The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Monde Matteo Salvini exige des excuses officielles de la France

17:11  13 juin  2018
17:11  13 juin  2018 Source:   lefigaro.fr

Italie: le recensement des Roms, la nouvelle polémique signée Salvini

  Italie: le recensement des Roms, la nouvelle polémique signée Salvini Un navire des gardes-côtes italiens a accosté mardi 19 juin en Sicile, avec à son bord plus de 500 personnes secourues en Méditerranée. L'Italie est le 1er pays européen sur la route des migrants et réfugiés venus du sud. De notre correspondante à Rome, Anne Le Nir Matteo Salvini a un peu rectifié le tir mardi 19 juin en affirmant qu’il n’est pas question de ficher les Roms mais de contrôler les irréguliers. Il l’a fait parce que son allié des Cinq Etoiles, Luigi Di Maio, et le président du Conseil, Giuseppe Conte, ont déclaré qu’«un recensement sur une base ethnique est inconstitutionnel».

Matteo Salvini , ministre de l 'Intérieur italien et président de la Ligue, exige des excuses de la France après les propos tenus mardi par Emmanuel Macron. «Si les excuses officielles n'arrivent pas, le premier ministre Conte fera une bonne chose en n'allant pas en France » vendredi, a déclaré le

Deutschland. España. France . à Shems FM, que les députés demanderont au gouvernement italien des excuses officielles , et ce, suite aux déclarations de du nouveau ministre de l ’Intérieur au sujet de la Tunisie. En effet, le ministre de l ’Intérieur, Matteo Salvini , fraîchement élu avait déclaré, lors

Le ministre italien de l'Intérieur menace de demander l'annulation de la rencontre prévue vendredi entre le premier ministre Giuseppe Conte et Emmanuel Macron, qui a dénoncé mardi la «part de cynisme et d'irresponsabilité du gouvernement italien» après son refus d'accueillir l'Aquarius.

figarofr: Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur italien et président de la Ligue, exige des excuses de la France après les propos tenus mardi par Emmanuel Macron. © Riccardo Antimiani/AP Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur italien et président de la Ligue, exige des excuses de la France après les propos tenus mardi par Emmanuel Macron.

Le gouvernement italien n'a pas apprécié la sortie d'Emmanuel Macron, après son refus d'accueillir une nouvelle fois l'Aquarius et 629 migrants à son bord. «Si les excuses officielles n'arrivent pas, le premier ministre Conte fera une bonne chose en n'allant pas en France» vendredi, a déclaré le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini. Cette rencontre entre le président français et le président du Conseil italien, prévue avant que la polémique n'éclate, doit porter sur la crise migratoire. Mais mardi, Emmanuel Macron a dénoncé la «part de cynisme et d'irresponsabilité du gouvernement italien» dans ce refus. Gabriel Attal, le porte-parole de La République en marche, a quant à lui déclaré que la position italienne le faisait «vomir».

Après les critiques, l’Italie de Salvini bombe le torse

  Après les critiques, l’Italie de Salvini bombe le torse Qualifié de «cynique» par Emmanuel Macron après avoir refusé d’accueillir «l’Aquarius», le gouvernement italien a répondu à la France en annulant des réunions entre ministres et en créant un «axe» avec d’autres pays européens. «J’espère que la France présentera ses excuses.» Droit dans ses bottes, le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini et homme fort du nouveau gouvernement populiste italien, continue de montrer les muscles. Après la convocation de l’ambassadeur de France en Italie par le ministre des Affaires étrangères, Enzo Moavero Milanesi, le leader d’extrême droite s’est présenté mercredi matin au Sénat pour rendre compte de la gestion de l’affaire de l’Aquarius.

Matteo Salvini . Après avoir refusé d'accueillir L'Aquarius, un navire ayant recueilli plus de 600 migrants en Méditerranée, le ministre de l 'Intérieur italien Matteo Salvini a reçu le soutien appuyé d'une partie des Républicains ou encore du Rassemblement national.

Dans un deuxième tweet, Matteo Salvini a mis en garde Bruno Le Maire de façon indirecte en conseillant aux «ministres français de s'occuper de la France ».

Devant le Sénat italien, Matteo Salvini a exigé mercredi des excuses de la France. Il a par ailleurs invité Emmanuel Macron à «passer de la parole aux actes et à donner un signal de générosité» en accueillant ces migrants. Le ministre de l'Intérieur italien a rappelé que la France s'était engagée à accueillir «9816 migrants» débarqués en Italie, mais qu'elle n'en avait accueilli que 640. Il a également indiqué que la France avait renvoyé en Italie 10.249 migrants, ayant passé la frontière, entre le début de l'année et la fin du mois de mai.

«Les tons utilisés sont injustifiables»

Un peu plus tôt, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a déclaré que la France était «attachée à la coopération et au dialogue avec l'Italie» sur la question de la crise migratoire. «Nous sommes parfaitement conscients de la charge que la pression migratoire fait peser sur l'Italie et des efforts que ce pays fournit. Aucun des propos tenus par les autorités françaises n'a bien entendu remis cela en cause», assure-t-on au quai d'Orsay.

Aquarius : retour sur la passe d'armes entre Paris et Rome

  Aquarius : retour sur la passe d'armes entre Paris et Rome Depuis que le nouveau gouvernement populiste italien a choisi de ne pas accueillir l'Aquarius, les réactions tendues se sont multipliées entre Rome et Paris, même si Giuseppe Conte et Emmanuel Macron ont finalement décidé se rencontrer vendredi à l'Élysée. Retour sur leurs échanges houleux. © AFP / AFP Le président français et le premier ministre italien lors du sommet du G7 au Canada le 8 juin. Depuis le week-end dernier, l'avenir de l'Aquarius sème la discorde au sein de l'Europe. Le navire de sauvetage compte a son bord 629 migrants secourus au large de la Libye.

Actualité France International Economie Entretiens Opinions Magazines Documentaires Vidéos RT360 RT vous parle. C'est en particulier le coût de ces centres que dénonce Matteo Salvini .

France Monde | L'ONU exige " le débarquement immédiat" de l ' Aquarius - www.bienpublic.com. Menu. Le ministre italien de l 'Intérieur Matteo Salvini a refusé dimanche que le navire humanitaire accoste dans un port de la Péninsule, demandant à Malte de l 'accueillir.

Dans la matinée, l'ambassadeur de France en Italie a été convoqué pour un entretien dont le ministre des Affaires étrangères Enzo Moavero Milanesi a donné le ton par communiqué: «Le gouvernement italien considère inacceptables les paroles utilisées dans des déclarations publiques hier à Paris», pouvait-on lire dans un texte diffusé mercredi. C'est finalement la numéro deux de l'ambassade, Claire Anne Raulin, qui s'est rendue à cette convocation, l'ambassadeur ne se trouvant pas à Rome.

Pour Enzo Moavero Milaseni, «de telles déclarations compromettent les relations entre l'Italie et la France». «Les tons utilisés sont injustifiables» et même si le ministre «comprend qu'un État ami et allié puisse être en désaccord avec les positions d'un autre État, le désaccord doit être exprimé d'une manière et dans des formes cohérentes avec un tel rapport d'amitié». Dans un ton très diplomatique, le ministre des Affaires étrangères réclame lui aussi des excuses de la part de la France. «Le gouvernement italien souhaite que les autorités françaises, une fois faites les réflexions opportunes, assument rapidement des initiatives de nature à réparer la situation qui s'est créée», conclut-il dans sa déclaration écrite.

L'Aquarius: l'odyssée de 630 migrants face au bras de fer européen

  L'Aquarius: l'odyssée de 630 migrants face au bras de fer européen De leur sauvetage en Méditerranée à la crise diplomatique entre Paris et Rome, l'odyssée des 630 migrants de l'Aquarius, refusés par l'Italie et Malte, ignorés par la France et finalement arrivés dimanche en Espagne. Le sauvetage9-10 juin: dans la nuit de samedi à dimanche, l'ONG française "SOS Méditerranée" recueille 630 migrants sur son bateau l'Aquarius au cours de six opérations de sauvetage délicates. A son bord, sept femmes enceintes, 11 enfants en bas âge et 123 mineurs isolés. Le bateau, à l'arrêt entre Malte et l'Italie, attend des instructions pour pouvoir débarquer dans "un port sûr".

Matteo Salvini le 22 février 2018. Pour la journée internationale des Roms, le leader de la Ligue, qui ambitionne de prendre la tête du gouvernement italien, s'est fendu d'un tweet à même de susciter la polémique. France .

Le ministre italien de l ’Intérieur, Matteo Salvini , a crié victoire cet après-midi après que l’Espagne eut annoncé son intention d’accueillir un navire Michel Houellebecq vs Eric Zemmour ou le triste destin de la France . Italie : Matteo Salvini ferme les ports italiens à un bateau qui transporte 600 clandestins.

Le président du Conseil italien Giuseppe Conte a lui aussi dénoncé l'hypocrisie de la France, estimant qu'elle «tourne le dos dès qu'il s'agit d'immigration». Dans un entretien au Corriere della Sera, il a réaffirmé la position italienne concernant les navires appartenant à des organisations non gouvernementales: «Les navires appartenant à des organisations étrangères et battant pavillon étranger ne peuvent pas dicter la politique d'immigration de l'Italie», dit-il.

Après les refus de l'Italie et de Malte, l'Aquarius avec plus de 600 migrants à son bord accostera en Espagne où le nouveau gouvernement socialiste de Pedro Sanchez. Par ailleurs, plus de 900 migrants qui se trouvaient à bord d'un navire des garde-côtes italiens ont débarqué mercredi matin dans le port sicilien de Catane.

Migrants: L'Italie interdit à nouveau l'accès de ses ports à une ONG .
Le ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini, s'en est félicité sur FacebookLe ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini a une nouvelle fois interdit ce samedi l’accès aux ports italiens à deux navires d’une ONG naviguant au large des côtes libyennes, « en attente de leur cargaison d’êtres humains », a-t-il déclaré sur Facebook.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!