Monde Les États-Unis tentent de réinstaller leur suprématie militaire en larguant la "mère de toutes les bombes"

10:20  14 avril  2017
10:20  14 avril  2017 Source:   Franceinfo

La méga-bombe américaine a tué au moins 90 jihadistes en Afghanistan, selon les autorités locales

  La méga-bombe américaine a tué au moins 90 jihadistes en Afghanistan, selon les autorités locales Le gouverneur de la région visée assure que "trois tunnels dans lesquels les combattants avaient pris position" ont également été détruits.La "mère de toutes les bombes" a causé de gros dommages chez les jihadistes. Au moins 90 combattants du groupe Etat islamique (EI) ont été tués par la méga-bombe américaine, larguée jeudi, contre des positions de l'EI dans l'Est de l'Afghanistan, selon des responsables afghans, cités samedi 15 avril par l'AFP. Les précédents bilans avancés faisaient état d'une trentaine de victimes dans les rangs jihadistes.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Cette page vous redirigera vers la page d’acceil du centre aide. Si la page n’a pas rediriger, vous pouvez cliquer sur ce lien suivant www.cic.gc.ca/francais/centre-aide/index-en-vedette-can.asp.

Les États-Unis ont largué en Afghanistan la "mère de toutes les bombes", l’engin le plus puissant de l’arsenal non-nucléaire, pour déloger des combattants de Daech installés dans une région proche du Pakistan et réinstaller la suprématie militaire américaine.

  Les États-Unis tentent de réinstaller leur suprématie militaire en larguant la © Fournis par Francetv info

L’opération militaire menée par les Américains en Afghanistan est inédite. En témoigne le largage jeudi 13 avril de la MOAB, pour Massive Ordnance Air Blast, une bombe à effet de souffle surnommée par le Pentagone "mother of all bombs" ("la mère de toutes les bombes"), l’engin le plus puissant de l’arsenal non-nucléaire, jamais été utilisé jusqu’à présent. Il s’agissait de déloger des combattants du groupe État islamique installés depuis des mois dans une région proche du Pakistan et réinstaller la suprématie militaire américaine.

Frappes en Syrie: les Etats-Unis prêts à aller plus loin, débats tendus à l'ONU

  Frappes en Syrie: les Etats-Unis prêts à aller plus loin, débats tendus à l'ONU A l'ONU, le conseil de sécurité s'est réuni en urgence ce vendredi 7 avril à la demande des Boliviens et des Russes pour discuter des frappes américaines. Les échanges ont été très vifs entre les Etats-Unis et la Russie sur la question de la légalité de cette intervention. « Les Etats-Unis ont pris une décision très mesurée la nuit dernière. Nous sommes prêts à en faire plus, mais nous espérons que cela ne sera pas nécessaire. Il est temps pour toutes les nations civilisées de stopper les horreurs en Syrie et d'exiger une solution politique.

Vous ne pouvez pas consulter ce billet. Veuillez patienter pendant que nous vous redirigeons ou cliquez ici.

Maintenance Mode. News360xLe site Internet News360x est momentanément indisponible en raison d'un problème technique. Le site sera de nouveau accessible très prochainement. Please try back again soon.

Un nuage de fumée et de poussière visible à plus de 30km

S’il fallait une preuve supplémentaire que l’étalage de la puissance militaire est une marque de la présidence Trump, la voilà avec l’utilisation cet engin de plus de dix tonnes, dont le nuage de fumée et de poussière est visible à plus de trente kilomètres à la ronde.


Et Donald Trump en parle comme d’un spectacle dont il ne se lasse pas. "Nous sommes tellement fiers de nos militaires, et ce fut encore une opération réussie, s’enthousiasmait jeudi le président américain. Si vous comparez ces huit dernières semaines avec ce qui s’est passé les huit dernières années, vous constatez une différence énorme." La retenue de Barack Obama se fondait sur des raisons morales et stratégiques, notamment le risque de dommages collatéraux et la conviction que l’influence d’un pays ne se résume pas à sa force militaire.

Les Etats-Unis tentent de rassurer les voisins de la Corée du Nord

  Les Etats-Unis tentent de rassurer les voisins de la Corée du Nord Après la Corée du sud, Mike Pence tend la main au Japon face à la Corée du Nord qui menace d'effectuer des essais de missiles "chaque semaine".Le dossier du nucléaire nord-coréen a encore été en tête du programme du vice-président américain Mike Pence en visite mardi 18 avril à Tokyo, après un week-end d'escalade verbale entre les Etats-Unis et la Corée du Nord qui ont fait monter les enchères sur la menace d'une guerre nucléaire.

LaVie.fr est actuellement en opération de maintenance et de mise à jour. Vous pourrez bientôt découvrir une nouvelle version adaptée à tous les supports (mobile, tablette ). Pour accéder à la boutique de la Vie, cliquez ici (www.laboutiquelavie.fr) Vous pouvez également contacter notre

Quatre raisons d’être exempt du service militaire .

Créer une onde de choc en Extrême-Orient

Donald Trump, lui, décrit avec gourmandise à la télévision comment il avait annoncé le bombardement en Syrie au moment du dessert à son invité Xi Jinping, le président chinois. Le président américain ne manque d’ailleurs pas une occasion de s’extasier sur les prouesses technologiques de l’armée.

Avec cette démonstration de force en Afghanistan, Donald Trump espère également une onde de choc en Extrême-Orient : sans doute n’est-ce pas un hasard si cette bombe explose au moment où la Corée du Nord met en scène soigneusement ses capacités nucléaires.

Estrosi : "Je soutiens la fermeté avec laquelle les Etats-Unis sont intervenus", en Syrie .
L'élu LR a salué dimanche au micro d'Europe 1 le revirement diplomatique des Etats-Unis vis-à-vis de la crise syrienne. © Fournis par Lagardère Active Digital Estrosi : "Je soutiens la fermeté avec laquelle les Etats-Unis sont intervenus", en Syrie Un revirement spectaculaire. Le bombardement par les Etats-Unis de bases du régime syrien, en réaction à une attaque chimique dans une ville rebelle, marque un changement brutal dans la diplomatie américaine vis-à-vis du régime de Bachar al-Assad.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-45398-les-etats-unis-tentent-de-reinstaller-leur-suprematie-militaire-en-larguant-la-mere-de-toutes-les-bombes/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!