The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Monde Corée du Nord: Le Japon prépare une rencontre entre Shinzo Abe et Kim Jong-un

09:20  14 juin  2018
09:20  14 juin  2018 Source:   20minutes.fr

La Corée du Nord "n'est plus une menace nucléaire", annonce Trump

  La Corée du Nord La Corée du Nord "n'est plus une menace nucléaire", a déclaré mercredi Donald Trump à son retour aux Etats-Unis, au lendemain de son sommet de Singapour avec Kim Jong-un. "Tout le monde peut désormais se sentir plus en sécurité que le jour où j'ai pris mes fonctions. Il n'y a plus de menace nucléaire venant de la Corée du Nord. Ma rencontre avec Kim Jong-un a été une expérience intéressante et très positive. La Corée du Nord a beaucoup de potentiel pour l'avenir!" a écrit le président américain sur Twitter.

«Mike Pompeo a rencontré Kim Jong - un en Corée du Nord la semaine dernière», a-t-il déclaré sur Twitter le 18 avril. Depuis sa propriété de Mar-a-Lago en Floride, où il accueillait le Premier ministre japonais Shinzo Abe , le président américain a parlé de cinq lieux possibles pour ce tête-à-tête

La rencontre entre Donald Trump et Kim Jong - Un a suscité mardi dans le monde des réactions positives mais souvent prudentes. "Je suis certain que le Japon devra faire face directement à la Corée du Nord et résoudre (le problème des enlèvements) bilatéralement", a fait savoir Shinzo Abe

Mike Pence (à g.) et le Premier ministre japonais Shinzo Abe lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang, le 10 février 2018. Derrière eux, le haut responsable nord-coréen Kim Yong-nam et la sœur du dirigeant Kim Jong-un. © Yonhap News/NEWSCOM/SIPA Mike Pence (à g.) et le Premier ministre japonais Shinzo Abe lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Pyeongchang, le 10 février 2018. Derrière eux, le haut responsable nord-coréen Kim Yong-nam et la sœur du dirigeant Kim Jong-un.

DIPLOMATIE - Elle doit permettre d'évoquer en priorité la question des ressortissants japonais enlevés par des agents nord-coréens dans les années 1970 et 1980...

De plus en plus isolé ces derniers mois, Tokyo tente de revenir dans le jeu diplomatique. Le Japon prépare une rencontre entre le Premier ministre Shinzo Abe et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, après le sommet américano-nord-coréen de cette semaine, rapportent plusieurs médias japonais.

ENCADRE-Dennis Rodman à Singapour pour le sommet USA/Corée

  ENCADRE-Dennis Rodman à Singapour pour le sommet USA/Corée L'ancien joueur de NBA Dennis Rodman est arrivé lundi à Singapour où se tiendra mardi le sommet historique entre Kim Jong-un et le président américain Donald Trump qui vise à lancer la dénucléarisation de la Corée du Nord et sortir le pays communiste de son isolement. "Cela devrait bien se passer, même s'il ne faut pas trop attendre de cette première réunion", a prévenu l'ancien basketteur, invité à plusieurs reprises en Corée du Nord par Kim Jong-un. "Les portes s'ouvrent", a-t-il encore déclaré.Prié de dire la semaine dernière si Rodman avait été invité par la présidence à se rendre à Singapour, Donald Trump avait répondu que non.

Côté nord -coréen, Kim Jong - un était entouré de Kim Yong-chol. Donald Trump a donné une conférence de presse après sa rencontre avec Kim Jong - un . Optimisme mesuré du Japon . Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a exprimé l’espoir que le sommet entre Donald Trump et Kim

Le leader nord -coréen Kim Jong - un et le président américain Donald Trump à Singapour le 12 juin 2018. Le premier ministre Shinzo Abe veut aussi une solution à la question des Japonais kidnappés par Pyongyang dans les années 1970 et 1980.

Tokyo veut à présent aborder directement avec Pyongyang la question des ressortissants japonais enlevés par des agents nord-coréens dans les années 1970 et 1980, sujet qu'il présente comme une priorité. Shinzo Abe doit rencontrer jeudi des membres des familles de personnes enlevées et s'engager devant elles à résoudre cette question.

Rencontre à Pyongyang, en Russie ou en Mongolie

Les responsables japonais envisagent plusieurs scénarios, dont celui d'une visite de Shinzo Abe à Pyongyang en août, rapporte jeudi le quotidien Yomiuri, évoquant aussi une possible rencontre en marge d'un forum économique prévu en septembre en Extrême-Orient russe.

Corée du Nord: Avoir un allié comme Trump «est un cauchemar pour les Japonais»

  Corée du Nord: Avoir un allié comme Trump «est un cauchemar pour les Japonais» L'annonce par Donald Trump de l'arrêt des manœuvres militaires conjointes avec la Corée du Sud a pris de court au Japon, en Corée, et même à Washington ... © Andrew Harnik/AP/SIPA Donald Trump et le Premier ministre Shinzo Abe à Kawagoe, près de Tokyo, le 5 novembre 2017. De notre correspondant à Tokyo,En pleine euphorie post-sommet, une déclaration de Donald Trump a provoqué de nombreux haussements de sourcils à Séoul, à Tokyo et même à Washington.

Photo: Kim Jong - un et Shinzo Abe : Une rencontre pourrait plus aider Abe que Kim . Photos: Reuters ( Kim via KCNA). █ 27/05 : Nouvelle rencontre Moon Jae-in – Kim Jong - un : les Coréens prennent la main face à une administration américaine versatile.

Shinzo Abe . Trump confirme la rencontre entre le directeur de la CIA et Kim Jong - un . Focus. Au Japon , l'impact social mitigé des "Abenomics". Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe , pourrait connaître une victoire écrasante à l'issue des élections législatives anticipées.

Plusieurs médias japonais rapportaient jeudi que Kim Jong-un s'était montré prêt à rencontrer Shinzo Abe, mardi lors de sa rencontre historique avec le président américain Donald Trump à Singapour. Le Premier ministre nippon, de son côté, a déjà dit publiquement qu'il souhaitait une rencontre directe avec Pyongyang pour résoudre la question des personnes enlevées.

Des fonctionnaires du ministère japonais des Affaires étrangères prévoient de leur côté des entretiens avec des responsables nord-coréens à l'occasion d'une conférence sur la sécurité tenue cette semaine en Mongolie, rapportent les médias japonais.

Questions du «nucléaire, des missiles et par-dessus tout, des enlèvements»

Le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a refusé de confirmer ces informations. «Rien n'a encore été décidé pour le moment», a-t-il dit jeudi lors d'un point de presse régulier. «Si un sommet Japon-Corée du Nord a lieu, il est extrêmement important qu'il conduise à une résolution des questions de programme nucléaire, des missiles et par-dessus tout, de celle des enlèvements», a-t-il ajouté.

Le problème des personnes enlevées au Japon dans les années 1970 et 1980 pour former en Corée du Nord des espions à la culture et à la langue japonaises mine les relations entre les deux pays.

Donald Trump avait dit mardi avoir abordé le sujet avec le dirigeant nord-coréen. Mais cette question, tout comme celle des missiles capables d'atteindre le Japon, ne figure pas dans le document signé à Singapour par les deux dirigeants, où ils s'engagent à oeuvrer en faveur d'une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne».

Rencontre Donald Trump – Kim Jong-Un : Dennis Rodman en larmes en direct sur CNN (Vidéo) .
Ce mardi 12 juin, Donald Trump et Kim Jong-Un se sont enfin rencontrés pour la toute première fois à Singapour. Face aux images de ce sommet historique, l'ancien joueur de basket Dennis Rodman a fondu en larmes en direct sur CNN. Des images à découvrir sur Non Stop Zapping.Depuis plusieurs années, l'ancien joueur de basket de NBA Dennis Rodman est très proche du leader nord-coréen, Kim Jong-Un. Et alors que ce dernier a rencontré pour la première fois Donald Trump ce mardi 12 juin à Singapour, l'ancien sportif a accordé une interview en duplex à CNN : "Je pense que Donald Trump comprend que les Nord-Coréens ont un coeur, une âme, du charisme et s'aiment les uns les autres".

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-116194-coree-du-nord-le-japon-prepare-une-rencontre-entre-shinzo-abe-et-kim-jong-un/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!