The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Monde Inde: le bitcoin, nouveau terrain de chasse des criminels

13:20  16 avril  2018
13:20  16 avril  2018 Source:   rfi.fr

L'Inde et Arabie Saoudite construisent une méga-raffinerie

  L'Inde et Arabie Saoudite construisent une méga-raffinerie 44 milliards de dollars, c'est le coût estimé de la nouvelle méga-raffinerie qui va être construite au sud de Bombay, la capitale économique de l'Inde. Contrat faramineux signé entre un consortium pétrolier indien et le géant saoudien Saudi Aramco. Pour l'Inde, pays de plus de 1,2 milliard d'habitants, et qui importe massivement son pétrole, l'enjeu est crucial. Pour répondre aux immenses besoins énergétiques, le nouveau complexe pétrochimique devra traiter 1,2 million de barils de bruts par jour.Le consortium indien, composé de l'Indian Oil Corporation, de Bharat Petroleum et Hindustan Petroleum détiendra la moitié des parts.

Hornet la Frappe et Kalash Criminel t’emmènent sur un “ Terrain Glissant”. Ecrit par Rémi le 12 janvier 2018. Plus de Clips Rap Francais 2017 & 2018 : Les dernières vidéos rap du moment: Nouveau Taxi, Nouvelle B.O 9 avril 2018.

Dollars américain - Taiwan nouveau dollar prix en ce moment sur le marché des changes Forex au Avril 13, 2018.

Les bitcoins sont en crise en Inde. Plus de deux millions d'euros en cryptomonnaie ont été dérobés la semaine dernière et le vol de bitcoins est également devenu la raison d'extorsions. Pendant ce temps, la Banque centrale indienne a interdit il y a quelques jours à toute banque d'accepter des transactions en cryptomonnaie.

Le bitcoin, monnaie virtuelle, attire de plus en plus les criminels en Inde © REUTERS/Dado Ruvic Le bitcoin, monnaie virtuelle, attire de plus en plus les criminels en Inde

De notre correspondant en Inde,

Différents crimes ont entouré les bitcoins ces derniers jours en Inde. La semaine dernière, la police a arrêté 11 personnes, dont 10 policiers, pour l'enlèvement d'un homme d'affaires et l'extorsion d'importantes sommes d'argent. Ce qui est le plus intriguant est que la victime a été forcée de transférer 200 bitcoins à ses ravisseurs, représentant, dans le monde réel, une somme de plus d'1,2 million d'euros. Les accusations doivent encore être prouvées par la police fédérale, mais cela pourrait être la première sérieuse affaire d'extorsion de bitcoins en Inde. Cela montre que les criminels s'intéressent beaucoup à cette monnaie cryptée.

JPMorgan poursuivi pour ses frais sur l'achat de cryptomonnaies

  JPMorgan poursuivi pour ses frais sur l'achat de cryptomonnaies , - JPMorgan Chase fait l'objet d'une poursuite devant la cour fédérale de Manhattan, accusée d'avoir imposé des frais inattendus quand elle a arrêté d'autoriser ses clients à acheter des cryptomonnaies avec leur cartes de crédit fin janvier et commencé à traiter ces achats comme des avances de trésorerie. Cette plainte déposée mardi dans le cadre d'une "class action" (action collective), accuse JPMorgan d'avoir imposé des frais supplémentaires et des taux d'intérêt nettement plus élevés sur ces avances que sur les cartes de crédit et avoir refusé de les rembourser lorsque les clients l'ont réclamé.

Attendu aux États-Unis l'été prochain pour sa traditionnelle tournée estivale, le Paris Saint-Germain compterait s'attaquer au marché mexicain.

M7 - Modèles numériques de terrain . Vous n'êtes pas autorisé à accéder à cette page. Peut-être votre login a-t-il expiré? Essayez de vous reconnecter! Veuillez vous identifier à nouveau en utilisant le formulaire suivant.

La Chine réfléchit à interdire le bitcoin

Les bitcoins font déjà l'objet de sérieuses attaques virtuelles, pour pirater le système ou dérober les codes de la monnaie. C'est d'ailleurs une menace sérieuse : une importante compagnie indienne a révélé il y a quelques jours le plus important vol dans le domaine. L'équivalent de 2,4 millions d'euros de bitcoins lui a été volé par des personnes qui ont réussi à s'emparer des clés sécurisées qui sont normalement bien gardées en dehors du réseau. Retrouver cette monnaie virtuelle sera une mission difficile pour la police indienne, encore novice dans ce domaine.

Aujourd’hui, la Banque centrale indienne a commencé à restreindre l'utilisation des bitcoins. La sentence est en effet tombée le 12 avril dernier et la Banque centrale a en effet donné trois mois à toutes les entités bancaires pour cesser toute prise de participation et transaction en bitcoin. Cela fait suite aux importantes critiques émises par le ministre des Finances lors de la présentation du budget il y deux mois, qui affirmait que cette cryptomonnaie ne sera bien plus autorisée. Cela a entrainé un vent de panique ces dernières semaines, et une vente massive de bitcoins, contribuant certainement à la chute vertigineuse du cours de cette monnaie virtuelle, qui a perdu 30% en un mois.

Les autres pays de la région suivent la même voie que l’Inde. Le Bangladesh, le Népal, ainsi que le Pakistan, depuis une semaine, ont interdit l'utilisation de cette monnaie virtuelle dans leur pays. La Chine est également en train de fortement restreindre son utilisation. Si Pékin interdit cette monnaie virtuelle, cela pourrait représenter un coup dur pour l'économie du bitcoin. 

L'Iran interdit à ses banques les échanges en cryptomonnaies .
L'Iran interdit à ses banques les échanges en cryptomonnaiesAlors que le rial iranien s'est effondré – un niveau historiquement bas face au dollar, la banque centrale iranienne vient d'interdire aux banques et institutions financières nationales d'acheter et de vendre des cryptomonnaies.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/monde/-92561-inde-le-bitcoin-nouveau-terrain-de-chasse-des-criminels/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!