Monde Venezuela : trois morts pendant des manifestations anti-Maduro

21:50  20 avril  2017
21:50  20 avril  2017 Source:   Franceinfo

Venezuela : les manifestations ont fait 20 morts en trois semaines

  Venezuela : les manifestations ont fait 20 morts en trois semaines Dans la seule nuit de jeudi à vendredi, douze personnes ont trouvé la mort, certaines électrocutées et d'autres tuées par balle.Un lourd bilan. Les manifestations au Venezuela ont fait 20 morts en trois semaines. Dans la seule nuit du jeudi 20 au vendredi 21 avril, douze personnes ont trouvé la mort à Caracas, certaines électrocutées par accident lors du pillage d'une boulangerie, d'autres tuées par balle.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Vous ne pouvez pas consulter ce billet. Veuillez patienter pendant que nous vous redirigeons ou cliquez ici.

Au total, huit manifestants ont été tués en trois semaines dans le pays.

  Venezuela : trois morts pendant des manifestations anti-Maduro © Fournis par Francetv info

Deux manifestants et un militaire ont été tués au Venezuela, mercredi 19 avril, lors de nouvelles manifestations contre le président socialiste Nicolas Maduro. Cela porte à sept le nombre de victimes en trois semaines dans le pays. L'opposition, majoritaire au parlement depuis fin 2015, a engagé un bras de fer avec le chef de l'Etat dont elle demande le départ, dans un pays étranglé par une crise économique.

A Caracas, un jeune homme a été tué par balles, lors d'affrontements entre la police vénézuélienne et des milliers d'opposants. L'opposition, dont c'est le sixième rassemblement depuis début avril, avait promis qu'il s'agirait de "la mère de toutes les manifestations" pour exiger des élections anticipées et le respect du Parlement. A San Cristobal (ouest), c'est une femme de 23 ans qui a été tuée d'un tir dans la tête. D'après des témoins, les auteurs des tirs font partie, dans les deux cas, des "colectivos", des groupes de civils armés par le gouvernement, selon l'opposition.

Manifestations au Venezuela: l'opposition veut frapper un grand coup

  Manifestations au Venezuela: l'opposition veut frapper un grand coup Journée de manifestations ce mercredi 19 avril au Venezuela. Les opposants à Nicolas Madura appellent leurs partisans à défiler à Caracas mais aussi dans tout le pays. Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez Le 19 avril est une date symbolique car elle correspond au début de la guerre d'indépendance du Venezuela en 1810. Mais c'est surtout cette année l'occasion pour l'opposition d'augmenter la pression dans la rue après la Semaine sainte qui vient de s'écouler.

Bonjour, Notre site est actuellement fermé. Merci de votre compréhension. anti -vibration.

La mort d’un manifestant renvoie le Venezuela aux premiers mois de 2014, après l’élection présidentielle serrée qui avait porté au pouvoir Nicolás Maduro . Le pouvoir vénézuélien recule avant des manifestations de l'opposition.

Un militaire tué

Dans la soirée, un des principaux responsables du pouvoir, Diosdado Cabello, a annoncé à la télévision qu'un militaire, membre de la Garde nationale, avait été tué, dans la périphérie de Caracas, accusant des manifestants. "Ils viennent d'assassiner un garde national à San Antonio de Los Altos, les 'pacifiques'", a déclaré à la télévision Diosdado Cabello. Le parquet a seulement confirmé à l'AFP la mort d'un militaire.

Mardi soir, Nicolas Maduro a activé un plan de défense, avec force déploiement de policiers et militaires, pour "déjouer le coup d'Etat" fomenté selon lui par les Etats-Unis. L'opposition a immédiatement dénoncé une tentative d'"intimider" les manifestants.

Cette vague d'actions de protestation a commencé le 1er avril après la décision de la Cour suprême, considérée comme proche de Maduro, de s'arroger les prérogatives du Parlement. Cela a déclenché un tollé diplomatique qui a poussé la Cour à faire machine arrière, 48 heures plus tard. L'opposition a dénoncé une tentative de coup d'Etat mais, paradoxalement, cet épisode lui a aussi donné un nouveau souffle, l'amenant à dépasser ses divisions.Elle a ainsi relancé la mobilisation populaire à ses côtés, alors que celle-ci s'était assoupie ces derniers mois.

Une cinquantaine de militants anti-nucléaire bloquent un train d'uranium à Narbonne .
Une cinquantaine de militants anti-nucléaire bloquent, depuis 10h samedi, un train d'uranium à Narbonne, dans l'Aude.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-45999-venezuela-trois-morts-pendant-des-manifestations-anti-maduro/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!