Monde Malgré le Brexit, trois villes britanniques souhaitent être capitale européenne de la Culture

09:20  19 mai  2017
09:20  19 mai  2017 Source:   Liberation

Passation de pouvoir : "les Britanniques regardent avec un peu de jalousie"

  Passation de pouvoir : La presse étrangère suit de près la passation de pouvoir, véritable rituel de la Ve République qui se déroule dimanche. © PATRICK KOVARIK / AFP Passation de pouvoir : "les Britanniques regardent avec un peu de jalousie" C'est la forme que va prendre la cérémonie de passation du pouvoir qui va intéresser la presse étrangère pour ce qu'elle peut dire sur la France. Ainsi, le respect de traditions immuables a comme un parfum d'héritage de la monarchie pour l'Allemande Michaela Wiegel, du Frankfurter Allgemeine Zeitung.Mise en scène du pouvoir.

Faute d'avoir été Montcuq capitale européenne culturelle . Montcuq, le village lotois d'environ 1260 habitants Montcuq, le village, le canton, la culture J'ai créé à Montcuq le Salon du Livre du Net (et son prix littéraire), mais aussi le prix de l 'album autoproduit.

RTBF.be – 24.11.2017 : Brexit : en 2023, la Capitale européenne de la Culture ne pourra pas être britannique . “C’ est l’une des nombreuses conséquences concrètes de la décision de quitter l’Union européenne d ’ici au 29 mars 2019.

L'hôtel de ville de Leeds, en janvier 2014. Le bâtiment a été construit au XIXe siècle, après une phase de fort développement urbain. © ANDREW YATES L'hôtel de ville de Leeds, en janvier 2014. Le bâtiment a été construit au XIXe siècle, après une phase de fort développement urbain.

Un an après le référendum du Brexit, les villes de Leeds, Dundee et Milton Keynes, postulent au titre de Capitale européenne de la Culture 2023. Une situation qui montre à quel point la sortie du pays de l'UE génère du désordre.

Le Royaume-Uni aurait-il des difficultés à faire son deuil de l’Union européenne ? Un an après le référendum du Brexit, trois villes britanniques postulent au titre de «capitale européenne de la culture» pour 2023 : Dundee au nord de l’Ecosse, Leeds au nord de l’Angleterre et Milton Keynes, une ville nouvelle à mi-chemin entre Birmingham et Londres. Le label culturel européen couronne tous les ans deux villes. Elles sont officiellement désignées quatre ans avant l’événement et travaillent avec un jury de la Commission européenne, qui les oriente et les aide financièrement. Le titre permet aux villes d’investir dans les lieux culturels et de les promouvoir.

Avec le Brexit, le scénario d'une Irlande unie se précise

  Avec le Brexit, le scénario d'une Irlande unie se précise "Le Brexit a tout changé". Inimaginable il y a peu, le scénario d'une réunification de l'Irlande a pris de l'épaisseur avec la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne, un vote qui risque de séparer douloureusement nord et sud. © Fournis par AFP L'ancien Premier ministre Tony Blair (g) à Wicklow, le 12 mai 2017 Dans moins de deux ans, lorsque le Royaume-Uni ne sera plus membre de l'UE, l'Irlande du nord, province britannique, et la République d'Irlande, qui restera européenne, seront divisées comme jamais depuis la partition de 1921.

La facture du Brexit sera de 2 à 8% du PIB pour l’économie britannique sur 15 ans, selon un rapport gouvernemental confidentiel (ayant fuité), qui a passé en revue trois Dans le sud égyptien, Sissi incontournable malgré la crise. Quintuple infanticide en Gironde: 8 ans de prison pour la mère.

En effet, 68 % des électeurs souhaiteraient que le Brexit fût effectif. Le Parti conservateur et, dans une moindre mesure, le UKIP, pourraient donc s'appuyer non pas sur les 52 % de Britanniques qui ont voté « Leave » - c' est -à-dire pour la sortie de l 'UE

Redorer l’image des villes

Le point commun entre Leeds, Dundee et Milton Keynes ? Elles souhaitent redorer leur image par la culture et les arts. Chacune de ces villes ont leur histoire : Leeds était un grand centre industriel, Dundee un port et un centre manufacturier et Milton Keynes une ville créée en 1967 pour répondre à la crise du logement en Angleterre.

Leur histoire fait écho à celui de Glasgow en Ecosse avant que la ville ne décroche le titre de capitale européenne de la culture en 1990. «Il y a eu un avant et un après», affirme Fabien Jeannier, chercheur en civilisation britannique à l'université d'Avignon. La plus grande ville d’Ecosse, à la fin des années 70, était «très abîmée socialement et économiquement à cause de la désindustrialisation». La municipalité travailliste décide alors d’investir dans l’art et la culture pour stimuler les activités économiques. En 1987, la ville postule pour le label culturel européen. «Le chantier ne s’est pas fait du jour au lendemain et la politique de la ville y est pour beaucoup dans la réussite du projet européen», complète Fabien Jeannier. Le titre de capitale européenne lui a donné une visibilité et a permis d’attirer de nombreux touristes : «Glasgow est passé de 700 000 visiteurs en 1982 à 3 millions en 1990.» 

L'incroyable ardoise que réclame l'UE au Royaume-Uni pour solder le Brexit

  L'incroyable ardoise que réclame l'UE au Royaume-Uni pour solder le Brexit L'incroyable ardoise que réclame l'UE au Royaume-Uni pour solder le Brexit

Deux Français sur trois souhaitent que la France reste au sein de l 'Union européenne , selon un " Malgré la décision du Royaume-Uni de sortir de l 'Union européenne , les règles Alors que les Britanniques ont fait le choix du Brexit , le président du Parlement européen Martin Schulz va parler

L'Union européenne toujours sous le choc. Après que les Britanniques se sont prononcés pour Selon lui, malgré le Brexit , il n'y "aucune inquiétude particulière" pour la croissance française. Au lendemain du référendum sur le Brexit , l'Express a posé trois questions à Ann Corbet, chercheuse à

Chaque ville a ses arguments

Leeds a déjà entamé sa transformation culturelle et espère dynamiser son économie en obtenant, comme Glasgow, un coup de pouce grâce au titre de capitale européenne de la culture. La ville pense pouvoir le décrocher et investit les réseaux sociaux de Twitter à Linkedin pour promouvoir sa candidature. «Leeds est dans une bonne position pour décrocher le titre. Nous avons plus que jamais besoin de rester connectés à l’Europe», assure Sharon Watson, présidente du comité de candidature de Leeds 2023.

D’autres villes en dehors de l’Union européenne ont déjà participé au programme européen, comme Reykjavik en Islande (2000) ou Istanbul en Turquie (2010). Pascal Brunet, directeur du relais Culture Europe nuance : «Ce sont des cas différents par rapport au Royaume-Uni. Il s’agissait de pays potentiellement candidats à l’Union européenne.»

Culture & Loisirs - Les Rolling Stones à la U Arena de Nanterre : les trois concerts complets

  Culture & Loisirs - Les Rolling Stones à la U Arena de Nanterre : les trois concerts complets Aussitôt ouverts, aussitôt remplis. Les trois concerts du mythique groupe de rock anglais, programmés en octobre dans le nouveau stade des Hauts-de-Seine, sont déjà complets. © LP/Frédéric Dugit Les Rolling Stones se produiront à trois reprises en octobre 2017 dans la nouvelle U Arena de Nanterre. Les Rolling Stones annonçaient ce mercredi matin une troisième et dernière halte à la U Arena de Nanterre, le 25 octobre prochain, après les deux premiers concerts les 19 et 22 octobre.

La capitale se positionnerait donc largement en faveur d'un maintien dans l'Union européenne , malgré une En cas de Brexit , les fusions entre entreprises britanniques et européennes nécessiteront-elles le feu vert Comprenez en français: les « Britanniques » souhaitent «sortir» de l 'Union européenne .

Culture . Birmingham, la deuxième ville du pays, s’ est également prononcée de justesse pour un Brexit . Ville -monde cosmopolite de 8,6 millions d’habitants, la capitale britannique a majoritairement voté en faveur d’un maintien dans l’UE à environ 60 %.

Chaque ville à ses arguments. Dundee appartient au réseau des villes créatives Unesco. «Nous voulons faire partie de l’Europe. Rien que pour ça, Dundee mérite de décrocher le titre», dit en riant Stewart Murdoch, directeur aux loisirs et à la culture de la ville. En juin dernier, les Ecossais avaient massivement voté pour le «Remain», dont Dundee à 60%. Les citoyens de Leeds s'étaient prononcés de justesse pour rester (50,3%) et ceux de Milton Keynes pour le «Leave» (51,4%). «En réalité, personne ne sait ce qu’il peut arriver avec le Brexit. Une chose est sûre, la compétition pour les villes britanniques va se compliquer», explique Stewart Murdoch.

Europe, Brexit et culture

Le Royaume-Uni devrait quitter l'UE en mars 2019. Au niveau des institutions européennes, les questions restent en suspens. «Le financement et le budget du programme des capitales européennes de la culture sont fixés jusqu’à 2020 par la Commission européenne. Après cette date, il y aura un nouveau vote pour décider de continuer le programme ou de le transformer», précise Pascal Brunet. Les négociations du Brexit sont en cours et risquent de prendre plusieurs années. Une certitude, la culture ne risque pas d’être le premier sujet abordé entre l’Union européenne et la Grande Bretagne. Dans un communiqué, la secrétaire britannique à la Culture, Karen Bradley, reste optimiste : «Le Royaume-Uni quitte l’Union européenne mais nous ne quittons pas l’Europe. Nous voulons une relation fondée sur la maturité et la coopération comme entre de bons amis et alliés.»

         

Attentat de Manchester : le niveau d'alerte ramené de "critique" à "sévère" .
Les militaires déployés en renfort des policiers dans les grandes villes britanniques retourneront dans leurs casernes à partir de lundi minuit. © Fournis par Francetv info Cinq jours après l'attentat suicide de Manchester, qui a coûté la vie à 22 personnes à la sortie d'un concert d'Ariana Grande, samedi 27 mai, les autorités britanniques ont rabaissé le niveau d'alerte de "critique" à "sévère". Le niveau d'alerte "critique" signifie que les services de sécurité considèrent qu'une autre attaque terroriste est imminente. Le niveau "sévère" signifie que ce risque demeure hautement probable.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-48420-malgre-le-brexit-trois-villes-britanniques-souhaitent-etre-capitale-europeenne-de-la-culture/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!