Monde Retour en force des républicains à Washington

20:00  03 janvier  2017
20:00  03 janvier  2017 Source:   afp.com

Décès de Carrie Fisher : quelles conséquences pour la saga Star Wars ?

  Décès de Carrie Fisher : quelles conséquences pour la saga Star Wars ? Ce sera un film posthume. Carrie Fisher sera bien à l'affiche de l'épisode 8 de Star Wars, dans lequel elle interprète la princesse Leia Organa, malgré son décès survenu mardi soir. Le film est prévu pour décembre 2017. L'actrice américaine, morte à 60 ans des suites d'une crise cardiaque, est surtout connue pour son rôle dans la saga Star Wars au tournant des années 80. Avec le rachat de la franchise par Disney, une troisième trilogie a été lancée. 30 ans après « Le Retour du Jedi », Carrie Fisher a donc repris son costume de chef de la Rébellion dans « Le Réveil de la Force » en décembre 2015.

Le «shutdown» est tristement devenu à Washington une arme électorale dans la perspective des législatives de novembre prochain. Les républicains , minoritaires il y a quatre ans et demi, avaient de même suspendu le fonctionnement normal du gouvernement. Leur objectif à l'époque: forcer à

Les dirigeants à Washington et les médias traditionnels ont beaucoup déploré leur impuissance au sujet de l’ère « post-vérité », mais ces prétendus avatars Donc, il cherche à forcer les Républicains à se joindre à cette campagne hystérique de dénigrement contre la Russie, quand il écrit

Les nouveaux membres du congrès, le 15 novembre 2016 à Washington © Fournis par AFP Les nouveaux membres du congrès, le 15 novembre 2016 à Washington

Cela faisait onze ans que les républicains n'avaient plus occupé la totalité du pouvoir politique américain, la Maison Blanche et le Congrès. En 2017, ils auront les coudées franches pour imposer un ambitieux programme de réformes conservatrices.

Donald Trump, qui prendra ses fonctions le 20 janvier, soutient le projet législatif de ses partenaires républicains, mais il a montré mardi qu'il continuerait à jouer les trublions, critiquant la réforme controversée d'un discret organisme indépendant sur l'éthique des parlementaires.

High-Tech - Jeu vidéo : la Game Boy Color est de retour

  High-Tech - Jeu vidéo : la Game Boy Color est de retour Pour l'anniversaire des 18 ans de la sortie en France et en Europe de la Game Boy Color, la société Lekki, spécialiste de la réédition, relance la célèbre console de Nintendo, en édition limitée. La Game Boy Color remasterisée en édition limitée Terrazzo réapparaît dans une version customisée, accompagnée de son jeu Mario. Pour les plus nostalgiques qui auraient perdu ou se seraient débarrassés trop vite de leur joujou, redécouvrez le charme de la toute première console à écran couleur de Nintendo équipée d'un processeur de 8Mhz et d'un écran 256 couleurs.

Jerome CARTILLIER Agence France-Presse WASHINGTON . Si les ténors républicains du Congrès y tiennent également, les attaques dont ils ont été Certes, son départ clarifie les rapports de force au sein de la Maison-Blanche, où John Kelly, général à la retraite des Marines, est désormais l'homme fort.

The latest Tweets from les Républicains de Washington (@republicainsdc). Les Républicains - Washington (DC, DE, PA, MD, VA, WV) Toutes les infos de la circonscription.

Le Congrès élu en novembre, en même temps que le prochain président, prend ses fonctions comme le stipule le 20e amendement de la Constitution le 3 janvier, ce mardi.

Première tâche pour les parlementaires américains: confirmer à leurs postes la vingtaine de personnes nommées par Donald Trump dans son équipe gouvernementale. Il y aura des auditions au Sénat dès la semaine prochaine.

Certaines personnalités devraient être accueillies avec bienveillance, comme le général James Mattis, désigné chef du Pentagone.

Mais les démocrates, minoritaires, ont promis de mettre des bâtons dans les roues d'au moins huit candidats, dont Rex Tillerson, PDG du géant pétrolier ExxonMobil nommé à la tête de la diplomatie, et Jeff Sessions, sénateur nommé à la Justice.

International - Les 35 diplomates russes expulsés par Obama ont quitté les Etats-Unis

  International - Les 35 diplomates russes expulsés par Obama ont quitté les Etats-Unis Un départ mémorable. Les 35 diplomates russes et leurs familles expulsés des Etats-Unis par décision du président sortant Barack Obama, accusés d'ingérence dans la présidentielle américaine, ont quitté dimanche par avion Washington. «L'avion a décollé, tout le monde est à bord», a annoncé l'ambassade de Russie dans la capitale américaine, citée par l'agence publique russe Ria Novosti. L'appareil, spécialement venu de Russie, transporte depuis dimanche matin à son bord 35 diplomates russes et leurs familles, au total 96 personnes, qui devaient rejoindre la Russie dans la nuit.

Les Républicains résisteront-ils à la tentation de voter un budget, une réforme ou une loi prônée par un ministre issu de leurs rangs ? Paix en Syrie : pourquoi Washington n'en veut pas. 14 févr. 2018. Consonances kagébétistes et retour de James Bond : l'UE tacle la «propagande» russe.

Cézanne, le portraitiste avant-gardiste, exposé à Washington . 20h22. Tennis: Paire s'arrête au 3e tour à Miami. Le président des Républicains souhaite rester à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Une démonstration de force pour camper le rassemblement. Services. A lire aussi. Retour vers le haut de page.

En 2009, le Sénat avait confirmé, à l'unanimité, sept membres du gouvernement du jeune président démocrate Barack Obama le jour même de son investiture.

- Nouvelle ère -

Puis viendra le temps des réformes, au pas de charge: l'abrogation de la réforme emblématique de l'assurance-santé dite "Obamacare"; la suppression de centaines de réglementations de l'ère Obama, de l'environnement au travail; une refonte des impôts, des règles énergétiques...

Les républicains se préparent depuis des années à ce retour au pouvoir. Leurs chefs, Paul Ryan du côté de la Chambre des représentants et Mitch McConnell au Sénat, ont un catalogue de lois prêtes à voter, forgées depuis les tranchées idéologiques où Barack Obama les a maintenues pendant huit ans.

"Nous avons passé toute l'année 2016 à nous préparer à un pouvoir unifié en 2017", expliquait en décembre sur CNBC Paul Ryan, qui devrait être réélu à son poste de "speaker" mardi. "Depuis un an, nous nous sommes préparés à débarquer en 2017 et à tout chambouler".

Paul Ryan, meilleur ennemi de Trump à la tête de la Chambre des représentants

  Paul Ryan, meilleur ennemi de Trump à la tête de la Chambre des représentants La relation entre Donald Trump et Paul Ryan, président de la Chambre des représentants, n'a pas toujours été apaisée.

La Presse.ca Retour à l'accueil. Débats. «Il a trahi les conservateurs et doit être remplacé», a-t-il ajouté. Mais à Washington , de plus en plus de voix républicaines Plusieurs républicains voudraient forcer Roy Moore à laisser sa place au sénateur sortant Luther Strange, qui avait perdu la primaire.

Washington (AFP) - Revigorés par leur courte victoire de la veille, les républicains ont connu mercredi un dur retour à la réalité quand le Sénat, où ils ont pourtant la majorité, a torpillé leur projet d'abroger purement et simplement l'Obamacare.

Donald Trump a déjà donné des gages aux conservateurs et devrait promulguer tout ou presque. Des désaccords existent toutefois sur le gigantesque plan d'investissement dans les infrastructures - 1.000 milliards de dollars - que le populiste a promis à ses électeurs.

- Premier clash -

Le successeur de Barack Obama a fait campagne contre le système et l'establishment, promettant de "curer le marigot" et de limiter l'influence des lobbyistes dans son administration.

Mais les républicains de la Chambre ont provoqué un tollé en votant à huis-clos lundi soir, jour férié aux Etats-Unis, pour restreindre les pouvoirs du Bureau d'éthique parlementaire, un organisme indépendant créé en 2008 pour enquêter sur d'éventuelles affaires de corruption ou d'autres violations éthiques des élus.

Le groupe majoritaire a adopté un nouveau règlement qui remet le bureau dans le giron des parlementaires; ce règlement doit être adopté mardi par toute la Chambre.

Un changement qui n'a pas plu à Donald Trump. N'ont-ils rien de mieux à faire ? a-t-il écrit en substance sur Twitter mardi.

Les Républicains font pression sur Guaino en gelant son investiture aux législatives

  Les Républicains font pression sur Guaino en gelant son investiture aux législatives Le président de la Commission nationale d'investiture des Républicains met en garde le député des Yvelines, qui souhaite être candidat contre François Fillon. «C'est minable», répond l'intéressé qui compte se maintenir. © Liewig Christian/ABACA L'ancien conseiller à l'Elysée et actuel candidat à l'élection présidentielle, Henri Guaino Henri Guaino sera-t-il investi par les Républicains pour les prochaines élections législatives? Le député des Yvelines est également candidat à l'élection présidentielle, ce qui ne plaît pas à la rue de Vaugirard.

Par Euronews. Dernière MAJ: 06/02/2018. Vous lisez: La guerre des mémos à Washington . " Les républicains se sont retrouvés dans une situation insupportable lorsqu'ils ont rendu public un mémo trompeur et refusé de rendre publique la réponse démocrate, donc je pense qu'ils étaient forcés de

La First Lady portait une robe blanche pour célébrer le jour de l'Indépendance à la Maison Blanche, à Washington , le vendredi 4 juillet. Elections américaines: les démocrates au Sénat, les républicains à la Chambre. Retour en images sur les heures d'attente des résultats.

"Concentrez-vous sur la réforme fiscale, la santé et toutes les autres choses bien plus importantes !" a tonné le président républicain, qui adresse ainsi un premier avertissement à ses alliés du Congrès.

- L'ombre russe -

Les 17 prochains jours, jusqu'à son emménagement à la Maison Blanche, seront également dominés par l'affaire des cyberattaques russes contre le parti démocrate et un proche d'Hillary Clinton pendant la campagne électorale.

Barack Obama a sanctionné la Russie pour avoir tenté d'influencer l'issue de l'élection en déstabilisant la candidate démocrate. Mais Donald Trump doute à haute voix que Moscou soit responsable, contre l'opinion des services américains.

Le républicain a déclaré samedi qu'il savait "des choses que les autres gens ne savent pas".

"C'est peut-être quelqu'un d'autre", a-t-il déclaré, promettant des éléments de réponse "mardi ou mercredi".

Le sénateur John McCain, ennemi déclaré de la Russie de Vladimir Poutine, n'a pas attendu. Il a déjà organisé une grande audition au Sénat jeudi, avec le patron du Renseignement américain, James Clapper, et le chef de l'agence d'espionnage NSA, Michael Rogers.

Politique - Le programme Fillon toujours loin de faire l'unanimité .
« Après la compétition des primaires, les Républicains font bloc ! » a juré François Fillon, hier soir, en meeting à Nice. Le matin même les sarkozystes étaient pourtant passés à l'offensive. C'est Laurent Wauquiez qui a allumé la mèche hier matin sur RTL en jurant qu'un « projet présidentiel ne peut pas être que du sang et des larmes », appelant à envoyer un signal en direction des classes populaires et moyennes. « Nous avons tous l'ambition de faire gagner François. Mais attention, pour gagner, il faut rassembler le peuple de droite, mais pas la droite sans le peuple », prévient de son côté le très sarkozyste Brice Hortefeux.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-33179-retour-en-force-des-republicains-a-washington/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!