Monde Des embryons in vitro de rhinocéros pour sauver l'espèce

14:00  05 juillet  2018
14:00  05 juillet  2018 Source:   lexpress.fr

Pologne: Lewandowski veut "sauver la face" après l'élimination

  Pologne: Lewandowski veut Le capitaine polonais Robert Lewandowski, affecté par l'élimination précoce de sa sélection dimanche contre la Colombie (3-0), a réclamé lundi à ses équipiers de "rester fiers" avant leur troisième match jeudi contre le Japon, qui peut leur permettre de "sauver la face"."Nous avons un match pour sauver la face dans quelques jours et nous voulons montrer que nous sommes la même équipe que celle qui s'était extraite des qualifications", a dit l'attaquant du Bayern lors d'une longue conférence de presse aux airs de psychothérapie collective lundi midi à Sotchi.

C'est l'espoir de chercheurs qui ont réussi à créer les premiers embryons in vitro de rhinocéros , une «étape essentielle» pour la survie de cette sous- espèce quasi éteinte du pachiderme.Sudan, dernier mâle rhinocéros blanc du Nord

Grâce à des procédures de procréation assistée inédites chez des rhinocéros , la "première étape essentielle pour sauver cette sous- espèce quasi éteinte" a été franchie, avec la création d' embryons hybrides in vitro

Najin, une des deux dernières femelles rhinocéros blancs du Nord, le 5 décembre 2016 avec un de ses gardiens de la réserve d'Ol Pejeta © afp.com/Tony KARUMBA Najin, une des deux dernières femelles rhinocéros blancs du Nord, le 5 décembre 2016 avec un de ses gardiens de la réserve d'Ol Pejeta

Des chercheurs ont réussi à créer les premiers embryons hybrides in vitro de rhinocéros blancs du Nord, menacés d'extinction.

Les bébés éprouvettes pourraient bien sauver les rhinocéros blancs du Nord. Des chercheurs ont réussi à créer des embryons hybrides in vitro, grâce à des procédures de procréation assistée inédites chez des rhinocéros. La "première étape essentielle pour sauver cette sous-espèce quasi éteinte" a été franchie, explique l'équipe internationale de chercheurs dans un article publié mercredi par la revue Nature Communications.

Alpes-Maritimes : le maire du village Marie lance un appel à toutes les Marie pour sauver le patrimoine de la commune

  Alpes-Maritimes : le maire du village Marie lance un appel à toutes les Marie pour sauver le patrimoine de la commune Le village lance une campagne originale pour financer la rénovation de son église : le maire de Marie fait appel à la générosité de toutes les femmes qui s'appellent Marie.Gérard Steppel lance un appel au don, visant surtout la générosité de toutes les Marie, pour sauver le patrimoine de son village du même nom dans les Alpes-Maritimes, rapporte France Bleu Azur, mardi 26 juin. "Si elles donnent symboliquement même un euro, je suis sauvé sur le projet. Donc pour nous, ce serait le rêve, le miracle même", témoigne-t-il.

Grâce à des procédures de procréation assistée inédites chez des rhinocéros , la "première étape essentielle pour sauver cette sous- espèce quasi éteinte" a été franchie, avec la création d' embryons hybrides in vitro , explique une équipe internationale de chercheurs dans la revue Nature.

Grâce à des procédures de procréation assistée inédites chez des rhinocéros , la 'première étape essentielle pour sauver cette sous- espèce quasi éteinte' a été franchie, avec la création d' embryons hybrides in vitro

Il y a urgence pour cette sous-espèce quasi éteinte du pachyderme. Le dernier mâle rhinocéros blanc du Nord, Sudan, est mort en mars dernier à l'âge de 45 ans dans la réserve kényane d'Ol Pejeta. Sa fille et sa petite-fille, Najin et Fatu, sont les dernières représentantes de cette sous-espèce africaine décimée par le braconnage.

Sept embryons

Pour parvenir à ce résultat, les scientifiques ont prélevé dans des zoos européens plus de 80 ovocytes sur des femelles rhinocéros blancs du Sud, sous-espèce dont il reste quelque 20 000 individus sauvages dans le sud de l'Afrique. Une tâche compliquée pour laquelle les chercheurs ont dû inventer et développer ces deux dernières années une technique et un ustensile de deux mètres de long pour prélever les ovocytes sur ces pachydermes à l'anatomie particulière.

Presque comme les autres (France 2) : Le combat d'un couple pour sauver leur enfant autiste

  Presque comme les autres (France 2) : Le combat d'un couple pour sauver leur enfant autiste ARCHIVE. Ce mercredi 27 juin, France 2 rediffuse l'adaptation de "Louis, pas à pas", le récit de Gersende et Francis Perrin (2012), un téléfilm qui retrace le parcours du combattant d’un couple uni pour sauver leur fils autiste. En coulisses, Séverine, amoureuse, regarde Christophe, qui joue sur scène. Il y a peu, elle aurait été à ses côtés. Mais depuis la naissance de leur fils Tom, il y a trois ans, les rôles se font rares tant le petit bonhomme accapare ses journées. Et ses nuits. Impossible de rester au cocktail de la première : sa sœur l’appelle, désemparée devant les pleurs de Tom, qui refuse de dormir.

Grâce à des procédures de procréation assistée inédites chez des rhinocéros , la "première étape essentielle pour sauver cette sous- espèce quasi éteinte" a été franchie, avec la création d' embryons hybrides in vitro

Grâce à des procédures de procréation assistée inédites chez des rhinocéros , la «première étape essentielle pour sauver cette sous- espèce quasi éteinte» a été franchie, avec la création d' embryons hybrides in vitro

Les ovules ont ensuite été fécondés en laboratoire, certaines par du sperme congelé de rhinocéros blancs du Nord et d'autres par celui de son cousin du Sud, grâce au laboratoire italien Avantea spécialiste de la reproduction de chevaux et de bovins. Résultat: sept embryons, dont trois (un Sud-Sud et deux Sud-Nord) ont été congelés.

"Un an pour réussir une implantation"

"Notre but est d'avoir d'ici trois ans la naissance du premier petit rhinocéros blanc du Nord", assure Thomas Hildebrandt, de l'Institut Leibniz de recherche zoologique et animale de Berlin. "En prenant en compte les 16 mois de grossesse, nous avons un peu plus d'un an pour réussir une implantation" sur une mère porteuse rhinocéros blanc du Sud.

Le temps est compté. Si Najin et Fatu ne sont pas en mesure de mener une grossesse, les descendantes de Sudan sont les seules à "pouvoir apprendre la vie sociale à un rhinocéros blanc du Nord", souligne l'expert en reproduction animale.

France-Philippe sans "honte" ni "appréhension" sur les 80km/h

  France-Philippe sans Edouard Philippe a déclaré lundi n'avoir aucune "honte" ni "appréhension" concernant la réduction impopulaire de la vitesse de 90 à 80km/h sur les routes secondaires et a minimisé le scepticisme de Gérard Collomb, jugeant le débat sain. "La loi s'applique, elle est en vigueur", a dit le Premier ministre sur RTL, au lendemain de l'entrée en application de cette mesure qui concerne 400.000 kilomètres de routes, soit 40% du réseau routier français .

Grâce à des procédures de procréation assistée inédites chez des rhinocéros , la "première étape essentielle pour sauver cette sous- espèce quasi éteinte" a été franchie, avec la création d' embryons hybrides in vitro

Si l ' embryon avait été un pur rhinocéros blanc du Nord, il aurait de toute façon été impossible de faire revivre l ' espèce : un ou deux individus ne peuvent pas à assurer une Un zoo dans l'azote pour sauver les espèces en danger. Mais quel est donc l'intérêt de créer un individu hybride in vitro ?

Mais pour l'instant, les embryons créés permettraient au mieux la naissance d'un hybride. Alors pour faire naître un petit rhinocéros blanc du Nord "pur", les chercheurs souhaitent recueillir les ovocytes des deux femelles du Kenya. "Nous espérons pouvoir le faire d'ici la fin de l'année", indique Jan Stejskal, du zoo tchèque de Dvur Kralove. Najin et Fatu sont nées en 1989 et 2000 dans ce parc qui avait tenté en vain des inséminations artificielles, avant de les envoyer au Kenya dans l'espoir, déçu, d'une reproduction naturelle.

Une population viable ?

En parallèle, au cas où les ovocytes de Najin et Fatu ne puissent être prélevés, et pour assurer une diversité génétique des futurs petits, d'autres expériences sont en cours pour tenter de produire des gamètes (ovocytes et sperme) de rhinocéros blancs du Nord grâce à des cellules souches pluripotentes induites, qui ont le potentiel de se transformer en n'importe quelle cellule.

Mais "il reste improbable qu'une population viable de rhinocéros blancs du Nord soit restaurée", tempèrent Terri Roth et William Swanson, du centre de recherche du zoo de Cincinnati, qui n'ont pas participé à l'étude. "Des résultats impressionnants dans une boîte de Pétri ne se traduisent pas facilement en un troupeau de petits en bonne santé", ajoutent-ils.

Les auteurs de l'étude répondent déjà aux voix qui s'élèveront contre les sommes dépensées dans ces biotechnologies. Pour Jan Stejskal, le combat doit se mener sur tous les fronts: "conservation sur le terrain, lutte contre la demande (de cornes) en Asie et soutien à la science". Avec l'espoir, un jour, de voir les rhinocéros blancs du Nord "de nouveau à l'état sauvage".

Le « rhinocoin », une cryptomonnaie pour protéger les rhinocéros .
Lancée en Afrique du Sud, la monnaie virtuelle est adossée à la valeur de la corne des pachydermes, décimés par le braconnage. © Siphiwe Sibeko / REUTERS Prélèvement d’une corne sur un rhinocéros anesthésié, en 2016 à Klerksdorp, en Afrique du Sud. C’est un appel à l’aide, lancé par le plus gros éleveur de rhinocéros d’Afrique du Sud. « Je suis bientôt sur la paille. À ce rythme, je peux tenir jusqu’en mars. Ensuite, je devrai vendre. » John Hume, 76 ans, élève plus de 1 600 rhinocéros dans son ranch de 8 000 hectares, soit 5 % de la population ­totale mondiale du pachyderme en voie d’extinction.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-125188-des-embryons-in-vitro-de-rhinoceros-pour-sauver-lespece/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!