Insolite Une étudiante simule son enlèvement pour obtenir une rançon de ses parents

16:55  13 avril  2018
16:55  13 avril  2018 Source:   Le Figaro

Une étudiante arrive à son bal de promo à bord d’un cercueil pour sensibiliser ses camarades (vidéo)

  Une étudiante arrive à son bal de promo à bord d’un cercueil pour sensibiliser ses camarades (vidéo) Aux Etats-Unis, lors de son bal de promo, une étudiante est arrivée à bord d’un cercueil afin de sensibiliser ses camarades aux dangers des comportements dangereux chez les jeunes. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.Alexandrea Clark est une jeune lycéenne qui ne fait pas comme les autres. Il y a quelques temps, l’étudiante est arrivée à son bal de promo dans un corbillard, allongée dans un cercueil. D’après le Daily Mail, le but d’Alexandrea était de sensibiliser ses camarades aux dangers de la drogue et des comportements à risque au volant.

Elle a indiqué qu’elle a été victime d’un enlèvement par une personne et qu’il a réclamé une rançon pour sa libération. En réclamant les bijoux, l’accusée a quitté sa maison et elle a simulé l’ enlèvement .

Cet écolier espagnol a simulé son propre enlèvement en envoyant un SMS anonyme à ses parents à l’heure de la fameuse réunion parents -professeurs. Son père (policier de métier) a rappelé le numéro et son fils a décroché affirmant qu’il était retenu prisonnier dans un camion.

etudiant: L’étudiante a été retrouvée saine et sauve dans un motel de Pasadena, dans la banlieue de Los Angeles. © Shutterstock/Sharon Wildie L’étudiante a été retrouvée saine et sauve dans un motel de Pasadena, dans la banlieue de Los Angeles.

Wang Yimei, étudiante chinoise dans une école d’art californienne, reconnaît avoir voulu soutirer 85.000 dollars à ses parents. Un scénario qui a très bien marché...Au début.

Un enlèvement avec demande de rançon. C’est le scénario imaginé par Wang Yimei pour obtenir une grosse somme d’argent de la part de ses parents. L’étudiante à l’Art Center College of Design de Pasadena, dans la banlieue de Los Angeles, envoie à ses parents installés en Chine une photo d’elle ligotée et bâillonnée, comme le rapporte le média local Pasadena Star News. Son objectif? Obtenir d’eux 85.000 dollars (69.000€). Ses parents signalent son enlèvement aux autorités locales qui se lancent à sa recherche.

Université de Lille : un collectif d'enseignants appelle à la grève lundi

  Université de Lille : un collectif d'enseignants appelle à la grève lundi Le collectif d'enseignants a également appelé à ne pas participer à la tenue des examens, alors que la coordination nationale étudiante prévoit une nouvelle mobilisation sur les campus mardi. © AFP Université de Lille : un collectif d'enseignants appelle à la grève lundi Un collectif d'enseignants de l'Université de Lille a appelé dimanche à la grève lundi et à ne pas participer à la tenue des examens, alors que la coordination nationale étudiante prévoit une nouvelle mobi "Le gouvernement et la présidence de l'Université de Lille s'obstinent à vouloir organiser les examens coûte

Le 14 juin dernier, un agent de change entend son téléphone sonner. Il décroche, c'est sont ami Guy M., un architecte, au téléphone. Il lui indique qu'il doit amener une rançon de 40 000 € en échange de sa libération.

Tous les moyens seraient actuellement déployés pour obtenir sa libération. La police de la ville a publié un communiqué pour essayer de récolter des informations à son sujet. Il a été vu le 26 décembre au soir pour la dernière fois.

En moins de 24 heures, la police retrouve l’étudiante saine et sauve dans un motel de la ville. Entre-temps, les parents ont effectué le virement de la somme demandée.

La supercherie est rapidement découverte. La jeune femme de 20 ans est arrêtée pour soupçons d’extorsion. Elle a reconnu avoir voulu arnaquer ses propres parents. Gardée à vue, l’étudiante a été libérée contre le versement d’une caution de 30.000 dollars.

En 2013, toujours aux États-Unis, un étudiant avait simulé son enlèvement, non pas pour obtenir pour une rançon mais pour cacher à ses parents son échec aux examens. Aftab Aslam, inscrit à la Georgia Gwinnett College d’Altanta, s’était réfugié pendant une semaine avant de rentrer par lui-même chez ses parents. Il a maintenu sa version selon laquelle il avait été drogué et tenu en captivité. Le mensonge a été mis à jour après un interrogatoire du FBI. En 2014, Alexandre, un jeune bordelais, a été jugé devant un tribunal correctionnel pour avoir simulé un kidnapping dans son lycée de Libourne quelques mois auparavant. L’administration de son lycée a porté plainte contre le jeune homme et l’un de ses complices.

Insolite : un bébé naît... quatre ans après la mort de ses parents .
Un bébé est né en Chine plus de quatre ans après le décès de ses parents dans un accident de voiture, grâce au recours à une mère porteuse. Ceux qui se demandent s'il y a une vie après la mort vont avoir un embryon de réponse. En Chine, un bébé nommé Tiantian ("sucré-sucré" ou "douceur" en mandarin) est né le 9 décembre 2017, pas moins de quatre ans après le décès de ses parents dans un accident de la route.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/insolite/-91673-une-etudiante-simule-son-enlevement-pour-obtenir-une-rancon-de-ses-parents/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!