Monde Etats-Unis: John Bolton prend ses fonctions à la sécurité nationale

03:32  10 avril  2018
03:32  10 avril  2018 Source:   RFI

Broadcom est de nouveau américain

  Broadcom est de nouveau américain Le fabricant de puces Broadcom a annoncé mercredi avoir achevé son rapatriement de Singapour aux Etats-Unis, quelques semaines après le veto du président Donald Trump à son projet d'acquisition de Qualcomm pour des motifs de sécurité nationale. Broadcom, qui était un groupe américain jusqu'à son rachat en 2016 par le singapourien Avago, avait annoncé son projet de transfert le 2 novembre, quelques jours avant sa première offre sur Qualcomm.Son quartier général de San Jose, en Californie, deviendra son unique siège après le transfert.

Nouveau changement de taille dans l'équipe de Donald Trump. Après une cascade de limogeages et démissions ces derniers mois, le président américain a nommé le néoconservateur John Bolton au poste de conseiller à la sécurité nationale .

Les Etats - Unis et les relations internationales. Vers un retour à la politique du pire ? La nomination de John Bolton au poste de conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, imprimant à la politique américaine une orientation néoconservatrice claire, fait craindre un retour à la gestion

L'administration Trump serait-elle en train de changer de stratégie sur des dossiers internationaux brûlants ? La question est posée depuis la nomination du « faucon » John Bolton comme conseiller à la sécurité nationale. C'est ce lundi 9 avril que le nouveau membre de l'administration Trump doit prendre ses fonctions. Il est le troisième sur ce poste clé, occupé avant lui par l'ancien général Michael Flynn puis par le général d'active McMaster.

John Bolton, 69 ans, prend officiellement, lundi 9 avril 2018, ses fonctions de conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump (ici, le 24 février 2017 à Oxon Hill). © REUTERS/Joshua Roberts John Bolton, 69 ans, prend officiellement, lundi 9 avril 2018, ses fonctions de conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump (ici, le 24 février 2017 à Oxon Hill).

Sa moustache imposante lui aurait coûté la nomination au poste de secrétaire d'Etat de Donald Trump, mais finalement John Bolton fait son entrée à la Maison Blanche.

Coupe Davis: les Etats-Unis prennent le large, sans briller

  Coupe Davis: les Etats-Unis prennent le large, sans briller Les Etats-Unis à l'image de leur N.1 John Isner, laborieux vainqueur de Joris De Loore, 319e mondial, ont assuré l'essentiel, à défaut de convaincre, vendredi lors de la 1re journée de leur quart de finale de Coupe Davis contre la Belgique. Après son sans-faute dans les deux premiers simples, il ne manque plus qu'un point à "Team USA" pour atteindre les demi-finales pour la première fois depuis 2012.Mais le public de Nashville (Tennessee) a tremblé lors du premier simple où Isner, bien loin du niveau qui lui a permis de remporter le Masters 1000 de Miami dimanche dernier, a connu bien des difficultés.En l'absence du N.

John Bolton prendra ses fonctions le 9 avril. Il sera le troisième conseiller à la sécurité nationale du président en quatorze mois. Ancien ambassadeur des Etats - Unis à l ’ONU, il risque d’orienter la politique étrangère américaine vers une stratégie plus belliqueuse.

Mots-clés : Corée du Nord; États - Unis ; Iran; Politique; Sécurité . Commentaires : 25. Le président américain Donald Trump a nommé jeudi le néoconservateur John Bolton , analyste de Fox News, au poste très influent de conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche.

Issu d'une famille modeste, cet avocat de formation a déjà servi sous les administrations Reagan et Bush père et fils. Il a aussi fait un bref passage aux Nations unies en tant qu'ambassadeur américain.

En tant que conseiller à la sécurité nationale, c'est lui qui informera désormais le président sur des questions de défense et de politique étrangère. Mais à Washington ils sont nombreux à s'inquiéter de ce que John Bolton pourrait souffler à l'oreille de Donald Trump.

A 69 ans, cet ultranationaliste a utilisé ces derniers temps la chaîne conservatrice Fox News, où il était chroniqueur, pour asséner ses positions : grand partisan des guerres préventives, il se dit favorable à une intervention militaire en Corée du Nord et plaide pour une sortie de l'accord nucléaire iranien.

John Bolton nourrit aussi une aversion chronique à l'égard du multilatéralisme. Le slogan de son président « l'Amérique d'abord » lui va comme un gant. Et pour ce va-t-en-guerre, la souveraineté des Etats-Unis passe obligatoirement par leur puissance militaire.

Etats-Unis : Une tornade provoque un impressionnant accident de voiture (vidéo) .
Il y a quelques jours aux Etats-Unis, un automobiliste et sa passagère ont été pris au piège sur l’autoroute alors qu’une tornade menaçait le ciel. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.Vendredi 13 avril, un couple d’américains était à bord de sa nouvelle caravane flambant neuve sur une autoroute de Moutainburg, dans l’Arkansas. Soudainement, le ciel s’est voilé et une tornade s’est déclarée, empêchant le conducteur de voir à quelques mètres plus loin. Impossible de faire demi-tour ni même de s’arrêter, compte tenu du traffic important et des conditions météorologiques dangereuses.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!