Insolite Des sorcières du monde entier se donnent rendez-vous pour jeter un sort à Donald Trump

11:54  15 novembre  2017
11:54  15 novembre  2017 Source:   Oh My Mag

Melania Trump « malheureuse et isolée » à la Maison Blanche, une journaliste témoigne

  Melania Trump « malheureuse et isolée » à la Maison Blanche, une journaliste témoigne Après plusieurs mois à la Maison Blanche, Melania n’arrive pas à se faire à la vie de première dame. Une journaliste américaine témoigne et explique que l’épouse de Donald Trump ne s’est jamais sentie aussi seule et malheureuse qu’à Washington. Hier soir, Martin Weill se déguisait en Donald Trump pour établir le bilan de la première année du président orange à la tête des Etats Unis. Une émission lors de laquelle un zoom en trois point a été fait sur l’inévitable Melania.

Afin de provoquer la destitution du Président des Etats-Unis, un site féministe a décidé d'organiser un rassemblement de sorcières . L'événement se tiendra à Washington D.C. le 20 janvier prochain, où des sorcières de toutes origines sont attendues pour jeter un sort à Donald Trump .

Pour une fois, on a envie de croire à la sorcellerie. Allumez les bougies et préparez vos balais, les sorcières du monde entier ont décidé de Il y décrit pas à pas les étapes pour réaliser le sort chez soi. Voici les ingrédients qu'il va vous falloir rassembler : Une photo peu flatteuse de Donald Trump .

The Craft © Ohmymag The Craft

Afin de provoquer la destitution du Président des Etats-Unis, un site féministe a décidé d'organiser un rassemblement de sorcières. L'événement se tiendra à Washington D.C. le 20 janvier prochain, où des sorcières de toutes origines sont attendues pour jeter un sort à Donald Trump.

Dans l'objectif de réagir à la stigmatisation des personnes marginalisées opérée par la politique de Donald Trump, le site féministe Wear Your Voice a fait une annonce étonnante. Le site prônant l'intersectionnalité des luttes a déclaré qu'un rassemblement peu commun aurait lieu dans la capitale américaine le 20 janvier prochain.

Aux Philippines, Donald Trump et son homologue Rodrigo Duterte rivalisent d'amabilités

  Aux Philippines, Donald Trump et son homologue Rodrigo Duterte rivalisent d'amabilités Les présidents américain et philippin partagent un goût pour les sorties détonnantes. Mais pour leur premier tête-à-tête, en marge du sommet de l'Association des nations d'Asie du sud-est (Asean), les sujets sensibles ont été soigneusement évités. Donald Trump est aux Philippines, jusqu'à mardi 14 novembre, pour assister au sommet régional de l'Asean, l'Association des nations d'Asie du Sud-est, dans le cadre de sa tournée en Asie. Il en a donc profité pour afficher sa proximité avec Rodrigo Duterte, le président philippin, connu, lui aussi, pour ses positions et ses déclarations explosives.

Le récit que vous demandez n'existe pas. Retour au menu principal des histoires.

Des sorcières de toutes origines ont en effet été conviées à se rendre à Washington dans le but de jeter un sort au Président américain. Asé, responsable de publication de Wear Your Voice, a écrit dans son communiqué annonçant le rassemblement : "Au-delà des clichés sur les sorcières blanches, de nombreuses formes de magie sont des pratiques culturelles fortes pour les Noirs, les Indigènes et les gens de couleur de cette nation. En tant que sorcières de couleur, notre magie aux vertus soignantes s'ancre dans le pouvoir de nos ancêtres qui nous ont transmis ce savoir durant les centaines d'années qu'a duré l'oppression suprémaciste blanche".

L'événement aura pour but de "rassembler les travailleurs du pays afin de chasser par nos danses Trump du bureau Ovale". Selon Asé, le Président représente un soutien et une véritable force pour "les mêmes puissances misogynes et suprémacistes qui ont tenté de discréditer l'oeuvre audacieuse et indispensable des sorcières".

La date du rassemblement correspond d'ailleurs au premier anniversaire de l'investiture de Donald Trump. L'objectif est donc d'opérer une première phase de "guérison" des Etats-Unis en destituant le Président un an après sa prise de fonction à la Maison Blanche.

Trump gracie sa première dinde de Thanksgiving .
Le président américain Donald Trump a gracié mardi sa première dinde de Thanksgiving, se prêtant à l'occasion de cette longue tradition présidentielle aux plaisanteries de rigueur. Et le dindon de la farce fut Barack Obama. Devant un parterre d'invités et de nombreux journalistes dans les jardins de la Maison Blanche, Donald Trump a présenté "Drumstick" - "Pilon" en français - la première dinde graciée depuis son arrivée à Washington le 20 janvier. Le milliardaire avait, en août, octroyé sa première vraie grâce présidentielle au shérif Joe Arpaio, condamné pour des tactiques discriminatoires contre les immigrés hispaniques.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!