France Montpellier : une manifestation contre le gouvernement dégénère

09:40  15 avril  2018
09:40  15 avril  2018 Source:   europe1.fr

Honduras : un match de football finit en bagarre générale (vidéo)

  Honduras : un match de football finit en bagarre générale (vidéo) Dans le championnat du Honduras, un match entre deux équipes a été interrompu lorsque tous les joueurs et le staff en sont venus aux mains sur le terrain. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.Le mois dernier en Ligue 1, la fin de match entre l'OM et l'OL a dégénéré et failli finir en bagarre. Pourtant, les joueurs des deux olympiques sont de tout petits joueurs face à ceux du Deportivo Vida et du Deportivo Marathon. Les deux clubs s'affrontaient dans le cadre du championnat du Honduras, en Amérique Centrale.

Une manifestation de « convergence des luttes » contre le gouvernement a dégénéré en affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Au total, 51 personnes ont été interpellées.

Une manifestation de « convergence des luttes » contre le gouvernement a rassemblé 1.000 à 2.000 personnes samedi à Montpellier et a été le théâtre d’affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. AUSSI SUR MSN: Notre-Dame-des-Landes : la manifestation de Nantes dégénère .

Montpellier : une manifestation contre le gouvernement dégénère © Pascal GUYOT / AFP Montpellier : une manifestation contre le gouvernement dégénère

Des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont entraîné l'interpellation de 51 personnes. 

Une manifestation de "convergence des luttes" contre le gouvernement a rassemblé 1.000 à 2.000 personnes samedi à Montpellier et a été le théâtre d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre. Au total, 51 personnes ont été interpellées, selon le ministère de l'Intérieur. Dès le départ du cortège qui regroupait 1.000 personnes selon la préfecture et quelque 2.000 selon les organisateurs, des incidents ont éclaté.

Emmanuel Macron au JT de 13h : La manifestation non diffusée en marge de son interview (Vidéo)

  Emmanuel Macron au JT de 13h : La manifestation non diffusée en marge de son interview (Vidéo) En marge de l’interview d’Emmanuel Macron accordée à Jean-Pierre Pernault, plusieurs manifestations ont éclaté à seulement quelques kilomètres de là, mais n’ont pas été diffusées à l’antenne. Non Stop Zapping vous dévoile les images des équipes de "Quotidien", qui sont allées à la rencontre des manifestants.C’était un évènement très attendu. Ce jeudi 12 avril, Emmanuel Macron a accordé une interview exclusive à Jean-Pierre Pernault dans son journal de 13 heures. La troisième, depuis le début de son mandat en tant que Président de la République. Et si la scène a été suivie par plus de 6.

Une manifestation de "convergence des luttes" contre le gouvernement a rassemblé 1.000 à 2.000 personnes samedi à Montpellier et a été le théâtre d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre.

Une manifestation de "convergence des luttes" contre le gouvernement a rassemblé 1.000 à 2.000 personnes samedi à Montpellier et a été le théâtre d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre.

Un peu avant 16H, quelque 200 manifestants au visage dissimulé ont affronté la police, déployée en nombre.

Une manifestation hétéroclite.

"Police nationale, milice du capital" ou "Plus de places dans les facs pour pas finir à la BAC" "ZAD partout", scandaient notamment les jeunes manifestants filmés par la police. "Baisse ton arme", criaient-ils également en direction des policiers anti-émeutes qui les mettaient en joue. Un policier a poussé à terre une quinquagénaire qui le filmait.

Des projectiles - notamment des bombes de peinture et des fumigènes rouges - ont été tirés vers les dizaines de policiers et CRS déployés qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes et ont de fait, barré le parcours initialement prévu pour la manifestation. Nombre de participants à cette manifestation anti-gouvernementale hétéroclite - qui fédérait notamment de jeunes anarchistes, des opposants à la loi sur l'accès à l'université, des militants défendant les droits des migrants - ont alors crié à la "répression policière comme à Notre-Dame des Landes".

L1: Montpellier lève l'option d'achat de Piriz .
Montpellier a levé l'option d'achat du milieu de terrain défensif uruguayen Facundo Piriz pour une durée de contrat non précisée, a annoncé mercredi le club héraultais. Piriz, âgé de 28 ans (1,87 m, 81 kg), avait été prêté à l'été 2017 pour un an, avec option d'achat, par Nacional, son club formateur à Montevideo.Piriz a joué quatre saisons à l'Akhmat Grozny, club tchétchène du championnat russe, après avoir débuté au plus haut niveau en Uruguay. Doublure des inamovibles milieux Ellyes Skhiri et Paul Lasne, il a disputé seulement dix matches en Ligue 1, dont cinq comme titulaire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!