Monde L'économie russe secouée par les nouvelles sanctions américaines

01:32  10 avril  2018
01:32  10 avril  2018 Source:   RFI

L'Otan ne veut pas d'une nouvelle "course aux armements" (Stoltenberg)

  L'Otan ne veut pas d'une nouvelle L'Otan ne veut pas d'une nouvelle course aux armements avec la Russie, a déclaré mercredi son secrétaire général Jens Stoltenberg, en plein regain de tensions Est-Ouest après l'empoisonnement au Royaume-Uni de l'ex-espion russe Sergueï Skripal. "Nous ne voulons pas d'une nouvelle course aux armements, donc nous nous concentrons sur une réponse qui soit ferme et prévisible, mais aussi mesurée et défensive", a affirmé M. Stoltenberg, répondant aux questions de journalistes au côté du Premier ministre canadien Justin Trudeau, à Ottawa."Nous nous ne voulons pas d'une nouvelle Guerre froide", a-t-il martelé.

Mais d'autres secteurs majeurs de l ' économie russe sont également visés, comme ceux de la défense, des chemins de fer ou encore de la finance. En Europe, de nombreuses voix se sont élevées contre ces nouvelles sanctions .

Le monde des affaires russe se prépare aux nouvelles sanctions américaines . Reste à savoir à quel point l ’ économie russe sera touchée. Selon le scénario le plus pessimiste, les étrangers se verront interdire l’achat d’obligations d’État russes .

De nouvelles sanctions américaines ont été prises contre Moscou, accentuant la tension entre la Russie et les Occidentaux. Vendredi 6 avril, Washington a annoncé des mesures contre 7 oligarques et 12 entreprises russes considérées comme proches du Kremlin pour les punir de leurs activités malveillantes contre les démocraties occidentales.

Ce lundi, le rouble a cèdé 3,18% face au dollar, au plus bas depuis novembre.© REUTERS/Maxim Shemetov Ce lundi, le rouble a cèdé 3,18% face au dollar, au plus bas depuis novembre.

Avec notre correspondant à Moscou, Étienne Bouche

Les marchés russes ont beau être habitués aux secousses financières depuis 2014, ces nouvellessanctions américaines ont des effets très nets ce lundi à Moscou.

MARCHÉS-Les actifs russes chutent après de nouvelles sanctions américaines

  MARCHÉS-Les actifs russes chutent après de nouvelles sanctions américaines La Bourse de Moscou et le rouble sont en forte baisse lundi après l'annonce par les Etats-Unis de sanctions visant des entreprises, des hommes d'affaires et des responsables politiques soupçonnés par Washington d'être liés à des activités "malveillantes" visant à déstabiliser les démocraties occidentales. L'indice RTS de la Bourse moscovite chute de 9,44% vers 11h00 GMT, revenant à son plus bas niveau depuis septembre dernier. Au même moment, le rouble cède 3% face au dollar à 59,88.Le département américain du Trésor a annoncé vendredi des sanctions contre 24 personnalités russes et 14 entreprises et entités juridiques.

La Russie a promis vendredi une « réponse dure » aux nouvelles sanctions américaines adoptées à l’encontre de plusieurs hommes d’affaires, chefs d’entreprises et hauts responsables russes .

Plusieurs sociétés, dont de grandes multinationales américaines , déploreraient l'impact que les Lire aussi : Berlin et Vienne exhortent les Etats-Unis à revoir leurs nouvelles sanctions anti- russes . CEDRE : une conférence à Paris se porte au chevet de l ’ économie libanaise. 4 avr. 2018.

Le quotidien économique Vedomosti en fait une large couverture et évoque notamment le niveau de rouble. La devise russe a retrouvé son plus bas niveau depuis août 2016. Les marchés chutaient de près de 10%.

Ces sanctions américaines ciblent 38 personnalités et entreprises. Ces dernières ne peuvent plus faire affaire avec des Américains.

Les actifs de l'oligarque Oleg Deripaska sont concernés. Le groupe Rusal, l'un des premiers producteurs d'aluminium du monde, se retrouve fortement fragilisé. A la Bourse de Hong Kong, l'action de Rusal a perdu 50% de sa valeur. Le groupe a averti que les sanctions pourraient aboutir « à un défaut technique sur certaines obligations du groupe ».

Le Kremlin a jugé lundi ces sanctions « scandaleuses » « au vu de la violation de toutes les normes ». Le ministre russe de l'Industrie, Denis Mantourov, a indiqué que le gouvernement allait renforcer son soutien aux entreprises privées concernées. Le Premier ministre Dmitri Medvedev a demandé à ses adjoints d'élaborer des propositions concrètes.

LEAD 1-Le Parlement russe propose des sanctions économiques contre les USA .
Des parlementaires russes ont dressé vendredi une liste de sanctions susceptibles d'être instaurées à l'encontre des intérêts économiques américains en représailles aux dernières mesures annoncées par la Maison blanche. Le projet de loi, qui propose notamment de restreindre les produits et services de nombreuses importations américaines, sera débattu la semaine prochaine à la Douma, la chambre basse du Parlement russe.Parmi les produits visés figurent des logiciels conçus aux Etats-Unis, des produits agricoles, des médicaments susceptibles d'être importés par d'autres canaux ou encore le tabac et l'alcool.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-89848-leconomie-russe-secouee-par-les-nouvelles-sanctions-americaines/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!