Monde Corée du Sud: nouvelle manifestation contre la présidente

09:45  08 janvier  2017
09:45  08 janvier  2017 Source:   AFP

Abus de position dominante : amende record pour Qualcomm

  Abus de position dominante : amende record pour Qualcomm <p>Le géant américain Qualcomm est de nouveau sous le feu des tribunaux : cette fois, c'est en Corée du Sud que ça se passe où le producteur de puces électroniques est accusé d'abus de position dominante. Il a écopé d'une amende record.</p>Le verdict, qui est tombé le 28 décembre 2016, fait écho aux nombreuses condamnations et enquêtes que Qualcomm connaît depuis quelques années partout dans le monde. Mais Qualcomm ne compte pas se laisser faire.

Corée du Sud : nouvelle manifestation contre la présidente .

Corée du Sud : manifestation géante contre la présidente .

Des manifestants portant l'effigie de la présidente de Corée du sud se sont rassemblés dans les rues de Séoul, le 7 janvier 2017 pour réclamer sa démission © Fournis par AFP Des manifestants portant l'effigie de la présidente de Corée du sud se sont rassemblés dans les rues de Séoul, le 7 janvier 2017 pour réclamer sa démission

Des centaines de milliers de manifestants sont à nouveau descendus dans la rue à Séoul samedi, réclamant le départ immédiat de la présidente Park Geun-Hye, engluée dans un scandale de corruption, et le renflouement d'un ferry qui avait fait naufrage en 2014.

"Park démissionne, renfloue le Sewol", scandaient les manifestants, estimés à un demi-million par les organisateurs, en marchant vers la Maison Bleue, siège de la présidence, ainsi que les bureaux du Premier ministre et de la Cour constitutionnelle.

La Corée du Nord invente la tablette qui bride toutes vos envies

  La Corée du Nord invente la tablette qui bride toutes vos envies <p>La tablette Android Woolim surveille son propriétaire en prenant régulièrement des captures d'écran et n'accepte que les fichiers autorisés par les autorités. Pas forcément très ludique.</p>

Des milliers de Sud -coréens ont à nouveau manifesté devant le Parlement, vendredi 9 décembre 2016 à Séoul, au moment même où les députés ont voté la destitution de la présidente Park Geun-Hye, nouvelle étape d'un scandale de corruption qui a précipité des millions de personnes dans les rues. Corée du Sud : une gigantesque manifestation contre la présidente . 1 month ago. La Patrona VF - Episode 64 #franceo.

BeritaPublik.com - Warta unik: Nouvelle Manifestation Géante Contre La Présidente En Corée Du Sud . Le président américain menace Moscou de représailles face aux actes de piratage informatique de la Russie lors de l'élection présidentielle américaine. Il est clair que si un gouvernement étranger, quel qu'il soit, tente d'entacher l'intégrité de nos élections, alors nous devons agir, a plaidé Obama.

L'Assemblée nationale a voté le 9 décembre une motion de destitution de Mme Park, soupçonnée de collusion avec sa confidente Choi Soon-Il, qui est, elle, en détention provisoire dans une tentaculaire enquête pour corruption.

Il revient à la Cour constitutionnelle d'entériner ou non cette motion. En attendant, tous les pouvoirs de la présidente ont été confiés à son Premier ministre.

Cette affaire a poussé la population à manifester en masse tous les samedis à Séoul pour réclamer la démission de la présidente.

A 19H00 (10H00 GMT), les manifestants ont lâché des centaines de ballons et éteint les bougies qu'ils portaient, pour symboliser l'absence de sept heures de la présidente, encore inexpliquée, lors du drame du Sewol qui avait fait 304 morts en 2014.

Arrestation au Danemark de la fille de l'amie de la présidente sud-coréenne

  Arrestation au Danemark de la fille de l'amie de la présidente sud-coréenne La police danoise a arrêté la fille de Choi Soon-sil, amie et confidente de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye qui est au coeur d'une affaire de trafic d'influence, ont confirmé lundi la police et le parquet sud-coréens. Les autorités sud-coréennes réclamaient l'arrestation de la fille de Choi, Chung Yoo-ra, du fait de ses rapports avec l'affaire, qui a conduit le parlement sud-coréen à voter en faveur de la destitution de la présidente Park. La décision est désormais entre les mains de la Cour constitutionnelle, qui a 180 jours à compter de la date du vote pour la maintenir au pouvoir ou la démettre de ses fonctions.

Corée du Sud : les manifestations contre la présidente continuent.

SEOUL, 12 novembre (Xinhua) -- Des centaines de milliers de Sud -Coréens étaient attendus ce samedi soir dans les rues de Séoul pour réclamer la démission de leur présidente , Park Geun-hye, empêtrée dans un scandale impliquant sa confidente et d'anciens conseillers. Les organisateurs disent attendre un million de personnes. A la mi-journée, les habitants ont participé à des rassemblements distincts organisés sur deux places de la ville, avant de converger vers la principale manifestation prévue à 16h heure locale.

Des proches des naufragés du ferry sud-coréen qui avait sombré en 2014 réclament des explications lors de manifestation contre la présidente de Corée du Sud, le 7 janvier 2017 dans les rues de Séoul © Fournis par AFP Des proches des naufragés du ferry sud-coréen qui avait sombré en 2014 réclament des explications lors de manifestation contre la présidente de Corée du Sud, le 7 janvier 2017 dans les rues de Séoul

La presse se demande depuis longtemps ce qu'elle a fait pendant sept heures, entre le moment où elle a été informée du naufrage et sa première réunion gouvernementale sur le sujet.

Les médias ont brandi une variété étonnante de théories possibles, toutes non confirmées: rendez-vous amoureux, rituel chamanique, opération de chirurgie esthétique ou, plus récemment, une coupe de cheveux ayant duré 90 minutes.

Les manifestants veulent que le gouvernement intensifie ses efforts pour renflouer le bateau afin de pouvoir connaitre la cause du naufrage.

La présidente a cependant toujours des partisans, dont quelque 30.000 ont participé à une contre-manifestation samedi, devant le bureau du procureur enquêtant sur le scandale.

Agitant des drapeaux et entonnant des airs militaires, les manifestants ont affirmé que la procédure de destitution de la présidente était un complot de gauchistes à la solde de la Corée du nord.

Les avances insistantes de Catherine Ceylac au patron du Festival de Cannes .
France Télévisions tente de piquer le Festival de Cannes à Canal+. Et Catherine Ceylac a mis le paquet pour persuader Thierry Frémaux, délégué général de l'événement, lors de son passage dans Thé ou café ce dimanche 15 janvier. Ce dimanche 15 janvier, Catherine Ceylac recevait Thierry Frémaux dans Thé ou café. Et en toute fin d'émission, la journaliste de France Télévisions a tenté de débaucher le délégué général du Festival de Cannes… ou plutôt de le convaincre de signer un partenariat avec le groupe public.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!