The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Monde Statut de Jérusalem: la Ligue arabe appelle Trump à annuler sa décision

10:09  10 décembre  2017
10:09  10 décembre  2017 Source:   lexpress.fr

Donald Trump va reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël

  Donald Trump va reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël Le président américain Donald Trump va déclarer mercredi qu'il reconnaît Jérusalem comme la capitale d'Israël, une décision qui risque de provoquer une flambée de violences dans la région. Le président américain Donald Trump va reconnaître mercredi 6 décembre Jérusalem comme capitale d'Israël, à rebours de décennies de prudence américaine sur ce dossier et en dépit des mises en garde des dirigeants de la région qui redoutent une flambée de violence.

Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ont appelé Washington et Donald Trump à annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, dans une résolution publiée dimanche matin après une réunion au Caire.

Vous allez être redirigé vers le lien suivant : Statut de Jérusalem : la Ligue arabe appelle Trump à annuler sa décision .

La Ligue arabe, qui s'est réunie samedi soir au Caire, estime que les États-Unis se sont "retirés comme parrains et intermédiaires du processus de paix" au Proche-Orient.

Le Fatah a appelé à la poursuite des manifestations. © afp.com/MOHAMMED ABED Le Fatah a appelé à la poursuite des manifestations.

Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ont appelé Washington et Donald Trump à annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, dans une résolution publiée dimanche matin après une réunion au Caire.

Dans la résolution, les ministres arabes affirment que les États-Unis se sont "retirés comme parrains et intermédiaires du processus de paix" au Proche-Orient. Et ils demandent "que les États-Unis annulent leur décision sur Jérusalem".

Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël

  Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël Comme attendu, le président américain a décidé, ce mercredi, de reconnaître la ville sainte comme nouvelle capitale de l'État hébreu, en lieu et place de Tel-Aviv, malgré les avertissements des dirigeants des pays arabo-musulmans. Le président américain Donald Trump a décidé, ce mercredi, de rompre avec des décennies de diplomatie américaine et internationale en reconnaissant Jérusalem comme capitale d'Israël. «L'heure est venue», a déclaré le 45e locataire de la Maison-Blanche dans une allocution télévisée, estimant que l'État hébreu, en tant qu'État souverain, «a le droit de déterminer sa propre capitale».

La Ligue arabe , qui s'est réunie samedi soir au Caire, estime que les États-Unis se sont "retirés comme parrains et intermédiaires du processus de paix" au Proche-Orient.

Les États de la Ligue arabe ont demandé à Donald Trump , dimanche, d' annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Statut de Jérusalem : l ’Asie musulmane manifeste après la décision de Donald Trump .

Les ministres des pays membres s'étaient rassemblés samedi soir au siège de la Ligue arabe, au Caire, pour une réunion extraordinaire en vue de formuler une réponse à la décision américaine, qui a provoqué une vague de mécontentement dans le monde arabe.

171 Palestiniens blessés selon le Croissant-Rouge

Ils ont également appelé la communauté internationale à reconnaître un État palestinien "avec Jérusalem-Est comme capitale", la partie orientale de la ville annexée depuis 1967 par Israël.

L'initiative du président Donald Trump est "dénoncée et condamnée", a dit le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, au cours de la réunion émaillée de longs discours passionnés des ministres arabes.

Lors d'une précédente réunion des délégués des États membres de la Ligue arabe mardi, avant la décision américaine, l'institution panarabe avait déjà mis en garde Washington, en qualifiant la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël d'"assaut clair" contre la nation arabe. 

Jérusalem capitale d'Israël : condamnation mondiale après la décision de Trump

  Jérusalem capitale d'Israël : condamnation mondiale après la décision de Trump Dans le monde arabe mais aussi en Europe, les critiques pleuvent après l'annonce du président américain, plus que jamais isolé. © Copyright 2017, L'Obs Donald Trump à Jérusalem, le 23 mai dernier. Le président américain Donald Trump a déclenché la colère des Palestiniens et une vague de réprobation bien au-delà du Proche-Orient en reconnaissant Jérusalem comme capitale d'Israël mercredi 6 décembre, une décision en rupture spectaculaire avec la politique de ses prédécesseurs.

Statut de Jérusalem : la Ligue arabe appelle Trump à annuler sa décision .

Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ont appelé Washington à annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, dans une L’initiative du président Donald Trump est “dénoncée et condamnée”, a dit le secrétaire général de la Ligue arabe , Ahmed Aboul Gheit, au

Des heurts ont eu lieu samedi dans les Territoires palestiniens pour le troisième jour consécutif après la décision américaine. Vendredi, au cours d'une "journée de colère", deux Palestiniens ont été tués et des dizaines blessés dans des heurts. Par ailleurs, deux activistes du Hamas ont péri samedi dans des raids aériens israéliens après des tirs de roquettes depuis la bande de Gaza. Et le bilan ne cesse de s'alourdir à en croire le Croissant-Rouge selon qui 171 Palestiniens ont été blessés en Cisjordanie et 60 dans la bande de Gaza pendant la journée de samedi.

Le Fatah appelle à poursuivre les manifestations

Et la contestation populaire ne devrait pas s'arrêter. Le Fatah du président Mahmoud Abbas a en effet appelé les Palestiniens à continuer leurs manifestations. Dans une déclaration publiée samedi soir, l'organisation appelle à "poursuivre la confrontation et à l'élargir à tous les points où l'armée israélienne est présente".

Abbas a par ailleurs décidé de ne pas recevoir le vice-président américain Mike Pence lors de sa visite prévue mi-décembre en Israël et en Cisjordanie, a indiqué son conseiller Majdi al-Khalidi.

"Ca suffit !" : la grosse colère de Dominique de Villepin contre Donald Trump .
L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin a appelé vendredi les dirigeants européens à marquer "plus collectivement un coup d'arrêt" à la politique "déstabilisante" de Donald Trump, après la reconnaissance unilatérale du président américain de Jérusalem comme capitale d'Israël. L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin a appelé vendredi les dirigeants européens à marquer "plus collectivement un coup d'arrêt" à la politique "déstabilisante" de Donald Trump, après la reconnaissance unilatérale du président américain de Jérusalem comme capitale d'Israël. Interrogé sur BFMTV-RMC, M. de Villepin a souligné "la grande difficulté" pour la communauté internationale de trouver "la bonne réponse" face à Donald Trump: "peut-on se contenter de simples déclarations ? () Face à la menace d'instabilité que représente l'administration Trump pour le monde -on le voit en Corée du nord, on le voit au Moyen Orient, on le voit en matière de libre-échange, on le voit pour le climat-, est-ce qu'il ne faut pas marquer plus collectivement et plus fortement un coup d'arrêt ? Ca suffit !", a-t-il dit.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-72202-statut-de-jerusalem-la-ligue-arabe-appelle-trump-a-annuler-sa-decision/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!