Monde Syrie: les Etats-Unis devraient annoncer de nouvelles sanctions contre la Russie

09:05  16 avril  2018
09:05  16 avril  2018 Source:   RFI

BOURSE-USA-Le Dow Jones a gagné 0,88%, le Nasdaq a pris 0,7%

  BOURSE-USA-Le Dow Jones a gagné 0,88%, le Nasdaq a pris 0,7% La Bourse de New York a fini en hausse de près de 1% lundi, les investisseurs semblant ne plus trop craindre de représailles après les attaques lancées au cours du week-end par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne sur des installations chimiques en Syrie et préférant se concentrer sur des résultats d'entreprise qui s'annoncent bons.L'indice Dow Jones a gagné 0,88%, soit 214,17 points, à 24.574,31. Le S&P-500, plus large, a pris 21,59 points, soit 0,81%, à 2.677,89. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 49,64 points (+0,7%) à 7.156,29.

Le Trésor américain annonce l'élargissement des sanctions américaines contre la Russie . Syrie : Philippe promet une «réaction» française qui «dira des choses de ce que nous sommes». Ambassadeur russe à l'ONU : les Etats - Unis ont semé le «chaos» partout où ils se sont ingérés.

Les Etats - Unis ont imposé des sanctions supplémentaires à la Russie au motif des événements ayant L’ambassade américaine en Russie a annoncé que Washington estime que ces nouvelles Aucune option écartée : Trump promet des «décisions majeures» sur la Syrie dans les 24 à 48 heures.

Aux Etats-Unis, l'administration Trump doit annoncer ce lundi 16 avril de nouvelles sanctions contre la Russie. Après les frappes aériennes sur la Syrie il y a deux jours, c'est une nouvelle conséquence de la présumée attaque à l'arme chimique menée par le régime de Bachar el-Assad. 
Les Etats-Unis vont annoncer de nouvelles sanctions contre la Russie de Vladimir Poutine soupçonnée d'avoir assisté son allié syrien lors de ses attaques chimiques. © George OURFALIAN / AFP Les Etats-Unis vont annoncer de nouvelles sanctions contre la Russie de Vladimir Poutine soupçonnée d'avoir assisté son allié syrien lors de ses attaques chimiques.

Avec notre correspondant à New York,Grégoire Pourtier

Fin mars, Donald Trump avait annoncé qu'il souhaitait retirer ses troupes de Syrie. Quinze jours plus tard, il a ordonné les plus importantes frappes américaines depuis le début du conflit. Sa volonté isolationniste s'est en effet heurtée à la ligne rouge qu'il avait tracée, l'utilisation d'arme chimique contre des populations civiles, mais aussi au possible rôle de Moscou dans ce dossier.

MARCHÉS-La Bourse de Moscou et le rouble en hausse, le risque de nouvelles sanctions diminue

  MARCHÉS-La Bourse de Moscou et le rouble en hausse, le risque de nouvelles sanctions diminue La Bourse de Moscou et le rouble sont en nette hausse mardi, les déclarations américaines écartant dans l'immédiat de nouvelles sanctions économiques visant la Russie soulageant les investisseurs après la chute des dix derniers jours. L'indice RTS de la Bourse russe progresse de 2,84% en milieu de journée et sur le marché des changes, le rouble s'apprécie de 0,59% face au dollar à 61,53. Il était tombé mercredi dernier à son plus bas niveau depuis fin 2016, à plus de 65 pour un dollar.Face à l'euro, la monnaie russe gagne 0,62% à 76,19.

Les États - Unis et le Royaume-Uni, réunis à Londres, ont averti dimanche 16 octobre que les Occidentaux envisageaient de nouvelles sanctions économiques ciblées contre la Syrie et la Russie en réaction au siège d'Alep.

Selon la Maison Blanche, le président des Etats - Unis a signé le texte, voté par une écrasante majorité des deux Chambres du Congrès américain, concernant de nouvelles sanctions EN CONTINU. «Vous avez désigné les coupables avant l'enquête» : veto russe à la proposition US sur la Syrie .

Car les Etats-Unis ne tiennent pas Damas pour unique responsable. La Russie était censée freiner le régime syrien, elle n'a pas pu, ou pas voulu. L'a-t-elle même carrément assisté dans cette funeste entreprise ? C'est ce qu'a sous-entendu dimanche Nikki Haley.

Evoquant une trentaine d'attaques chimiques en un an, l'ambassadrice américaine à l'ONU a annoncé de nouvelles mesures contre Moscou. « Des sanctions vont être prises contre la Russie, le secrétaire au Trésor Mnuchin les annoncera lundi. Elles viseront directement toutes sortes d'entreprises en lien avec Assad et l'utilisation d'armes chimiques. Donc je pense que tout le monde va le ressentir, que tout le monde voit que nous envoyons un message fort. Notre espoir est d'être entendus », a-t-elle affirmé.

Moscou soutient Assad sur le terrain, mais elle le protège aussi à l'ONU. L'emploi systématique du véto russe pour bloquer les résolutions du Conseil de sécurité exaspère les Américains. Mais Washington le répète : l'opération de vendredi était ponctuelle, en réponse à l'emploi d'armes chimiques, hors de question de s'engager davantage dans le conflit. En 2013, la Russie avait profité du recul américain pour étendre son influence, elle est aujourd'hui un acteur majeur en Syrie.

L'économie russe secouée par les nouvelles sanctions américaines .
De nouvelles sanctions américaines ont été prises contre Moscou, accentuant la tension entre la Russie et les Occidentaux. Vendredi 6 avril, Washington a annoncé des mesures contre 7 oligarques et 12 entreprises russes considérées comme proches du Kremlin pour les punir de leurs activités malveillantes contre les démocraties occidentales. Avec notre correspondant à Moscou, Etienne Bouche Les marchés russes ont beau être habitués aux secousses financières depuis 2014, ces nouvellessanctions américaines ont des effets très nets ce lundi à Moscou.Le quotidien économique Vedomosti en fait une large couverture et évoque notamment le niveau de rouble.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-92443-syrie-les-etats-unis-devraient-annoncer-de-nouvelles-sanctions-contre-la-russie/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!