Monde Bangladesh: le calvaire des femmes et enfants rohingyas continue

13:25  16 mai  2018
13:25  16 mai  2018 Source:   rfi.fr

Ligue Europa : défaite de l'Olympique de Marseille en finale

  Ligue Europa : défaite de l'Olympique de Marseille en finale La cité Phocéenne est triste au lendemain de la défaite de l'Olympique de Marseille 0-3 en finale de la Ligue Europa, face au club espagnol de l'Atlético de Madrid. Ce jeudi 17 mai, dans les Bouches-du-Rhône, malgré les déconvenues de la veille, les Marseillais se veulent philosophes. La une des quotidiens régionaux n'est pas celle qu'ils espéraient. Pourtant, avant le match, les supporter y croyaient et avaient commencé la fête sur le Vieux-Port. La deuxième mi-temps, un long calvaire Pour les supporters marseillais, l'euphorie de début de match a laissé place à l'abattement, après le premier but Griezmann. La deuxième mi-temps est un long calvaire ; la défaite est sèche et sans appel. Reste les souvenirs d'une belle épopée en 2018. Défaite ou victoire, les supporters sont toujours fiers d'être marseillais.

Des femmes et enfants Rohingyas fuyant vers le Bangladesh - photo AFP. en Birmanie, et l'on signe de nouveaux accord commerciaux et lève des sanctions alors même que les exactions continuent ."

Wadjirumane et sa femme , un couple de fermiers, sont assis, à même le sol. Ils sont arrivés il y a un mois, avec leurs six enfants . Au Bangladesh , les Rohingyas victimes du commerce de la misère.

Cela fait près de neuf mois qu'a commencé le plus grand exode des Rohingyas de Birmanie.

Un enfant Rohingya âgé de 18 mois, souffrant de malnutrition, dans le district d'Ukhia, au Bangladesh, le 6 novembre 2017 (photo d'illustration). © Dibyangshu SARKAR / AFP Un enfant Rohingya âgé de 18 mois, souffrant de malnutrition, dans le district d'Ukhia, au Bangladesh, le 6 novembre 2017 (photo d'illustration).
De notre correspondant dans la région,

Les organisations humanitaires estiment que 130 bébés naissent chaque jour dans les camps de réfugiés de la région de Cox Bazar, au sud du Bangladesh. Soit 50 000 naissances prévues sur toute cette année. Or la survie est précaire pour ces nouveau-nés : la nourriture est basique et rationnée, l'eau n'est pas bien purifiée et les maladies intestinales, très contagieuses, sont fréquentes, ce qui peut engendrer des diarrhées mortelles chez ces nouveaux nés déjà bien faibles.

Visa pour l'image va fêter ses 30 ans en septembre

  Visa pour l'image va fêter ses 30 ans en septembre Visa pour l'image, le festival international de photojournalisme de Perpignan, dans le sud de la France, fêtera sa 30e édition du 1er au 16 septembre avec une programmation fidèle à sa marque de fabrique: donner à voir "ce qu'on n'a pas envie de voir". Les organisateurs ont dévoilé mardi à Paris le programme du festival qui fera une nouvelle fois la part belle aux crises, maux et désordres en tous genres qui secouent la planète: conflits, problèmes environnementaux ou sanitaires, migrations...

Les villages Rohingyas brûlent encore et leurs habitants continuent de fuir. Et connaître la délivrance. "Lorsque j'ai vu s'approcher le bateau qui nous emmenait au Bangladesh , ça a été comme une lumière pour moi."

2. La protection des enfants et l’accès aux services humanitaires. Les femmes et les enfants Il est également essentiel que le Gouvernement du Bangladesh continue à assumer un rôle de premier Les enfants et les familles rohingyas ont le droit de retourner chez eux volontairement, en toute

Protéger et soigner les femmes et leurs bébés, la priorité des ONG

Les femmes enceintes et les nouveaux nés sont bien sûr une priorité pour les humanitaires, mais pour cela, il faut les atteindre. Cela est en soi une mission difficile : environ 1 million de personnes s'entassent sous ces tentes, dans des allées boueuses, sur des dizaines de kilomètres dans l'un des plus grands camp de réfugiés au monde. Les femmes enceintes ne viennent pas régulièrement vers les cliniques. Elles font souvent la première visite de contrôle mais ne reviennent plus ensuite, peut être par peur de glisser dans les allées.

Elles ne reçoivent donc pas les vitamines indispensables pendant la grossesse, ce qui engendre des carences chez le bébé. Enfin, elles accouchent généralement sous leurs tentes, et y restent pendant de longs mois. « C'est un vrai défi de trouver les femmes qui viennent d'accoucher », explique un membre de l'ONG Save the Children. Alors l'association déploie des travailleurs dans les camps pour les identifier, les inciter à aller chercher de la nourriture riche en nutriments pour leur bébé, ou s'il le faut, la livrer dans leur tente.

Exclu. Enquête exclusive (M6) : les larmes aux yeux, une actrice raconte le calvaire de sa rencontre avec Harvey Weinstein (VIDEO)

  Exclu. Enquête exclusive (M6) : les larmes aux yeux, une actrice raconte le calvaire de sa rencontre avec Harvey Weinstein (VIDEO) Ce dimanche 13 mai à 23h10, Enquête exclusive se penche sur l'affaire Harvey Weinstein. Le magazine donne la parole à ceux qui l'ont côtoyé, comme l'actrice Katherine Kendall, qui raconte l'enfer qu'a été sa première rencontre avec le producteur de 66 ans. En octobre dernier, le New York Times puis le New Yorker dévoilaient qu'une douzaine de femmes accusaient le producteur star Harvey Weinstein d'agressions sexuelles. Une onde de choc dans le milieu du septième art, qui s'est depuis étendue à d'autres sphères, notamment avec le mouvement #MeToo ("Moi aussi") lancé par Alyssa Milano.

Alors que plusieurs milliers de Rohingyas continuent chaque jour de chercher refuge au Bangladesh , l ’équipe du SIF sur place met au point plusieurs opérations, du premier accueil des exilé·e·s Selon l’Unicef, près de 90% de ces nouveaux exilés sont des femmes , des enfants et des personnes âgées.

Mais, a-t-il ajouté, la Birmanie continue sa “propagande qui présente les Rohingyas comme des immigrants illégaux venus du Bangladesh ”. Ces hommes, ces femmes et ces enfants fuient la répression sanglante du gouvernement birman après des attentats contre les forces de l’ordre, mais

Le viol et ses conséquences

Les forces de sécurité birmanes ont utilisé le viol comme une arme de guerre, et des centaines, voire des milliers de femmes rohingyas ont subi cette violence sexuelle pendant les attaques de leurs villages, à la fin août. Aujourd'hui, 9 mois après, les ONG des camps s'attendent à la naissance de nombreux bébés conçus lors de ces agressions. Des événements qui seront difficiles, voire traumatisants pour ces jeunes mères, qui vont avoir besoin d'assistance psychologique pour accepter ces enfants du viol.

Leurs proches peuvent aussi les rejeter, ce qui peut, in fine, pousser les mères à abandonner ces nouveaux nés pour éviter d'être stigmatisées ou ostracisées. Mais dans les premiers cas rapportés par les ONG, certains enfants ont finalement été acceptés. La plupart des membres de leur communauté ont compris que la mère n'était pas responsable de cet acte barbare, et que l'enfant ne devait pas souffrir à cause de cela.

Programme TV - Coup foudre à Bora Bora pour Laëtitia Milot et Philippe Bas (TF1) .
Petit dernier de la série de téléfilms de TF1, "Coup de foudre à Bora Bora" avec Laëtitia Milot et Philippe Bas est à voir ce lundi 21 mai 2018 à 21h. Après Coup foudre à Jaipur avec Lucie Lucas et Rayane Bensetti, et Coup de foudre à Noël avec Julie de Bona et Tomer Sisley, c’est au tour de Philippe Bas et de Laëtitia Milot - qui vient d’accoucher d’une petite fille - d’être les héros du nouveau Coup foudre à… de TF1 : Coup de foudre à Bora Bora.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!