique, de favoriser l'auto-organisation des initiatives militantes ; de partager les innovations issues des territoires ; de saisir les instances ou les élus via un droit de pétition, ou un référendum d'initiative militante ; d'être consulté en permanence sur la position du parti en votant (référendum militant) ou en co-construisant une position à soumettre au vote. Le recours au vote électronique sera généralisé pour les consultations thématiques, il sera envisagé pour faciliter la participation aux investitures. 

La création d'un pôle "rénovation des pratiques et des idées" au sein de la direction du PS qui mettra en œuvre un agenda de transformation sur le volet des outils numériques, de la communication, des réformes statutaires et de l'élaboration de propositions sur les sujets d'avenir (intelligence artificielle, impact de la transition numérique sur le travail et la protection sociale…). Ce pôle aurait également pour mission de collecter et de participer à la diffusion de toutes les bonnes idées au niveau local et de coordonner une plateforme de tracts, une centrale d'achats… 

La création d'un pôle ressource national "reconquête des territoires" qui mettrait à disposition des fédérations une analyse électorale, cartographique, sociologique et politique ainsi que des moyens humains, logistiques et financiers dédiés. 

Les instances nationales doivent refléter l'importance, mais aussi la diversité des territoires de notre pays

Le collectif "Manifeste pour un progrès partagé"

Lassana Diarra au PSG, c'est fait ! .
Lass' revient pour tout casser. Libéré de ses deux dernières années de contrat par le club émirati d'Al-Jazira, Lassana Diarra a trouvé un beau point de chute au Paris Saint-Germain. À 32 ans, l'international français s'offre un dernier défi de taille, et un beau contrat d'un an et demi jusqu'en 2019 au sein du club de la capitale.Un coup qui a tout d'une bonne affaire pour les deux parties.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!