Monde La désactivation du compte Twitter de Donald Trump ? Un "hasard"

10:50  01 décembre  2017
10:50  01 décembre  2017 Source:   nouvelobs.com

Donald Trump ferme sa fondation visée par une enquête

  Donald Trump ferme sa fondation visée par une enquête Donald Trump a donné l'ordre à ses avocats de fermer la fondation qui porte son nom, qui fait l'objet d'une enquête sur des soupçons de versement à des sociétés de Trump ou des membres de sa famille. La Fondation Donald J. Trump fermera bientôt ses portes. Selon NBC News, le président américain a donné l'ordre à ses avocats de fermer la fondation qui porte son nom, qui fait l'objet d'une enquête ouverte par le parquet de New York en raison de soupçons de violation des législations qui empêchent les organisations à but non lucratif de verser de l'argent à leurs dirigeants, leurs entreprises ou leurs familles.

Dans mon cas, c'était dû au hasard ", assure-t-il dans l'entretien vidéo, vêtu d'un pull orné du drapeau américain. Twitter n'a pas confirmé si Duysak était La désactivation du compte de Donald Trump a suscité des inquiétudes parmi les utilisateurs de Twitter concernant le pouvoir dont disposent les

Twitter avait auparavant annoncé que le compte de Donald Trump avait été désactivé "par inadvertance" à la suite d'une erreur commise par un employé du réseau social. 41,7 millions d'abonnés.

Twitter avait annoncé le 2 novembre que le compte de Donald Trump avait été désactivé pendant 11 minutes par un employé.

Le président américain Donald Trump. © Copyright 2017, L'Obs Le président américain Donald Trump.

En réalité, L'occasion fait le larron. Le site américain TechCrunch, spécialisé dans l'actualité technologique, a retrouvé l'employé de Twitter qui avait désactivé le compte de Donald Trump.

Twitter avait annoncé le 2 novembre que le compte de Donald Trump avait été désactivé pendant 11 minutes par un employé dont c'était le dernier jour de travail, sans préciser son identité.

Dans un entretien, Bahtiyar Duysak, un Allemand d'origine turque âgé d'une vingtaine d'années, explique être à l'origine de la coupure du compte du président américain.

Trump gracie sa première dinde de Thanksgiving

  Trump gracie sa première dinde de Thanksgiving Le président américain Donald Trump a gracié mardi sa première dinde de Thanksgiving, se prêtant à l'occasion de cette longue tradition présidentielle aux plaisanteries de rigueur. Et le dindon de la farce fut Barack Obama. Devant un parterre d'invités et de nombreux journalistes dans les jardins de la Maison Blanche, Donald Trump a présenté "Drumstick" - "Pilon" en français - la première dinde graciée depuis son arrivée à Washington le 20 janvier. Le milliardaire avait, en août, octroyé sa première vraie grâce présidentielle au shérif Joe Arpaio, condamné pour des tactiques discriminatoires contre les immigrés hispaniques.

INTERNATIONAL - Un jeune Allemand d'origine turque, qui s'est présenté comme l'ancien employé de Twitter qui avait désactivé le compte de Trump début novembre, a affirmé qu'il avait

Twitter a «pris des mesures» après que l'un de ses employés eut suspendu pendant quelques minutes le compte de Donald Trump , un incident qui a suscité la joie de

"Dans mon cas, c'était dû au hasard"

Bahtiyar Duysak avait été embauché en contrat à durée déterminée par Twitter à San Francisco, précise TechCrunch. Le jeune homme ne pensait pas que le compte de Donald Trump serait désactivé et assure que c'était "une erreur" de le faire. Bahtiyar Duysak affirme qu'il n'avait rien prémédité :

"Des millions de gens prendraient des mesures contre lui s'ils en avaient la possibilité. Dans mon cas, c'était dû au hasard."

Comme le raconte Bahtiyar Duysak, c'est à l'approche de la fin de son dernier jour au siège de la société à San Francisco que l'opportunité s'est présentée : une alerte indiquant une violation indéterminée commise par le compte de Donald Trump lui est parvenue. Le jeune homme lance alors la procédure de désactivation, raconte TechCrunch. Le compte est mis hors ligne plusieurs heures plus tard.

Ni Bahtiyar Duysak ni TechCrunch n'expliquent ce délai. Bahtiyar Duysak assure :

"Je n'ai piraté personne. Je n'ai rien fait que je n'avais pas l'autorisation de faire."

Donald Trump inaugure un musée des droits civiques dans le Mississipi .
Donald Trump s’est rendu, samedi 9 décembre, à l’inauguration d’un musée des droits civiques, à Jackson, dans le Mississippi. Une venue qui fait polémique, au vu des positions pour le moins controversées du président américain envers les minorités. Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier Donald Trump est venu au musée des droits civiques de Jackson, mais en catimini. Sa visite du lieu et son discours de 10 minutes ont même eu lieu avant la grande cérémonie publique d'inauguration. Puis il s'en est retourné vers sa résidence de Floride.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!