Monde Victoire judiciaire de Donald Trump sur son décret migratoire

09:15  11 octobre  2017
09:15  11 octobre  2017 Source:   France 24

Porto Rico: la violente charge de Trump contre la maire de San Juan

  Porto Rico: la violente charge de Trump contre la maire de San Juan Donald Trump a créé une nouvelle polémique en attaquant la maire de San Juan qui s'est plainte de la lenteur de l'aide fédérale apportée à Porto Rico, alors que la population continue de souffrir d'un manque d'électricité et d'eau potable, après le passage de l’ouragan Maria. Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet Donald Trump n'a cessé de répéter que le gouvernement faisait un travail extraordinaire à Porto-Rico. Aussi a-t-il peu apprécié que Carmen Yuli Cruz, la maire de la capitale, San Juan, avec des sanglots dans la voix, ait lancé un appel désespéré à Washington et au monde pour qu'ils viennent au secours de l'île.

La Cour suprême des États-Unis a offert une victoire politique à Donald Trump , en remettant partiellement en vigueur son décret anti-immigration très controversé.

La Cour suprême des États-Unis a offert lundi une victoire politique à Donald Trump , en remettant partiellement en vigueur son décret anti-immigration très controversé. L'odyssée judiciaire du décret migratoire .

La Cour suprême américaine a annulé mardi un arrêt d'une cour d'appel qui avait bloqué une version désormais expirée du décret migratoire du président américain. La nouvelle version du décret a entre-temps été attaquée en justice.

Donald Trump à la Maison Blanche mardi 10 octobre 2017. © Win McNamee, Getty Images North America/AFP Donald Trump à la Maison Blanche mardi 10 octobre 2017.

La Cour suprême des États-Unis a annulé mardi 10 octobre un arrêt d'une cour d'appel qui avait bloqué une version aujourd'hui expirée du décret anti-immigration de Donald Trump.

La haute cour offre ainsi une victoire surtout symbolique au milliardaire républicain, étant donné que les enjeux sont désormais dépassés autour de cette deuxième mouture du décret, qui interdisait pendant 90 jours l'entrée aux États-Unis aux voyageurs de six pays à majorité musulmane.

George Clooney : son poème contre Donald Trump

  George Clooney : son poème contre Donald Trump Acteur engagé, George Clooney a une nouvelle fois montré son opposition à Donald Trump. Il a écrit et publié un poème contre le président des États-Unis.  «Je prie pour mon pays», c’est par ces mots que commence le poème écrit par George Clooney, publié dans le Daily Beast. L’acteur américain s’oppose ainsi à Donald Trump avec ce texte. En effet, le président des États-Unis a insulté les joueurs de football américain de «fils de p***» parce qu’ils s’agenouillaient pendant l’hymne national.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Est-ce que le don de faire des miracles est une preuve qu'une personne est

Ce décret pris le 6 mars avait été attaqué en justice dans l'État du Maryland et à Hawaï, et à chaque fois été suspendu. Les cours d'appel respectivement compétentes, à Richmond (Virginie) et San Francisco (Californie) avaient confirmé la décision de suspension en mai et juin.

Nouveau décret

La Cour suprême n'a cassé mardi que la décision d'appel concernant le jugement du Maryland, la suspension décidée à Hawaï restant valide mais ses jours semblant être comptés.

La Maison Blanche a depuis adopté fin septembre un nouveau décret qui interdit de façon permanente le franchissement des frontières américaines aux ressortissants de sept pays, en se justifiant par la sécurité nationale.

Cette dernière version a elle-même été attaquée en justice par l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), à la pointe de ce combat depuis le début, en partenariat avec d'autres associations.

Avec AFP

Trump: "Obamacare est mort" .
Le président américain Donald Trump a affirmé lundi que la grande loi sur la couverture maladie de Barack Obama, qu'il n'est pas parvenu à abroger, appartenait néanmoins au passé en raison de ses défaillances. "Obamacare, c'est fini, c'est mort, oublié", a déclaré le dirigeant à la Maison Blanche. "Il n'y a plus rien de tel qu'Obamacare. Je le dis depuis des années, le concept n'aurait jamais pu fonctionner, même dans ses meilleurs jours".

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-65474-victoire-judiciaire-de-donald-trump-sur-son-decret-migratoire/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!