Monde Démission de Rafael Ramirez, l'ambassadeur vénézuélien à l'ONU

09:20  06 décembre  2017
09:20  06 décembre  2017 Source:   rfi.fr

Australie : quatre grandes banques visées par une enquête nationale

  Australie : quatre grandes banques visées par une enquête nationale L'Australie a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête nationale indépendante sur le secteur de la finance après une série de scandales dans les grandes banques du pays, parmi les plus riches du monde. Coup de tonnerre pour le monde de la finance australienne. Les quatre grandes banques australiennes, qui réalisent régulièrement des milliards de dollars de bénéfices, sont dans la ligne de mire des pouvoirs publics à la suite d'une série d'affaires de fraude présumée aux assurances-vie ou aux prêts immobiliers. Elles sont soupçonnées d'avoir prodigué des conseils douteux à leurs clients.

L ' ambassadeur vénézuélien à l ' ONU , Rafael Ramirez , a annoncé, mardi 5 décembre, sa démission « à la demande du président Nicolas Maduro », une décision qu'il a fait connaître à travers une lettre de démission publiée sur son compte twitter.

Accusé de chercher à "saboter" la réunion onusienne par son homologue vénézuélien , Omar Hilale avait reproché, d’un ton accusateur, à Rafael Ramirez de vouloir faire "ce qui se fait à Caracas [la capitale du Lire aussi: Vidéo: Dispute entre les ambassadeurs marocain et vénézuélien à l ' ONU .

L'ambassadeur vénézuélien à l'ONU, Rafael Ramirez, a annoncé, mardi 5 décembre, sa démission « à la demande du président Nicolas Maduro », une décision qu'il a fait connaître à travers une lettre de démission publiée sur son compte twitter.

Rafael Ramirez en 2013. Il était alors président de PDVSA depuis 2004. © Reuters Rafael Ramirez en 2013. Il était alors président de PDVSA depuis 2004.

Avec notre correspondant au Venezuela,Julien Gonzalez

Pour Rafael Ramirez, son départ est clair, il a été révoqué pour ses opinions. Motif selon lui, ses critiques publiques des décisions économiques du gouvernement de Nicolas Maduro. Dans un article publié il y a deux semaines, Rafael Ramirez assure avoir proposé un programme pour « stabiliser l'économie » quand il était vice-président chargé de l'Economie et des Finances en 2014. En vain, « faute de soutien » selon lui.

Arrow : Oliver Queen trahi par l'un des siens dans le teaser du final de mi-saison

  Arrow : Oliver Queen trahi par l'un des siens dans le teaser du final de mi-saison Bel exemple d'ascenseur émotionnel pour Oliver Queen : une semaine seulement après avoir repoussé les envahisseurs venus de Terre-X aux côtés de Flash , Supergirl et les Legends of Tomorrow , l'alter ego de Green Arrow va devoir faire face à une trahison venue de son propre camp. C'est ce qu'annonce le teaser du final de mi-saison, attendu le jeudi 7 décembre sur la CW et qui débute pourtant de manière festive, avec un mariage. Mais la célébration est assez vite gâchée par la confidence de Quentin Lance, qui ouvre la porte à la paranoïa et autres suspicions en tous genres en lui expliquant que quelqu'un est prêt à dévoiler sa double identité. Qui de John Diggle, Rene 'Wild Dog' Ramirez, Curtis 'Mr. Terrific' Holt, Dinah 'Canary' Drake ou Felicity Smoak a lâché celui qui rend la justice dans les rues de Star City depuis 2012 ? Réponse dans quelques jours avec une révélation qui pourrait chambouler la série et la suite de cette saison 6.

Lors d'une discussion à l ' ONU , l ' ambassadeur du Maroc à l ' ONU , Omar Hilale, a eu une altercation animée avec son homologue vénézuélien concernant la présence du Polisario à la table des discussions. Omar Hilale et Rafael Ramírez

Le 14 juin, le Comité spécial sur la décolonisation de l ’ ONU consacrait une réunion au conflit du Sahara. Une réunion, présidée par l ’ ambassadeur vénézuélien , durant laquelle les ambassadeurs de pays favorables aux thèses du Polisario se sont succédé pour prendre la parole.

Cette annonce de démission, à la demande du président Maduro, intervient une semaine après l'arrestation pour corruption présumée de l'ancien ministre du Pétrole ainsi que de l'ex-président de la compagnie nationale pétrolière, PDVSA.

Deux postes clés que Rafael Ramirez avait occupé juste avant eux, en particulier la présidence de PDVSA entre 2004 et 2014. Une décennie au cours de laquelle il aurait été impliqué, selon l'opposition, dans un détournement de fonds de 11 milliards de dollars; des accusations que le principal intéressé n'avait pas tardé à réfuter.

Ce mardi, alors que son successeur aux Nations unies a d'ores et déjà été nommé, Rafael Ramirez assure via twitter « qu'il restera, quoi qu'il arrive, loyal au commandant Chavez ».

Corée du Nord: Tillerson demande une communication "ouverte" .
Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a souligné vendredi à l'ONU sa volonté de garder les lignes de communication "ouvertes" pour régler pacifiquement la crise avec la Corée du Nord, sans reprendre sa récente offre d'un dialogue sans condition préalable. "Une cessation durable du comportement menaçant de la Corée du Nord doit intervenir avant que des discussions puissent commencer", a-t-il déclaré lors d'une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la crise avec Pyongyang.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!