Monde Plus de 600 morts en Méditerranée en un mois

19:50  12 juillet  2018
19:50  12 juillet  2018 Source:   liberation.fr

Migrants : plus de 600 morts en Méditerranée ces quatre dernières semaines

  Migrants : plus de 600 morts en Méditerranée ces quatre dernières semaines L'ONG dénonce les blocages de navires de sauvetages par des Etats européens survenus ces dernières semaines. Les gouvernements européens sont pleinement conscients des niveaux alarmants de violence et d'exploitation subis par les réfugiés, les demandeurs d'asile et les migrants en Libye, mais sont déterminés à empêcher les personnes d'atteindre l'Europe à tout prix.Médecins sans frontières dans un communiquéEn Italie, le vice-premier ministre Matteo Salvini a décidé il y a un mois d'interdire l'accès aux ports italiens aux ONG qui portent secours aux migrants en Méditerranée.

Abonnement. 100% numérique A partir de 1€ le premier mois Formule Intégrale Libération en version papier et numérique. Au total, selon elles, ces quelque 600 morts représentent la moitié du nombre total de morts depuis le début de l’année en Méditerranée .

L’organisation non gouvernementale fait ainsi référence au ministre de l’intérieur italien, Matteo Salvini, qui a décidé il y a un mois d’interdire l’accès aux ports italiens aux ONG qui portent secours aux migrants en Méditerranée .

L'Aquarius, le bateau de l'ONG SOS Méditerranée participe au sauvetage de migrants en Méditerranée, sur le port de Marseille le 29 juin 25018 © PAU BARRENA L'Aquarius, le bateau de l'ONG SOS Méditerranée participe au sauvetage de migrants en Méditerranée, sur le port de Marseille le 29 juin 25018

Médecins sans frontières et SOS Méditerranée pointent la responsabilité des Etats européens qui n'ont pas accueilli plusieurs navires de sauvetage, ce qui a empêché des opérations en mer.

Plus de 600 personnes, dont des bébés et de jeunes enfants, se sont noyées en Méditerranée ces quatre dernières semaines, ont indiqué ce jeudi Médecins sans frontières et SOS Méditerranée, qui mettent en cause les «blocages» des navires de sauvetage des ONG par les Etats européens.

Plus de 600 migrants sont morts en Méditerranée ces quatre dernières semaines, selon Médecin sans frontières

  Plus de 600 migrants sont morts en Méditerranée ces quatre dernières semaines, selon Médecin sans frontières L'ONG dénonce les blocages de navires de sauvetages par des Etats européens survenus ces dernières semaines. © Fournis par Francetv info Plus de 600 migrants, dont des bébés et de jeunes enfants, se sont noyés en Méditerranée en un mois, a annoncé Médecins sans frontières, jeudi 12 juillet.

Au total, selon elles, ces quelque 600 morts représentent la moitié du nombre total de morts depuis le début de l’année en Méditerranée . En Italie, le vice-Premier ministre, Matteo Salvini, a décidé il y a un mois d’interdire l’accès aux ports italiens aux ONG qui portent secours aux migrants en

880 migrants morts en Méditerranée la semaine dernière - Продолжительность: 1:03 euronews (en français) 62 981 просмотр. 5000 migrants sauvés en mer En un seul jour - Продолжительность: 1:02 euronews (en français) 103 375 просмотров.

«Les gouvernements européens sont pleinement conscients des niveaux alarmants de violence et d’exploitation subis par les réfugiés, les demandeurs d’asile et les migrants en Libye, mais sont déterminés à empêcher les personnes d’atteindre l’Europe à tout prix», accusent les deux ONG dans un communiqué commun. Au total, selon elles, ces quelque 600 morts représentent la moitié du nombre total de morts depuis le début de l’année en Méditerranée.

«Ces tragédies se sont produites car il n’y avait plus de bateaux de sauvetage d’organisations non gouvernementales actives en Méditerranée centrale», affirment les ONG, ajoutant que «l’Europe porte la responsabilité de ces morts». 

Libye : une soixantaine de disparus dans un nouveau naufrage d'un canot de migrants en Méditerranée

  Libye : une soixantaine de disparus dans un nouveau naufrage d'un canot de migrants en Méditerranée Ce drame porte à près de 170 le nombre total de migrants disparus en Méditerranée depuis vendredi. © Fournis par Francetv info Un nouveau naufrage au large des côtes libyennes a fait au moins 63 disparus, dans un nouveau drame de l'immigration clandestine en Méditerranée qui porte à près de 170 le nombre total des disparus depuis vendredi 29 juin. Les 63 migrants sont portés disparus après le naufrage de leur canot pneumatique dimanche 1er juillet, au large de la Libye, indique mardi à l'AFP le porte-parole de la marine libyenne, citant les témoignages des rescapés.

Rome et La Valette refusent l'un comme l'autre d'accueillir l'Aquarius, navire d'une ONG ayant recueilli plus de 600 migrants en mer Méditerranée . France. Un mort et trois nuits d'émeutes : que s'est-il passé à Nantes ? 6 juil. 2018.

Mais les dirigeants de SOS Méditerranée , qui affrète le bateau, avaient jugé que les conditions de sécurité n'étaient actuellement pas réunies pour le mener jusqu'au port de Valence. France. Un mort et trois nuits d'émeutes : que s'est-il passé à Nantes ?

En Italie, le vice-Premier ministre, Matteo Salvini, a décidé il y a un mois d’interdire l’accès aux ports italiens aux ONG qui portent secours aux migrants en Méditerranée. En juin, le sort du navire Aquarius de MSF et SOS Méditerranée, avec ses 630 migrants à bord, avait déchiré les Européens : refusé par l’Italie et Malte, sans signe de la France, il avait finalement accosté le 17 juin à Valence (Espagne).

Les deux ONG étrillent également la stratégie européenne qui, lors du sommet européen des 28 et 29 juin, avait appelé à explorer une «nouvelle approche» avec la création de «plateformes de débarquements» de migrants en dehors de l’UE. Les 28 ont appelé les ONG à «ne pas entraver les opérations des garde-côtes libyens». «Les personnes secourues dans les eaux internationales de la Méditerranée ne doivent pas être renvoyées en Libye mais doivent être conduites dans un port sûr conformément au droit international et maritime», affirment les deux organisations non gouvernementales.

Les ministres de l’Intérieur des 28 se sont retrouvés ce jeudi à Innsbruck en Autriche pour plancher sur les moyens d’empêcher les arrivées de migrants sur les côtes européennes, lors de leur première réunion organisée sous la houlette d’une présidence autrichienne de l’UE qui défend des options radicales.

Mexico : Au moins 24 morts dans l'explosion d'entrepôts de feux d'artifice (vidéo) .
Jeudi 5 juillet, au Mexique, plusieurs violentes explosions dans des entrepôts de feux d'artifice ont fait au moins 24 morts et 49 blessés. Séquence et explications à retrouver sur Non Stop Zapping.Le drame s'est joué jeudi 5 juillet, vers 9 h30, à Tultepec, une ville située au nord de Mexico. Une première explosion s'est déclarée dans un entrepôt de feux d'artifices et un feu s'est très vite propagé vers d'autres entrepôts, provoquant de nouvelles explosions, au moment où policiers et pompiers arrivaient sur place. Pour l'instant, le bilan est lourd : au moins 24 personnes ont été tuées et l'on compte 49 blessés.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!