Insolite Oui, nous sommes en 2017: en Arabie saoudite, on peut se faire arrêter pour avoir fait un dab

02:20  11 août  2017
02:20  11 août  2017 Source:   MSN

L'ONU durcit un peu plus les sanctions contre la Corée du Nord

  L'ONU durcit un peu plus les sanctions contre la Corée du Nord L'ONU a voté à l'unanimité samedi 5 août les sanctions les plus fermes jamais adoptées contre un pays. Le Conseil de sécurité prive ainsi la Corée du Nord d'un milliard de dollars de revenus chaque année en interdisant les exportations essentielles au régime de Kim Jong-un. Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau Pyongyang a désormais l'interdiction de vendre du charbon, des minerais de fer et les produits issus de sa pêche. En tout, c'est un tiers de ses revenus qui sont visés par cette nouvelle résolution de l’ONU.

Qu' est -ce que nous pouvons faire ?

Est -ce que le don de faire des miracles est une preuve qu'une personne est

  Oui, nous sommes en 2017: en Arabie saoudite, on peut se faire arrêter pour avoir fait un dab © Aangeboden door Definitive Groove NV

Aussi dingue que cela puisse paraître, le dab est interdit en Arabie saoudite. Un chanteur peut le confirmer: il a carrément été arrêté par la police pour avoir effectué ce geste en public. Heureusement, il semble avoir échappé à la prison, il ne faut pas déconner non plus...

L'Arabie saoudite n'est pas le pays le plus fun au monde. Il suffit de demander confirmation à Abdallah al Shahani. Chanteur, acteur et aussi animateur télé, le jeune homme s'est un peu trop lâché lors d'un concert à Taif. Emporté par l'ambiance, il s'est laissé aller à un dab, ce geste démocratisé par les rappeurs ou les footballeurs. Grosse erreur de sa part

Chris Pratt et Anna Faris : les raisons de leur divorce

  Chris Pratt et Anna Faris : les raisons de leur divorce Après des années de mariage et la naissance de leur petit garçon, Chris Pratt et Anna Faris ont annoncé officiellement leur divorce. «Nous avons essayé vraiment dur et nous sommes tellement déçus», confient Anna Faris et Chris Pratt dans un communiqué. Les deux acteurs ont décidé de divorcer. Mais entre eux l'entente demeure: «Nous avons toujours de l'amour l'un pour l'autre et nous continuerons à avoir un profond respect mutuel. Notre fils a deux parents qui l'aiment beaucoup et nous voulons pour son bien garder cette affaire aussi privée que possible pour aller de l'avant», ont-ils écrit.

Site en maintenance

Ce site n' est plus disponible. La pédagogie universitaire numérique fera l’objet d’un livre blanc et d’une

Dangereux pour la jeunesse et la société

Grosse erreur de sa part. Car dans son pays, le dab est un geste interdit. La vidéo de son "exploit" a été largement relayée et Abdallah a carrément été arrêté par la police dans la foulée, explique la BBC. Il faut croire que cela a calmé le "délinquant": il a publié dans la foulée un message d'excuse sur son compte Twitter: "Je présente mes excuses à notre gouvernement respecté et à mon public pour avoir involontairement et spontanément fait ce mouvement au festival de Taif. Veuillez accepter mes excuses".

Pas de prison, heureusement pour lui, mais juste une sorte de rappel de la loi semble-t-il donc. Car en Arabie saoudite, on ne rigole pas avec le dab. La Commission nationale de lutte contre les drogues, qui dépend du ministère de l'Intérieur, a publié ensuite un communiqué (voir tweet) expliquant "les dangers que peut représenter pour la jeunesse et la société" le dab, tout en "déconseillant de l'imiter". Pour les autorités, ce geste ferait allusion à la consommation ou l'abus de drogue, ce qui justifie son interdiction. Alors qu'en fait, la signification exacte du dab reste un mystère total. Mais il faut croire que le message n'est pas arrivé jusqu'en Arabie saoudite...

Voilà le fameux dab pour lequel il a été arrêté

Crise du Golfe : Ryad rouvre sa frontière aux pèlerins qataris .
Le roi Salmane d’Arabie saoudite a ordonné l’ouverture de la frontière pour permettre aux Qataris d’effectuer le Hadj, le pèlerinage de La Mecque, a annoncé mercredi l’agence officielle de presse saoudienne SPA. Cette décision, premier signe d’assouplissement de la tension diplomatique entre le royaume et l’Emirat, a été annoncée après que le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, a reçu un émissaire de Doha. Il s’agissait de la première rencontre de ce type depuis le 5 juin et la rupture des relations diplomatiques de Ryad avec Doha, une démarche qui avait été imitée par les Emirats arabes unis, le Bahreïn et l’Egypte. Ces paysCette décision, premier signe d’assouplissement de la tension diplomatique entre le royaume et l’Émirat, a été annoncée après que

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!