Monde Attentat en Colombie : qui est la victime française ?

09:10  19 juin  2017
09:10  19 juin  2017 Source:   Franceinfo

Colombie : un mariage entre trois hommes reconnu officiellement

  Colombie : un mariage entre trois hommes reconnu officiellement Un acteur et ses deux conjoints sont entrés le 3 juin sous le régime patrimonial connu en Colombie sous le nom de "trieja". Ce mariage à trois est formé avec un éducateur physique et un journaliste qui en 2000 avaient célébré la première noce gay publique en Colombie. C'est la première fois que ce type d'union est "légalisé", explique German Rincon Perfetti, avocat et l'association LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuels, trans et intersexuels). "C'est une reconnaissance que d'autres types de familles existent", a-t-il estimé.

Au moins trois personnes ont été tuées et 9 blessées, samedi 17 juin, dans un attentat à la bombe perpétré dans un centre commercial de Bogota ( Colombie ). Parmi les victimes , une Française de 23 ans.

La jeune femme était accompagnée de sa mère, également blessée dans l' attentat à la bombe.

La jeune femme était accompagnée de sa mère, également blessée dans l'attentat à la bombe.

Au moins trois personnes ont été tuées et 9 blessées, samedi 17 juin, dans un attentat à la bombe perpétré dans un centre commercial de Bogota (Colombie). Parmi les victimes, une Française de 23 ans. Le ministre de l'Education nationale a confirmé son identité sur Twitter, dimanche.

Originaire de la Sarthe

  Attentat en Colombie : qui est la victime française ? © Fournis par Francetv info

La jeune Française était venue en Colombie pour "fournir un service social dans un collège d'un quartier populaire de Bogota durant six mois", a indiqué le maire de Bogota à la presse. Samedi, la jeune femme était accompagnée de sa mère, également blessée, rapporte El Espectador (article en espagnol). Mère et fille devaient rentrer ensemble en France.

Sur son compte Facebook, de nombreux hommages affluent. Il est indiqué qu'elle est originaire de Parigné-l'Evêque (Sarthe). Elle a étudié à l'université Paris-Est-Créteil et à la faculté d'administration et échanges internationaux. Elle a également habité à Hô-Chi-Minh-Ville (Vietnam).

Attentat raté sur les Champs-Élysées : "On a eu une bonne étoile", témoigne le premier gendarme arrivé sur place .
<strong>L'adjudant-chef David a été le premier à intervenir lundi 19 juin après l'attentat raté des Champs-Élysées. Il raconte sa gestion de l'attaque mais aussi l'après, quand il a réalisé à quoi il avait échappé.</strong>Il était le premier sur place, lundi 19 juin, après l'attentat raté sur les Champs-Élysées, à Paris. L'adjudant-chef David, de l'escadron de gendarmerie mobile de Chaumont (Haute-Marne), était la cible de l'attaque avec ses collègues. Au moment des faits, ils descendaient tranquillement l'avenue dans leur fourgon pour aller encadrer une manifestation contre la réforme du Code du travail, devant l'Assemblée nationale.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!