Monde Birmanie : des policiers arrêtés après des violences sur les Rohingyas

20:45  02 janvier  2017
20:45  02 janvier  2017 Source:   Le Figaro

Thaïlande: deux orang-outans sauvés des trafiquants via WhatsApp

  Thaïlande: deux orang-outans sauvés des trafiquants via WhatsApp Deux bébés orang-outans ont été sauvés des griffes de trafiquants qui s'apprêtaient à les vendre après que deux policiers thaïlandais se faisant passer pour des acheteurs ont proposé de verser près de 20.000 dollars via l'application de messagerie mobile WhatsApp. C'est un informateur anonyme qui avait alerté les policiers sur cette petite annonce offrant à la vente ces deux bébés singes âgés de moins d'un an et appartenant à une espèce protégée.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. › Attentats du 13 novembre: deux hommes arrêtés en Autriche mis en examen

Les+lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra. Au hasard. Les blogs. MOOC Rue89.

Huit policiers ont été arrêtés après la diffusion d'une vidéo montrant les forces birmanes maltraitant des villageois de cette minorité musulmane.

figarofr: Fuyant la Birmanie, des Rohingyas traversent la frontière pour se réfugier au Bengladesh. © Amnesty International/AP Fuyant la Birmanie, des Rohingyas traversent la frontière pour se réfugier au Bengladesh.

C'est une première. La Birmanie a lancé une enquête sur de possibles exactions commises par ses forces de sécurité à l'encontre d'un village Rohingyas, cette minorité vivant dans l'Ouest du pays. Les accusations de ce type sont régulières, mais ont toujours été niées par les autorités. La diffusion d'une vidéo accablante sur les réseaux sociaux semble, cette fois, avoir eu un effet puisque huit policiers ont été arrêtés ce lundi.

Val d'Oise : quatre mois ferme pour avoir agressé deux homosexuels

  Val d'Oise : quatre mois ferme pour avoir agressé deux homosexuels Le prévenu de 25 ans avait insulté et frappé le couple en pleine rue, après avoir surpris un geste entre les deux hommes, en novembre.Le prévenu avait insulté et frappé le couple en pleine rue, après avoir surpris un geste entre les deux hommes. Le plus jeune, âgé de 19 ans, venait récupérer son diplôme de CAP dans son lycée, le 24 novembre.

Si vous n'êtes pas automatiquement redirigé. Cliquez ici. Code de déontologie des policiers du Québec.

Politkovskaïa : le tueur présumé arrêté

Les Rohingyas forment une communauté musulmane perdue au sein d'un pays où le bouddhisme est roi. Une bonne partie des Birmans accepte mal cette différence et l'État central semble appuyer ces discriminations: seul un petit nombre de Royinghas possèdent le droit de vote, peuvent accéder au marché du travail ou envoyer leurs enfants à l'école. Ces mesures tendent à réduire le nombre des membres de cette communauté dont les origines ethniques remontent au Bangladesh voisin. Ils sont ainsi considérés comme des citoyens de seconde zone, ou pire, sont associés au statut d'immigrant illégal.

Exactions

Ces discriminations dégénèrent parfois en violences interreligieuses. On estime que depuis 2012, plusieurs centaines de personnes sont mortes et plus de 200.000 ont été déplacées. Aux périodes de calme relatif succèdent des coups de chaud.

Nouvelles violences interethniques dans l'est de la RDC

  Nouvelles violences interethniques dans l'est de la RDC Une milice de l'ethnie Nande a tué au moins 13 civils Hutus dimanche à Nyanzale, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), trois jours après la mort de 17 civils Nande lors d'un raid d'une milice hutue dans un village voisin. © REUTERS/Thomas Mukoya NOUVELLES VIOLENCES INTERETHNIQUES DANS L'EST DE LA RDC Les violences interethniques dans l'est de la RDC ont déjà fait des dizaines de morts cette année. Les relations entre communautés sont aggravées par les mouvements de population et les opérations menées par l'armée congolaise contre la principale milice hutue de la région.

Nous vous invitons à revenir un peu plus tard. Merci pour votre compréhension et votre patience. Marocainement vôtre. Italie : Le défenseur marocain Zakaria Bergdich arrêté pour violence conjugale.

Newsring est fermé. Vous avez cherché le site Newsring.fr ? Vous avez fait erreur et devriez plutôt vous rendre. sur le site http://www.ring.fr pour obtenir des actualités de qualité. Rohingyas : En levant ses sanctions envers la Birmanie , l 'UE se rend

Ainsi, depuis le mois d'octobre 2016, plusieurs postes de la police birmane installés dans l'ouest du pays ont connu des assauts meurtriers. Sans que l'on sache précisément qui était à l'origine de ces attaques, l'État en a profité pour tenter de mettre au pas la population Rohingyas. Les réfugiés de la communauté une fois arrivés au Bangladesh ont décrit de nombreuses exactions, allant du viol collectif au meurtre, en passant par les tortures. Plusieurs villages ont été rayés de la carte, selon Amnesty International.

C'est dans ce contexte qu'a été tournée la vidéo qui agitent les réseaux sociaux du pays. On y voit des soldats faire asseoir les habitants d'un village entier, les mains derrière la tête. Là, un homme est violemment frappé à coups de bâton et de pieds.

Les médias officiels ont diffusé lundi un communiqué du gouvernement affirmant que des mesures seraient prises «contre la police qui aurait battu les villageois lors d'opérations de déminage le 5 novembre dans le village de Kotankauk». Huit policiers ont donc été arrêtés dans la foulée.

Nabilla Benattia et Thomas Vergara, arrêtés par la police à Genève selon Closer... Le couple répond !

  Nabilla Benattia et Thomas Vergara, arrêtés par la police à Genève selon Closer... Le couple répond ! Les frasques de Nabilla et Thomas se poursuivent puisqu'ils ont été arrêtés par la police à Genève. Le couple a tenu à donner sa version des faits.Selon le site internet de Closer, le 23 décembre, le couple a été arrêté dans la capitale Suisse alors qu'il faisait ses courses de Noël. Selon Nabilla et Thomas, des jeunes les auraient filmés avec insistance et le couple aurait vivement réagi, allant jusqu'à « troubler l'ordre public ». La police serait donc immédiatement intervenue.

Birmanie : Suu Kyi insiste sur le règlement du problème des Rohingyas . Des policiers birmans. La conseillère d'État birmane, Aung San Suu Kyi, a déclaré qu'elle examinerait le dossier des violences commises par les militaires envers les musulmans de l'État de Rakhine. Rohingyas : L'Etat birman dans la viseur. Les violations des droits de la minorité musulmane des Rohingyas en

Primaire républicaine : violences racistes après l 'annulation d'un meeting de

Une question sensible en Birmanie

Jusqu'à maintenant, le gouvernement faisait la sourde oreille sur cette question. Une position d'autant plus facile à adopter que la région est fermée aux étrangers et aux ONG. Outre le cas des Rohingyas, la région de l'État Rakhine, où vivent ces derniers, est sujette à des combats réguliers entre forces gouvernementales et indépendantistes locaux, justification supplémentaire pour boucler les lieux.

Pendant la campagne électorale de 2015, qui a vue la victoire historique de la Ligue nationale pour la démocratie, Aung San Suu Kyi n'avait pas abordé cette question, de crainte de perdre un nombre trop important de suffrages. Une attitude critiquée par la communauté internationale qui attendait un geste de la part de la Dame de Rangoon. Une fois devenue ministre des Affaires étrangères, et occupant une position faisant d'elle une quasi-chef de gouvernement, elle n'a pas davantage épousé la cause des Rohingyas. Les observateurs estiment que son immobilisme permettrait de ménager les militaires, encore très puissants dans le système politique birman.

Il y a quelques jours, plusieurs prix Nobel de la Paix ont transmis une lettre au Conseil de sécurité de l'ONU pour dénoncer le «nettoyage ethnique» et les «crimes contre l'humanité» dont seraient victimes les Rohingyas.

Birmanie : le silence d'Aung San Suu Kyi sur la tragédie vécue par une minorité musulmane .
Prix Nobel de la paix en 1991, la «Dame de Rangoun», qui dirige le pays aux côtés des militaires, est critiquée pour ne pas prendre position sur les exactions commises par l'armée sur les Rohingyas. Considérés comme des étrangers dans ce pays bouddhiste, ils n'ont pas accès au marché du travail, aux écoles, aux hôpitaux ... © Aung Shine Oo/AP Aung San Suu Kyi durant une cérémonie de Réconciliation et de Paix, à Naypyitaw, le 1er janvier 2017. Face à l'horreur, le silence peut être assourdissant. Surtout quand tout un pays, voire une partie du monde, attend avec impatience une parole, aussi bénigne soit-elle.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

Commentaires:

comments powered by HyperComments
C'est intéressant!