France "Ça ressemblait à une prison", témoigne un enfant albanais, passé par un centre de rétention de Moselle

09:05  16 avril  2018
09:05  16 avril  2018 Source:   Franceinfo

Rétention des mineurs : Collomb adresse un signe à sa majorité

  Rétention des mineurs : Collomb adresse un signe à sa majorité Le ministre de l'Intérieur dit qu'il «soutiendr[a] et accompagner[a] les travaux» que mènera LREM sur l'enfermement de familles avec mineurs devant quitter la France. Lundi soir, à l’ouverture de la discussion en séance sur le projet de loi sur l’asile et l’immigration, c'est un gros clin d'oeil qu'a adressé Gérard Collomb aux députés LREM, pour certains critiques à l’égard de son texte. Relevant un «point sensible» exprimé lors des débats en commission sur la question de la rétention de familles avec des enfants mineurs, le ministre de l’Intérieur a promis qu’il «soutiendrai[t] et accompagnerai[t] tous les travaux parlementaires que» sa majorité souhaiterait mener sur le sujet.

Vous avez décidé de faire une demande de prêt auprès d’un établissement bancaire pour financer un projet (achat de voiture, construction d’une maison, etc.). Pour donner vie à un projet personnel, je me permets de contacter votre banque et de la solliciter pour un prêt bancaire.

Une soirée de magasinage entre filles La semaine dernière, mon amie Lucie et moi, nous sommes allées magasiner au centre commercial. Il lui a parlé et, comme elle le trouvait / l’a trouvé si gentil, elle s’est assise avec lui et ils ont passé la soirée l’un à côté de l’autre à bavarder.

Le projet de loi asile et immigration est présenté à l'Assemblée nationale lundi, avec comme point de friction, y compris dans la majorité, la présence d'enfants dans les centres de rétention.
  © Fournis par Francetv info

C'est un texte qui risque de faire du bruit dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale lundi 16 avril. La majorité se divise toujours sur certains points du projet de loi asile et immigration, présenté lundi aux députés, comme la présence de familles et d'enfants dans les centres de rétention. En 2017, 275 enfants ont été enfermés dans ces structures, et la France a été plusieurs fois condamnée par la Cour européenne des droits de l'homme à ce sujet. Une famille albanaise témoigne du traumatisme d'un passage dans un de ces centres en Moselle.

Etats-Unis : sept morts dans l'émeute d'une prison

  Etats-Unis : sept morts dans l'émeute d'une prison Les sept morts sont consécutifs à des blessures provoquées par un objet tranchant, a annoncé le médecin légiste. C'est le bilan le plus rave dans une prison aux États-Unis depuis 25 ans. Sept détenus ont été tués et 17 blessé lors d'affrontements qui ont eu lieu dans la nuit de dimanche 15 avril au lundi 16, dans la prison de Bishopville, en Caroline du Sud. Le calme n'est revenu qu'au bout de huit heures. Les affrontements entre détenus se sont propagés dans trois ailes de la prison, où sont incarcérés près de 1 600 individus.

Intéressé par le projet, vous allez adresser une réponse favorable au demandeur. Demander son numéro SIRET à l'INSEE Modifier son code APE ou NAF Lettre d'avertissement à un salarié Notifier un changement d'adresse pro à la

Pour accéder à un formulaire interactif et obtenir des instructions pour créer une lettre personnalisée, visitez voyage.gc.ca/lettre. Nom : Lien de cette personne avec l’ enfant : Numéro et date de délivrance du passeport : Autorité émettrice : Coordonnées durant le voyage.

Des familles parfois séparées

Irdi est âgé de huit ans. Il est passé par l'un de ces centres de rétention au mois de mars dernier. Il se trouve au centre aéré quand la police appelle et demande à une animatrice d'emmener le garçon au commissariat de Charleville-Mézières (Ardennes). Les parents d'Irdi sont déjà là. Déboutés de leur demande d'asile, ils ont l'obligation de quitter le territoire français. "Ça ressemblait à une prison, confie l'enfant. J'ai pleuré parce que j'ai quitté ma mère."

La mère d'Irdi, Majiana, explique avoir aussi souffert : "Ils ont pris mon mari et le petit, et ils m'ont dit que les deux allaient partir et [que j'allais rester ici]." Les policiers séparent la famille, car un autre enfant manque à l'appel. Danil, 15 ans, se promenait avec des amis au moment de l'arrestation. Il est introuvable et ne peut rester seul en France. La police relâche donc la mère, mais le père et le fils cadet sont envoyés le soir même au centre de rétention de Metz (Moselle). Ils seront réveillés en pleine nuit pour monter dans une voiture, direction Roissy.

Faute d’audiences, W9 déprogramme la saison 5 de Prison Break

  Faute d’audiences, W9 déprogramme la saison 5 de Prison Break La fin de la cinquième saison de "Prison Break" ne sera pas diffusée comme prévu sur W9, ce dimanche 22 avril. Mauvaise nouvelle pour les fans de Prison Break. La cinquième saison de la série américaine ne sera plus diffusée sur W9, la faute à des audiences décevantes. La chaîne devait normalement diffuser les trois derniers épisodes de la cinquième saison, ce dimanche 22 avril à 21h. En juin dernier, M6 s’était lancé dans la programmation de cette saison de la série portée par Wentworth Miller et Dominic Purcell et avait attiré en moyenne 2.26 millions de téléspectateurs, soit 12.0% de part d’audiences.

Que se passera -t-il ensuite? de guitare 7-avec l'intéret 8-La municipalité pour des jeunes de moins de dix-huit ans 9-Une guitare Vantusso mais aussi des cadeaux pour tous les participants 10-S'inscrire, en remplissant un bulletin -Jonathan 11-Car c'ètait une Vantusso le premier prix et Jonathan jouait

-> On peut dire "Corinne, que j'ai observée en train de coudre". -> On accorde donc le participe passé qui précède l'infinitif. L'accord du participe passé des verbes coûter, valoir, vivre, peser, marcher, courir 1.11.

"Il est traumatisé"

"[Imaginez qu'on dise] à mon enfant de 8 ans, à deux heures du matin, qu'il doit se réveiller pour partir en Albanie ! Il a pris un choc, il est traumatisé, réagit la mère du garçon. Ils te prennent ton fils, ils te séparent, je ne l'oublierai jamais."

Le père, au moment de monter dans l'avion, a refusé de retourner en Albanie. Il a expliqué qu'il voulait lancer une nouvelle demande de protection, cette fois pour raisons médicales, son fils aîné souffrant de troubles psychologiques. La famille étant séparée, les policiers n'ont pas insisté et l'ont relâché.

Alors que le projet de loi arrive à l'Assemblée, la gauche et une partie des députés La République en marche (LREM) veulent interdire cette rétention d'enfants, qu'ils jugent traumatisante pour les plus jeunes. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, lui, refuse de plier, mais il promet d'améliorer les conditions d'accueil de ces enfants grâce à de nouveaux investissements (1,5 million d'euros de travaux prévus en 2018).

Athlétisme: treizième condamnation pour l'ex-expoir français, Toumany Coulibaly .
Il n'a jamais pu s'arrêter de courir après les cambriolages: Toumany Coulibaly, ancien champion de France du 400m en salle, a été condamné vendredi à 30 mois de prison ferme pour une énième série de vols. À 30 ans, c'est la treizième condamnation pour cet ancien espoir de l'athlétisme français. La dernière remontait à mai, déjà pour un cambriolage."La Flèche de Montgeron" - son club de l'Essonne - comparaissait notamment pour un flagrant-délit en novembre 2016. Il est en prison depuis lors.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!