France JCDecaux contraint par le Conseil d'Etat de retirer plus de 1 500 panneaux publicitaires à Paris

20:10  05 février  2018
20:10  05 février  2018 Source:   francetvinfo.fr

Macron s'engage à inscrire au calendrier un jour commémorant le génocide arménien

  Macron s'engage à inscrire au calendrier un jour commémorant le génocide arménien Il a refusé de condamner la Turquie, prônant « un dialogue régulier et exigeant avec le président Erdogan, parfois à l’abri des médias » ... © Christophe Petit Tesson / POOL / AFP Emmanuel Macron lors du dîner annuel du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF), à Paris le 30 janvier 2018. C'était une promesse de campagne du candidat Macron. Le chef de l'État français s’est engagé mardi soir, lors du dîner annuel du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF), à faire inscrire au calendrier une « journée pour la commémoration du génocide » arménien.

Le Conseil d ' Etat a validé, lundi 5 février, l'annulation par le tribunal administratif d'un contrat provisoire avec JCDecaux , via sa filiale Somupi, sur les panneaux publicitaires de la ville de Paris , qui était contesté par des concurrents.

L’insécurité qui en découle pour tous les salariés concernés conduit le groupement JCDECAUX /RATP/SNCF à saisir le Conseil d ’ Etat Chiffres clés du Groupe - Chiffre d’affaires 2016 : 3 393m€ - JCDecaux est coté sur l'Eurolist d'Euronext Paris et fait partie des indices Euronext 100.

Ce jugement annule un contrat provisoire entre JCDecaux et la municipalité de Paris. Pour le budget de la ville, cela représente une perte de 40 millions d'euros jusqu'en 2019.
  JCDecaux contraint par le Conseil d'Etat de retirer plus de 1 500 panneaux publicitaires à Paris © Fournis par Francetv info

Le Conseil d'Etat a validé, lundi 5 février, l'annulation par le tribunal administratif d'un contrat provisoire avec JCDecaux, via sa filiale Somupi, sur les panneaux publicitaires de la ville de Paris, qui était contesté par des concurrents. L'institution reconnaît qu'"une personne publique peut, lorsque l'exige un motif d'intérêt général tenant à la continuité du service public s'exonérer à titre provisoire (...) des règles de publicité et de mise en concurrence pour la conclusion d'une concession de service".

Mathieu Amalric rejoint "Le Bureau des légendes" de Canal+

  Mathieu Amalric rejoint La chaîne annonce l'arrivée de l'acteur et réalisateur Mathieu Amalric dans la quatrième saison de sa création originale dont le tournage débute le 7 février. Très rare à la télévision, Mathieu Amalric devient l'un des nouveaux personnages de la série d'espionnage de Canal+ "Le Bureau des légendes". Le comédien a accepté d'incarner JJA, le directeur de la sécurité interne de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure), et rejoint au casting Mathieu Kassovitz, Sara Giraudeau, Florence Loiret Caille et Jonathan Zaccaï.

Le Conseil d ' Etat a confirmé ce lundi 5 février l'annulation du marché de l'affichage publicitaire conclu entre la mairie de Paris et une filiale de JC Decaux. Aussi l'obligation pour Somupi, une filiale de JC Decaux, de retirer dans les 15 jours ses panneaux publicitaires de la capitale.

Chiffres clés du Groupe - Chiffre d’affaires 2009 : 1 918,8 M€ ; CA T 1 : 487,2M€ - JCDecaux est coté sur l'Eurolist d'Euronext Paris et fait partie des indices Euronext 100, Dow Jones Sustainability et FTSE4Good - N° 1 mondial du mobilier urbain (428 000 faces publicitaires ) - N° 1 mondial de la

Mais, ajoute le Conseil d'Etat, "compte-tenu de la grande diversité des moyens de communication, par voie électronique ou sous forme d'affichage ou de magazines, dont dispose la ville de Paris, ceux-ci sont suffisants pour assurer la continuité du service public de l'information municipale en cas d'interruption du service d'exploitation du mobilier urbain d'information." Conséquence : "Ce jugement implique la suspension de l’affichage sur les 1 630 panneaux Decaux à Paris jusqu’à l’été 2019 et une perte de 40 millions d’euros de recette pour le budget de la ville", selon un décompte du journal Le Monde.

Un contrat "transitoire" litigieux

Début décembre, le juge des référés du tribunal administratif de Paris avait annulé la procédure de passation de ce contrat en considérant que "la ville de Paris ne pouvait déroger à ses obligations de publicité et de mise en concurrence en invoquant des motifs d'urgence, des considérations d'intérêt général ou des raisons techniques". Le 22 novembre, le Conseil de Paris avait approuvé ce contrat provisoire après l'annulation par le Conseil d'Etat le 18 septembre de la réattribution au groupe JCDecaux, via sa filiale Somupi, du marché des panneaux d'affichage de Paris jusqu'en 2022.

Le Liban dénonce la construction d'un mur à sa frontière avec Israël

  Le Liban dénonce la construction d'un mur à sa frontière avec Israël Les autorités libanaises ont promis, mercredi, de tenter d'empêcher l'État hébreu d'ériger un mur le long de la zone frontalière, relativement calme depuis près de 12 ans. Cette "agression", selon Beyrouth, menace la stabilité de la région. Le Conseil supérieur de défense libanais a donné, mercredi 7 février, ses directives pour empêcher Israël de construire un mur le long de leur frontière commune. En 2012, l'État hébreu a lancé la Le Conseil supérieur de défense libanais a donné, mercredi 7 février, ses directives pour empêcher Israël de construire un mur le long de leur frontière commune.

Le groupe écologiste au Conseil de Paris propose de planter un arbre pour chaque panneau publicitaire retiré . A cause de l'annulation par la justice du contrat entre JCDecaux et la mairie de Paris , 1 .630 panneaux doivent être retirés .

Chiffres clés du Groupe - Chiffre d’affaires 2011 : €2 463m; CA 1 er trimestre : €569,0m - JCDecaux est coté sur l'Eurolist d'Euronext Paris et fait partie des indices Euronext. 100 et Dow Jones Sustainability - N° 1 mondial du mobilier urbain (426 200 faces publicitaires ) - N° 1 mondial de la publicité dans les

Le marché qui prévoyait une partie de panneaux avec écrans numériques, avait été annulé pour non-respect des règlements locaux en matière de publicité numérique. Comme le précédent contrat devait s'interrompre au 31 décembre, l'exécutif parisien avait jugé nécessaire de faire voter un contrat "transitoire" pour une durée prévue entre le 17 décembre 2017 et le 13 août 2019, en invoquant des raisons de "continuité du service d'information municipale".

Jacques Boutault, maire écologiste du 2e arrondissement et conseiller de Paris qui s'opposait à l'installation de "panneaux vidéo publicitaires de deux mètres carrés sur l'espace public", a salué cette décision et a demandé que ces panneaux soient maintenant "enlevés de l'espace public dans un délai de 15 jours comme le prévoit le règlement local de publicité et remplacés par des arbres, ou à défaut par des bancs."

Engie : Jean-Pierre Clamadieu succèdera à Gérard Mestrallet (officiel) .
Le Conseil a pris la décision de nommer Gérard Mestrallet Président d'honneur, en reconnaissance des 23 années qu'il a consacrées à la construction du Groupe ...Le Conseil d'Administration d'Engie, réuni le 13 février 2018, a décidé de proposer au vote de l'Assemblée générale du 18 mai la nomination de Jean-Pierre Clamadieu comme administrateur du Groupe en remplacement de Gérard Mestrallet. Le Conseil a pris acte de la démission de Gérard Mestrallet de son poste d'administrateur avec effet à l'issue de l'Assemblée Générale.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/france/-77125-jcdecaux-contraint-par-le-conseil-detat-de-retirer-plus-de-1-500-panneaux-publicitaires-a-paris/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!