Monde Assad pire qu’Hitler : le porte-parole de la Maison Blanche s’excuse

21:10  12 avril  2017
21:10  12 avril  2017 Source:   Liberation

Armes chimiques en Syrie: pourquoi Trump laisse planer la menace d'une riposte

  Armes chimiques en Syrie: pourquoi Trump laisse planer la menace d'une riposte Le président de Etats-Unis a reconnu un changement d'attitude contre Damas après une "attaque sur des enfants" à l'"énorme impact". Sans précision, il ouvre la voie à des actions d'envergure."Cette attaque sur des enfants mardi a eu un énorme impact sur moi." Donald Trump a ainsi évoqué ce jeudi l'attaque chimique qui a fait au moins 86 morts, dont 30 enfants, dans une zone rebelle de Syrie. "Il est très, très possible, et je dois dire que c'est déjà le cas, que mon attitude face à la Syrie et Assad change", a-t-il ajouté, évoquant également des "actes odieux" et un "affront à l'humanité" qui ne "peuvent être tolérés".

"Rien de moins que pendant la Pâque juive, Sean Spicer a nié l'Holocauste, la forme la plus répugnante de +fake news+ possible, en niant qu ' Hitler a gazé des millions de Juifs", a déclaré Steven Goldstein, directeur du centre Anne Frank aux Etats-Unis. "Le principal porte - parole de la Maison Blanche

de la Maison Blanche , Sean Spicer, a présenté ses excuses quelques heures après avoir estimé que le président syrien Bachar al- Assad avait fait pire qu 'Adolf Hitler en Lors de son point quotidien dans la salle de presse de la Maison Blanche , il avait déclaré: "Pendant la Seconde guerre mondiale

Sean Spicer, a présenté ses excuses quelques heures après avoir estimé que le président syrien Bachar al-Assad avait fait pire qu’Adolf Hitler en utilisant des armes chimiques, une comparaison semblant minimiser les crimes du nazisme et vite amendée devant le tollé.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, fait une déclaration aux médias, le 11 avril 2017 à Washington © Brendan Smialowski Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, fait une déclaration aux médias, le 11 avril 2017 à Washington

Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a présenté ses excuses quelques heures après avoir estimé que le président syrien Bachar al-Assad avait fait pire qu’Adolf Hitler en utilisant des armes chimiques, une comparaison semblant minimiser les crimes du nazisme et vite amendée devant le tollé. «En toute franchise, j’ai fait par erreur un commentaire inapproprié et manquant de sensibilité au sujet de l’Holocauste et il n’y a aucune comparaison», a déclaré Sean Spicer sur CNN, à l’origine d’une vive controverse à la mi-journée. «Pour cela, je présente mes excuses. C’était une erreur de faire cela.»

Syrie : Boris Johnson annule une visite à Moscou prévue lundi

  Syrie : Boris Johnson annule une visite à Moscou prévue lundi Le ministre des Affaires étrangères britannique a décidé, samedi, d'annuler sa visite prévue lundi à Moscou, en raison des "développements en Syrie".La frappe américaine sur une base militaire syrienne dans la nuit du 6 au 7 avril bouscule les agendas. Boris Johnson ne se rendra pas comme prévu lundi à Moscou (Russie). Le chef de la diplomatie britannique a décidé, samedi 8 avril, d'annuler son déplacement en raison des "développements en Syrie" qui ont "fondamentalement changé la situation".

Il semblerait que cet utilisateur ait déjà trouvé son bonheur ! Cette annonce n'est plus active, mais ne Maison en colocation avec femme. - Bussy-Saint-Georges, Paris

La page recherchée a été déplacée, renommée ou supprimée. Veuillez nous en excuser . The requested page has been moved, renamed or deleted. Please excuse us for the inconvenience.

Lors de son point quotidien dans la salle de presse de la Maison Blanche, il avait déclaré: «Pendant la Seconde guerre mondiale, on n’a pas utilisé d’armes chimiques. Une personne aussi abjecte qu’Hitler n’est même pas tombée aussi bas que d’utiliser des armes chimiques.» Appelé à préciser sa pensée par une journaliste quelques minutes après, il avait ajouté à propos des armes chimiques, dans une réponse sinueuse: «En ce qui concerne le gaz sarin, il (Hitler) n’a pas utilisé de gaz sur son propre peuple de la même façon qu’Assad (...) Je sais qu’il les a apportées dans les centres d’Holocauste. Mais je parle de la façon dont Assad les a utilisées, quand il est allé dans les villes et les a lâchées sur des innocents, au milieu des villes... Merci de la clarification.»

Estrosi : "Je soutiens la fermeté avec laquelle les Etats-Unis sont intervenus", en Syrie

  Estrosi : L'élu LR a salué dimanche au micro d'Europe 1 le revirement diplomatique des Etats-Unis vis-à-vis de la crise syrienne. © Fournis par Lagardère Active Digital Estrosi : "Je soutiens la fermeté avec laquelle les Etats-Unis sont intervenus", en Syrie Un revirement spectaculaire. Le bombardement par les Etats-Unis de bases du régime syrien, en réaction à une attaque chimique dans une ville rebelle, marque un changement brutal dans la diplomatie américaine vis-à-vis du régime de Bachar al-Assad.

Le serveur mySQL-1 est down en ce moment, merci de revenir dans quelques minutes

al- Assad avait fait pire qu 'Adolf Hitler en utilisant ces armes chimiques : "Pendant la Seconde Guerre mondiale, on n'a pas utilisé d'armes chimiques. Le centre Anne Frank aux Etats-Unis a immédiatement appelé Donald Trump à limoger son porte - parole . Appelé à préciser sa pensée par

«Répréhensible et inexcusable»

Accusé d’avoir paru oublier les millions de Juifs, allemands ou autres, tués dans les chambres à gaz, le porte-parole avait ensuite apporté une nouvelle clarification, déclarant hors podium: «Je n’ai aucunement tenté de minimiser la nature terrible de l’Holocauste. J’ai essayé de créer un contraste avec la tactique consistant à utiliser des avions pour larguer des armes chimiques sur des centres de population.» «Toute attaque contre des innocents est répréhensible et inexcusable», avait-il dit. Peu après, le ministre de la Défense Jim Mattis avait relevé que «même pendant la Seconde guerre mondiale, des armes chimiques n’ont pas été utilisées sur les champs de bataille».«Depuis la Première guerre mondiale, il y a une convention internationale à ce sujet», a-t-il ajouté, lors d’une conférence de presse.

Associations juives et élus démocrates ont immédiatement dénoncé des propos antisémites ou révisionnistes. «Rien de moins que pendant la Pâque juive, Sean Spicer a nié l’Holocauste, la forme la plus répugnante de "fake news" possible, en niant qu’Hitler a gazé des millions de Juifs», a déclaré Steven Goldstein, directeur du centre Anne Frank aux Etats-Unis. «Le principal porte-parole de la Maison Blanche minimise l’horreur de l’Holocauste», a dénoncé Nancy Pelosi, chef des démocrates de la Chambre des représentants. «Sean Spicer doit être licencié, et le président doit immédiatement désavouer les propos de son porte-parole.» La comparaison avec Adolf Hitler risque aussi de brouiller la position de l’administration Trump qui, si elle réclame le départ d’Assad du pouvoir, maintient que l’ennemi premier reste l’organisation Etat islamique.

Guyane: un porte-parole des 500 Frères promet "une autre phase du combat" .
Après trois semaines de mobilisation, Mikaël Mancée a annoncé une "évolution du mouvement" social prévue pour la journée de jeudi. © AFP/jody amiet Le mouvement social en Guyane va passer "à une autre phase" qui sera annoncée ce jeudi, selon le porte-parole du collectif des "500 frères" Mikael Mancée. "On continuera de faire des choses que personne n'a vues." Le mouvement social en Guyane va passer "à une autre phase" qui sera annoncée jeudi, a assuré ce mercredi un porte-parole des "500 frères", collectif fer de lance de la contestation qui dure depuis trois semaines.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-45268-assad-pire-qu-hitler-le-porte-parole-de-la-maison-blanche-s-excuse/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!