The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Monde Turquie: à peine conforté, Erdogan évoque un référendum sur la peine de mort

09:40  17 avril  2017
09:40  17 avril  2017 Source:   lexpress.fr

La Chine pointée du doigt par Amnesty international dans son rapport sur la peine de mort

  La Chine pointée du doigt par Amnesty international dans son rapport sur la peine de mort L'ONG Amnesty international publie ce mardi son rapport mondial sur la peine de mort dans lequel elle épingle plus particulièrement la Chine, qui refuse toujours de dévoiler le nombre d'exécutions chaque année.

LIRE AUSSI >> Référendum en Turquie : "Les tendances autoritaires d' Erdogan vont s'accentuer". Un référendum sur la peine de mort en Turquie constituerait "une rupture avec les valeurs" européennes, a affirmé lundi l'Elysée.

Fort de sa victoire au référendum sur la révision constitutionnelle dimanche soir, le président turc a évoqué un nouveau référendum , sur le rétablissement de la peine de mort . Erdogan : "Si la peine de mort m'est proposée, je ferai un autre référendum sur cette question".

Après la victoire du "oui" au référendum sur la réforme de la constitution, le président turc s'est dit prêt dimanche à en organiser un autre sur la peine capitale.

Le président turc a évoqué la possibilité d'organiser un nouveau référendum sur le rétablissement de la peine capitale, dimanche. © Reuters/Umit Bektas Le président turc a évoqué la possibilité d'organiser un nouveau référendum sur le rétablissement de la peine capitale, dimanche.

Le président turc souhaite un nouveau référendum. Recep Tayyip Erdogan s'est dit prêt à en organiser un sur le rétablissement de la peine de mort. Une annonce qui intervient après s'être déclaré victorieux d'une consultation populaire sur un renforcement de ses pouvoirs dimanche.

Ligue Europa : Face à la menace, un Parc OL en état de siège

  Ligue Europa : Face à la menace, un Parc OL en état de siège Le quart de finale aller de Ligue Europa entre Lyon et le Besiktas ce jeudi, au Parc OL (21h05), déjà classé match à hauts risques par les autorités, fait l’objet de mesures de sécurité impressionnantes, suite à l’attentat de Dortmund. © Fournis par Sports.fr (Reuters) "15 000 supporteurs adverses, c’est inhabituel." Jérémy Morel, en apprenant le contingent turc annoncé dans les tribunes d’un Parc OL à guichets fermés ce jeudi soir, n’a pas caché une certaine surprise.

LIRE AUSSI >> Référendum en Turquie : "Les tendances autoritaires d' Erdogan vont s'accentuer" Répondant à une foule à Istanbul qui criait " peine de mort ", Erdogan a dit qu'il allait "maintenant discuter de cela avec le Premier ministre Binali Yildirim".

Référendum en Turquie : le oui l'emporte, l'opposition conteste le résultat. Répondant à une foule de ses partisans à Istanbul qui criait « peine de mort », Recep Tayyip Erdogan a dit qu'il allait «maintenant discuter de cela avec (le Premier ministre Binali) Yildirim».

Répondant à une foule à Istanbul qui criait "peine de mort", Erdogan a dit qu'il allait "maintenant discuter de cela avec le Premier ministre Binali Yildirim". Si l'opposition soutient le rétablissement de la peine capitale, "alors j'approuverai" cette mesure, a-t-il affirmé, si elle ne le soutient pas, "alors nous organiserons un nouveau référendum".

Réactions de l'Europe

Le rétablissement de la peine de mort sonnerait le glas du processus d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne. Cette dernière a d'ailleurs appelé dimanche le gouvernement turc à rechercher le "consensus national le plus large possible" après la courte victoire du "oui" au référendum accordant des pouvoirs accrus au président Recep Tayyip Erdogan et alors que l'opposition conteste le résultat.Le Conseil de l'Europe suit aussi l'évolution des droits de l'Homme, sujet conflictuel avec la Turquie, l'UE ayant signifié à plusieurs reprises à Ankara son inquiétude sur les purges massives déclenchées par le président Erdogan après le coup d'État manqué de juillet.

Turquie: plus d'un millier d'arrestations à travers le pays .
Un millier d'arrestations supplémentaires ces dernières heures en Turquie et toujours la même cible : de présumés partisans de la mouvance du prédicateur Fethullah Gülen. Avec notre correspondant à Istanbul,  Alexandre Billette

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!