Monde La Chine accusée de continuer à produire des gaz destructeurs pour la couche d'ozone

11:45  09 juillet  2018
11:45  09 juillet  2018 Source:   francetvinfo.fr

La Chine met en péril la couche d'ozone

  La Chine met en péril la couche d'ozone La Chine met en péril la couche d'ozoneDe la mousse isolante fabriquée en Chine menacerait l’avenir de l’humanité. Une vingtaine d’usines chinoises de mousse de polyuréthane utilisent secrètement un gaz réfrigérant interdit, dont la propagation dans l’atmosphère met en danger l’intégrité de la couche d’ozone, a révélé une enquête de terrain de l’ONG internationale Environmental Investigation Agency (EIA), publiée lundi 9 juillet.

La destruction (ou dégradation) de la couche d ' ozone est un amincissement voire une disparition de cette couche qui résulte d'un déséquilibre entre la production et la destruction de l’ozone dans la stratosphère,.

Planète Interdit, un gaz dangereux pour la couche d ' ozone réapparaît en Asie. Depuis, le « trou » de la couche d ’ ozone au-dessus du pôle Sud montre des signes clairs de rétablissement. « Mais l’augmentation continue d’émissions mondiales de CFC-11 va mettre ces progrès en danger », a-t-il

L'Agence d'enquête environnementale basée aux Etats-Unis affirme que 18 usines continuent à utiliser des chlorofluorocarbures (CFC) en dépit de l'interdiction internationale.

  La Chine accusée de continuer à produire des gaz destructeurs pour la couche d'ozone © Fournis par Francetv info

Une association écologiste accuse, lundi 9 juillet, la Chine de continuer à produire secrètement des CFC, des gaz qui détruisent la couche d'ozone et sont interdits par le protocole de Montréal signé en 1987.

L'Agence d'enquête environnementale (Environmental Investigation Agency, EIA), une association basée aux Etats-Unis, affirme dans un rapport que 18 usines réparties dans 10 provinces de Chine ont reconnu qu'elles continuaient à utiliser des chlorofluorocarbures (CFC) en dépit de l'interdiction internationale. La Chine avait affirmé y avoir mis un terme en 2007.

Pollution à l'ozone : les Hauts-de-France en alerte

  Pollution à l'ozone : les Hauts-de-France en alerte En raison d'un épisode caniculaire, les cinq départements des Hauts-de-France sont placés dimanche en alerte pollution à l'ozone.

Les effets sur les émissions de gaz destructeurs de la couche d ’ ozone ont été rapides et drastiques La progression, due notamment à la croissance des émissions de dioxyde de carbone en Inde et en Chine , était de 3,1 % en 2011, précisent les auteurs.

Cela va participer à leur acidification qui est destructrice pour la biodiversité. On a beaucoup parlé des trous dans la couche d ’ ozone . L’ozone stratosphérique est différent du gaz ozone présent dans les basses couches de l’atmosphère et qui est produit par l’homme.

Des gaz utilisés dans les aérosols

En 1987, un accord international, le protocole de Montréal, avait été signé pour supprimer progressivement les CFC (utilisés dans la réfrigération et les aérosols), responsables du fameux "trou" dans cette couche gazeuse protégeant la Terre de rayons qui provoquent cancers de la peau, dégâts oculaires et immunitaires.

Des employés de ces entreprises ont déclaré à des membres de l'EIA, qui se faisaient passer pour des acheteurs potentiels, que la majorité du secteur chinois de la mousse en polyuréthane utilisait des CFC-11 en raison de leur qualité et de leur coût. Selon le rapport de l'EIA, certaines entreprises incriminées produisent les CFC elles-mêmes ou bien s'en procurent auprès d'usines travaillant hors licence. Elles exportent les produits ainsi fabriqués ailleurs en Asie ou au Moyen-Orient en trichant sur les étiquettes.

Le rapport de l'EIA est publié juste avant l'ouverture cette semaine à Vienne d'une réunion internationale sur le protocole de Montréal, lors de laquelle la question des violations au traité pourraient être à l'ordre du jour. Contacté par l'AFP, le ministère de l'Environnement chinois n'était pas joignable pour commenter ces accusations.

Chine-Air France-KLM réunit ses JV avec China Southern et Xiamen .
Air France-KLM a annoncé lundi fusionner ses coentreprises avec les compagnies chinoises China Southern Airlines et Xiamen Airlines en une seule, confortant ainsi sa position sur le crucial marché chinois. Les quatre compagnies aériennes transportent au total 1.250.000 passagers entre l'Europe et la Chine sur les trajets qu'elles opèrent en commun, précise le groupe franco-néerlandais dans un communiqué.KLM s'est allié depuis 2006 avec China Southern Airlines sur la liaison Amsterdam-Pékin, une JV à laquelle participe Xiamen Airlines depuis 2015 sur la ligne Amsterdam-Xiamen.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-126616-la-chine-accusee-de-continuer-a-produire-des-gaz-destructeurs-pour-la-couche-dozone/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!