The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Monde Venezuela : trois morts pendant des manifestations anti-Maduro

21:50  20 avril  2017
21:50  20 avril  2017 Source:   francetvinfo.fr

Crise au Venezuela: mort d'un cinquième manifestant

  Crise au Venezuela: mort d'un cinquième manifestant Il avait été touché mardi par une balle, lors d'une manifestation contre le président Nicolás Maduro. Un homme de 32 ans est décédé jeudi à l'aube, des suites de ses blessures. Il avait été touché par une balle lors d'une manifestation mardi contre le président socialiste Nicolás Maduro, a annoncé le parquet national vénézuélien."Il est effectivement mort à l'aube dans l'État de Lara" (nord-ouest), a déclaré une source à l'AFP, souhaitant rester anonyme. Il s'agit du cinquième mort depuis le début de la vague de manifestations lancée par l'opposition le 1er avril.

15h05 - @bfmtv : Des manifestations violentes touchent le Venezuela faisant plusieurs morts pic.twitter.com/EaGZmMqzxV. 13h14 - Le Dauphiné : Depuis trois semaines, de vastes rassemblements contre le président, Nicolas Maduro , rythment la vie vénézuélienne.

La situation est de plus en plus tendue au Venezuela . Depuis deux semaines, l’opposition manifeste contre le successeur d’Hugo Chavez, Nicolas Maduro , accusé d’incompétence et d’autoritarisme. Trois personnes, dont deux étudiants, ont été tués par balles ce mercredi dans le cadre de manifestations .

Au total, huit manifestants ont été tués en trois semaines dans le pays.

  Venezuela : trois morts pendant des manifestations anti-Maduro © Fournis par Francetv info

Deux manifestants et un militaire ont été tués au Venezuela, mercredi 19 avril, lors de nouvelles manifestations contre le président socialiste Nicolas Maduro. Cela porte à sept le nombre de victimes en trois semaines dans le pays. L'opposition, majoritaire au parlement depuis fin 2015, a engagé un bras de fer avec le chef de l'Etat dont elle demande le départ, dans un pays étranglé par une crise économique.

A Caracas, un jeune homme a été tué par balles, lors d'affrontements entre la police vénézuélienne et des milliers d'opposants. L'opposition, dont c'est le sixième rassemblement depuis début avril, avait promis qu'il s'agirait de "la mère de toutes les manifestations" pour exiger des élections anticipées et le respect du Parlement. A San Cristobal (ouest), c'est une femme de 23 ans qui a été tuée d'un tir dans la tête. D'après des témoins, les auteurs des tirs font partie, dans les deux cas, des "colectivos", des groupes de civils armés par le gouvernement, selon l'opposition.

Manifestations au Venezuela: l'opposition veut frapper un grand coup

  Manifestations au Venezuela: l'opposition veut frapper un grand coup Journée de manifestations ce mercredi 19 avril au Venezuela. Les opposants à Nicolas Madura appellent leurs partisans à défiler à Caracas mais aussi dans tout le pays. Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez Le 19 avril est une date symbolique car elle correspond au début de la guerre d'indépendance du Venezuela en 1810. Mais c'est surtout cette année l'occasion pour l'opposition d'augmenter la pression dans la rue après la Semaine sainte qui vient de s'écouler.

La crise politique au Venezuela se déroule sur fond d’affrontements violents dans les rues de la capitale Caracas. Un cameraman de la chaîne américaine Telemundo a été atteint de deux balles en caoutchouc le week-end dernier alors qu’il couvrait les manifestations anti - Maduro .

Des milliers d'étudiants et de militants de l'opposition sont descendus mercredi dans les rues de Caracas et d'autres villes du Venezuela pour protester contre la vie chère et l'insécurité, au cours de manifestations qui ont fait au moins trois morts .

Un militaire tué

Dans la soirée, un des principaux responsables du pouvoir, Diosdado Cabello, a annoncé à la télévision qu'un militaire, membre de la Garde nationale, avait été tué, dans la périphérie de Caracas, accusant des manifestants. "Ils viennent d'assassiner un garde national à San Antonio de Los Altos, les 'pacifiques'", a déclaré à la télévision Diosdado Cabello. Le parquet a seulement confirmé à l'AFP la mort d'un militaire.

Mardi soir, Nicolas Maduro a activé un plan de défense, avec force déploiement de policiers et militaires, pour "déjouer le coup d'Etat" fomenté selon lui par les Etats-Unis. L'opposition a immédiatement dénoncé une tentative d'"intimider" les manifestants.

Cette vague d'actions de protestation a commencé le 1er avril après la décision de la Cour suprême, considérée comme proche de Maduro, de s'arroger les prérogatives du Parlement. Cela a déclenché un tollé diplomatique qui a poussé la Cour à faire machine arrière, 48 heures plus tard. L'opposition a dénoncé une tentative de coup d'Etat mais, paradoxalement, cet épisode lui a aussi donné un nouveau souffle, l'amenant à dépasser ses divisions.Elle a ainsi relancé la mobilisation populaire à ses côtés, alors que celle-ci s'était assoupie ces derniers mois.

Venezuela: le pape pose des conditions pour intervenir .
Le pape François a assuré samedi, dans l'avion qui le ramenait d'Egypte, que le Saint-Siège était disposé à intervenir comme "facilitateur" face à la crise au Venezuela, mais "avec des conditions claires"."Je crois que cela doit se faire avec des conditions. Des conditions très claires", a déclaré le pape, interrogé sur la manière dont le Vatican pourrait aider à faire cesser les violences qui ont fait déjà une trentaine de morts en un mois de manifestations hostiles au président socialiste Nicolas Maduro.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-45999-venezuela-trois-morts-pendant-des-manifestations-anti-maduro/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!