Monde Quatre morts dans une fusillade en Californie

09:50  15 novembre  2017
09:50  15 novembre  2017 Source:   France 24

"Beaucoup de familles ne peuvent pas dire ça" : miraculée, elle a survécu à l'ouragan Harvey et à la fusillade au Texas

  Peu après avoir survécu à l'inondation de sa maison soufflée par l'ouragan Harvey, Farida Brown était dans l'église de Sutherland Springs, au Texas, au moment de la fusillade qui a fait 26 morts © Fournis par Francetv info Elle a failli mourir à deux reprises. Peu après avoir survécu à l'inondationde sa maison soufflée par l'ouragan Harvey, Farida Brown était dans l'église de Sutherland Springs, au Texas, au moment de la . Elle a été touchée quatre fois mais n'est pas morte. Sa fille a témoigné, mardi 7 novembre, auprès de la chaîne locale KHOU (en anglais).

Err Connexion. Du bonheur dans une rencontre.

Quatre personnes, dont un ou plusieurs enfants, appartenant à la même famille ont été tués dans une fusillade dans le quartier de la gare à Noyon (Oise) ce dimanche, en fin de matinée.

Un individu a ouvert le feu sur une école primaire et ses alentours en Californie, mardi, choisissant ses cibles au hasard, avant d’être abattu par la police. Quatre personnes sont mortes et près d’une dizaine ont été blessées.

Des policiers sur l'une des scènes de crime à Rancho Tehama, en Californie, le 14 novembre 2017. © Elijah Nouvelage, AFP Des policiers sur l'une des scènes de crime à Rancho Tehama, en Californie, le 14 novembre 2017.

Un tireur a réveillé mardi 14 novembre les pires cauchemars des Etats-Unis en ouvrant le feu sur une école primaire et ses alentours en Californie, tuant quatre personnes et en blessant près d'une dizaine d'autres, dont deux enfants.

"Cet homme avait la très, très ferme intention de terminer ce qu'il avait décidé de faire aujourd'hui", a déclaré le shérif adjoint du comté de Tehama, Phil Johnston, lors d'une conférence de presse.

Le bilan des victimes d'armes à feu aux États-Unis

  Le bilan des victimes d'armes à feu aux États-Unis Ce graphique montre le nombre de blessés et tués par des armes à feu aux États-Unis. © Fournis par Statista GmbH Le bilan des victimes d'armes à feu aux États-Unis

Impossible de trouver cette page. Retour à la page d'accueil.

ERREUR. duplex s+3 dans un r+2 bien situé proche de toutes commodités le duplex se

"Il a été évident dès le départ que nous faisions face à un individu qui choisissait ses cibles au hasard", a-t-il souligné.

Les coups de feu ont éclaté mardi vers 8H00 du matin (16H00 GMT) dans une maison de cette bourgade rurale située à quelque 160 kilomètres de Sacramento, dans le nord de la Californie. Puis le tireur, dont le nom n'a pas été révélé, s'est rendu à l'école primaire où il a continué de tirer, avant d'être abattu par la police.

Aucun enfant n'a été tué

Aucun enfant n'a été tué dans cette fusillade au mobile encore indéterminé mais qui pourrait être lié à une dispute domestique et un passé marqué par des différends avec des voisins, a précisé Phil Johnston.

Parmi les victimes figure une femme que le tireur avait auparavant été accusé d'avoir poignardé, a-t-il précisé.

Attentats du 13-Novembre: Salah Abdeslam est resté silencieux lors d'une nouvelle audition ce mercredi

  Attentats du 13-Novembre: Salah Abdeslam est resté silencieux lors d'une nouvelle audition ce mercredi Il était auditionné au palais de justice de Paris par un juge antiterroriste… © THOMAS SAMSON / AFP Le palais de justice de Paris, où Salah Abdeslam a été auditionné ce mercredi. Il est resté muet. Salah Abdeslam, le seul membre encore en vie des commandos djihadistes du 13 novembre 2015, a de nouveau refusé ce mercredi de répondre aux questions du juge antiterroriste, a-t-on appris de source judiciaire. C’était son cinquième interrogatoire depuis sa mise en examen il y a un an et demi.

La fusillade avait fait 14 morts et 21 blessés. Daesh n'avait pas directement revendiqué l'acte de ce couple radicalisé mais avait salué les auteurs de ce massacre, les qualifiant de «soldats» du califat. Lire aussi : Etats-Unis : une fusillade dans une boîte de nuit fait au moins un mort (IMAGES).

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Un enfant a été blessé par balle à l'école. Un autre a été touché, mais sa vie n'était pas en danger, alors qu'il roulait en voiture avec sa mère, qui a elle été grièvement blessée.

Le tireur s'est lancé dans sa course meurtrière après avoir volé le véhicule d'un voisin, selon la police, et a ensuite tenté d'entrer dans l'école, mais en vain car l'établissement avait été sécurisé après les premiers coups de feu. L'assaillant, qui portait une veste militaire, a alors quitté l'école au volant de son véhicule, continuant à tirer jusqu'à avoir un accident. Il a ensuite volé un second véhicule puis a été tué lors d'un échange de tirs avec la police.

Trois armes ont été retrouvées sur la scène du crime qui a mobilisé une centaine de policiers, selon Phil Johnston : un fusil semi-automatique et deux armes de poing.

Les fusillades, y compris dans les établissements scolaires, endeuillent régulièrement les Etats-Unis, un pays où plus de 33 000 personnes meurent par balle chaque années - dont deux tiers de suicides - et où le débat sur la réglementation des armes à feu ne s'éteint jamais. Ce nouveau drame survient moins de 10 jours après qu'un homme eut perpétré la pire tuerie de l'histoire du Texas, en abattant 26 personnes dans une église baptiste de Sutherland Springs.

Avec AFP

Séisme à la frontière entre l'Iran et l'Irak : le bilan dépasse les 200 morts .
Il y aurait au moins 207 et près de 1.700 blessés, rien que du côté iranien. © Copyright 2017, L'Obs Les dégâts sont considérables, ici à Sarpol-e Zahab en Iran. Le bilan du violent séisme ayant frappé dimanche soir les confins de l'Iran et de l'Irak est passé à 207 morts côté iranien, selon un nouveau décompte donné lundi matin par la cellule de crise mise en place par les autorités."Malheureusement, il y a 207 morts et environ 1.700 blessés", a déclaré à la télévision d'État Behnam Saïdi, l'adjoint du chef de cette structure pilotée par le ministère de l'Intérieur vers 09h30.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!