Monde Trump se vante d'avoir un QI plus élevé qu'un de ses ministres

20:40  10 octobre  2017
20:40  10 octobre  2017 Source:   ParisMatch

Porto Rico: la violente charge de Trump contre la maire de San Juan

  Porto Rico: la violente charge de Trump contre la maire de San Juan Donald Trump a créé une nouvelle polémique en attaquant la maire de San Juan qui s'est plainte de la lenteur de l'aide fédérale apportée à Porto Rico, alors que la population continue de souffrir d'un manque d'électricité et d'eau potable, après le passage de l’ouragan Maria. Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet Donald Trump n'a cessé de répéter que le gouvernement faisait un travail extraordinaire à Porto-Rico. Aussi a-t-il peu apprécié que Carmen Yuli Cruz, la maire de la capitale, San Juan, avec des sanglots dans la voix, ait lancé un appel désespéré à Washington et au monde pour qu'ils viennent au secours de l'île.

Météo - Emploi - Petites annonces - PMU - Cours des changes - Programme de Vol - Guide TV - Infos Services - Pharmacie - Réservation d'Hôtels. Moov Prépayé - Assistance MOOVnaute - Mon Compte - Nos coordonnées - Webmail - Test de bande passante.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Alors que la presse raconte que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson l'a traité de «débile», Donald Trump propose de comparer son QI à celui de son ministre.

Le président Donald Trump assure que les articles qui détaillent ses relations tendues avec le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson sont «bidons». Mais il semble cependant avoir été touché par certains des propos rapportés. Selon la chaîne NBC News, le secrétaire d'Etat a qualifié le président américain de «débile» à la fin d'une réunion au Pentagone cet été, des propos démentis par son porte-parole. «Je pense que c'est une fausse information», affirme Donald Trump dans un entretien au magazine «Forbes» publié mardi. «Mais s'il l'a dit, je pense qu'il faudra comparer nos tests de QI. Et je peux vous dire qui va gagner», ajoute-t-il aussitôt.

George Clooney : son poème contre Donald Trump

  George Clooney : son poème contre Donald Trump Acteur engagé, George Clooney a une nouvelle fois montré son opposition à Donald Trump. Il a écrit et publié un poème contre le président des États-Unis.  «Je prie pour mon pays», c’est par ces mots que commence le poème écrit par George Clooney, publié dans le Daily Beast. L’acteur américain s’oppose ainsi à Donald Trump avec ce texte. En effet, le président des États-Unis a insulté les joueurs de football américain de «fils de p***» parce qu’ils s’agenouillaient pendant l’hymne national.

Louez votre écran comme espace publicitaire grâce à PackBarre, et gagnez des cadeaux ! Plus de 2 millions d'euros reversés depuis 2007.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l'immobilier.

Les révélations de NBC News avaient contraint l'ex-patron du géant pétrolier ExxonMobil à prendre la parole pour affirmer son soutien public et son «engagement en faveur du succès» du locataire de la Maison Blanche. Peu après, Donald Trump avait assuré avoir «pleinement confiance en Rex», dénonçant une histoire «fabriquée par NBC».

Polémique alimentée à coups de tweets

Trump se vante d'avoir un QI plus élevé qu'un de ses ministres © NICHOLAS KAMM / AFP Trump se vante d'avoir un QI plus élevé qu'un de ses ministres

Quelques jours plus tôt, il avait rabroué, dans une série de tweets, son secrétaire d'Etat pour avoir évoqué publiquement l'existence de canaux de communication visant à sonder les intentions de la Corée du Nord. «Il perd son temps à négocier», avait-il écrit. «Conserve ton énergie Rex, nous ferons ce que nous devons faire».

Trump: "Obamacare est mort" .
Le président américain Donald Trump a affirmé lundi que la grande loi sur la couverture maladie de Barack Obama, qu'il n'est pas parvenu à abroger, appartenait néanmoins au passé en raison de ses défaillances. "Obamacare, c'est fini, c'est mort, oublié", a déclaré le dirigeant à la Maison Blanche. "Il n'y a plus rien de tel qu'Obamacare. Je le dis depuis des années, le concept n'aurait jamais pu fonctionner, même dans ses meilleurs jours".

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!