Monde Otan, Crimée: fin de la lune de miel entre Donald Trump et les médias russes?

20:30  17 février  2017
20:30  17 février  2017 Source:   RFI

Donald Trump : même les Russes commencent à douter

  Donald Trump : même les Russes commencent à douter Tel la créature de Frankenstein, Donald Trump commence à échapper à ceux qui ont contribué à le façonner. En moins d’un mois, Donald Trump aura donc mis en cause des juges de la Cour suprême, insulté, entre autres, un héros de la lutte pour les droits civiques et un vétéran très respecté de son propre camp... Il s’en est pris à l’Otan, à l’Europe et à l’Allemagne.

Les+lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra. Au hasard. Les blogs. MOOC Rue89.

Page non trouvée. Vous avez manuellement saisi une URL ou utilisé un signet ? Merci de vérifier vos sources ou mettez à jour votre bookmark. Réorientez-vous grâce au plan de site ci-dessous. Donald Trump et Angela Merkel s'accordent sur l'importance de l ' Otan

Photo d'archive: Vladimir Poutine aux côtés de Michael Flynn, ex-conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump lors d'une dîner pour le dixième anniversaire de la chaîne de tv Russia Today en décembre 2015. © Mikhail Klimentyev/Kremlin/Reuters Photo d'archive: Vladimir Poutine aux côtés de Michael Flynn, ex-conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump lors d'une dîner pour le dixième anniversaire de la chaîne de tv Russia Today en décembre 2015.

L'annexion de la Crimée par la Russie en 2014 avait jeté un froid sur les relations entre la Russie et les Etats-Unis. Le nouveau président américain avait promis de rétablir de bonnes relations avec le Kremlin, mais les récents propos du président Trump sur l'Otan et sur la Crimée ont jeté un froid en Russie.

Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

Les liens troubles de la campagne Trump avec la Russie

  Les liens troubles de la campagne Trump avec la Russie Selon la presse américaine, plusieurs membres de l’équipe de campagne de Donald Trump ont eu des contacts avec des officiels russes. Le président américain nie en bloc. © Andrew Harrer / Bloomberg / ABACA Les liens troubles de la campagne Trump avec la Russie Michael Flynn n’était semble-t-il pas le seul à avoir discuté avec les Russes avant l’élection de Donald Trump. Selon le «New York Times», plusieurs membres de l’équipe de campagne du milliardaire étaient en contact avec la Russie avant même l’élection.

Vidéo] | Pourquoi les médias occidentaux cachent-ils la vérité sur la Syrie ?

Pour accéder à ce contenu, merci d'effectuer le test suivant. 3, rue Favart 75002 - Paris France. 01 53 40 77 10 01 53 40 77 20. Tous droits réservés @2017 Ader - Mentions légales Il est interdit de copier, de reproduire, d'exploiter ou de modifier de quelque façon

Les manœuvres de l'Otan en mer Noire et les propos de Donald Trump invitant la Russie à rendre la Crimée à l'Ukraine ont comme réveillé les Russes de leur rêve de rapprochement avec les Etats-Unis.

Le journal populaire Komsomolskaia Pravda rappelle que, pendant la campagne électorale, Donald Trump avait déclaré l'Otan obsolète et inutile alors que maintenant, il lui apporte son soutien.

Pour le député Slutsky, toute tentative de rallumer le débat sur le retour de la Crimée à l'Ukraine sera considéré comme une violation de l'intégrité territoriale de la Russie. « Est-ce que Trump a changé d'avis concernant l'amélioration des relations avec la Russie ? », s'interroge le journal MK.

Vedomosti se demande comment on a pu y croire au point de lever son verre à la victoire de Trump. Trump est sans doute sous la pression des faucons de Washington, écrivent les Izvestia qui, pour cette raison, pensent qu'il faut être patient.

En tout cas, c'en est fini de la « Trumpophilie » des médias russes. En janvier le président américain a été cité plus souvent que le président russe et des nationalistes ont même organisé une manifestation contre le culte de Trump dans les médias russes.

Donald Trump n'assistera pas au dîner des correspondants de la Maison Blanche .
Le président américain a annoncé dans un tweet, qu'il ne participerait pas au dîner des correspondants de la Maison Blanche, rompant avec une tradition très ancienne. © Fournis par Francetv info C'est une décision qui rompt avec une tradition placée sous le signe de l'humour et un nouvel épisode dans ses relations houleuses avec la presse. Donald Trump a annoncé, samedi 25 février, qu'il ne participerait pas au dîner annuel des correspondants de la Maison Blanche, le 29 avril.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-38732-otan-crimee-fin-de-la-lune-de-miel-entre-donald-trump-et-les-medias-russes/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!