Monde Syrie : la défense aérienne abat des missiles au-dessus de Homs

09:15  17 avril  2018
09:15  17 avril  2018 Source:   Franceinfo

Frappes des Etats-Unis, de la France et du Royaume-Uni en Syrie: ce que l’on sait

  Frappes des Etats-Unis, de la France et du Royaume-Uni en Syrie: ce que l’on sait Les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont déclenché dans la nuit de vendredi à samedi des frappes concertées en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad. Voici ce que l’on sait: Les forces engagées L’état-major français a confié la mission de bombardement à plusieurs chasseurs Rafale, selon une vidéo diffusée par l’Elysée et la ministre des Armées Florence Parly. Cette nuit, sur ordre du Président de la République, les armées françaises, en étroite coordination avec les armées américaines et britanniques, ont mené une opération en Syrie. pic.twitter.com/gAvclwA8r3 — Florence Parly (@florence_parly) 14 avril 2018 Londres a utiliséLes Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont déclenché dans la nuit de vendredi à samedi des frappes concertées en Syrie cont

La défense aérienne syrienne «a abattu des missiles qui étaient entrés dans l'espace aérien au - dessus de la province de Homs » qui couvre le centre de la Syrie , a annoncé mardi l'agence de presse officielle Sana.

La défense aérienne syrienne « a abattu des missiles qui étaient entrés dans l’espace aérien au - dessus de la province de Homs » qui couvre le centre de la Syrie , a annoncé mardi17 avril l’agence de presse officielle Sana.

  Syrie : la défense aérienne abat des missiles au-dessus de Homs © Fournis par Francetv info

L'agence officielle syrienne a affirmé que des missiles avaient été interceptés mardi par la défense aérienne dans le pays, trois jours après des frappes occidentales menées en représailles à une attaque chimique présumée.

La défense aérienne syrienne "a abattu des missiles qui étaient entrés dans l'espace aérien au-dessus de la province de Homs" qui couvre le centre de la Syrie, a annoncé mardi 17 avril l'agence de presse officielle Sana. La télévision officielle syrienne n'a pas identifié l'origine des missiles mais a dénoncé une "agression".

Une ONG, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), a fait état de fortes explosions entendues près de la base aérienne d'Al-Chaayrate, dans la province de Homs, et dans la région de Qualamoun, près de Damas, où deux autres bases aériennes sont situées. Toutefois, selon le dirigeant de cette ONG, Rami Abdel Rahman, aucune base aérienne n'a été touchée.

Syrie: un aéroport militaire frappé après une attaque chimique présumée

  Syrie: un aéroport militaire frappé après une attaque chimique présumée Des missiles ont frappé un aéroport militaire syrien ce lundi 9 avril matin faisant plusieurs morts, a rapporté l’agence officielle syrienne Sana, qui a affirmé qu’une « attaque américaine est soupçonnée », avant de retirer toute référence à Washington. Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier Le Pentagone n’a pas tardé à démentir les informations de Sana, indiquant que les États-Unis « ne mènent pas de frappe aérienne en Syrie » en ce moment. Ce n’est d’ailleurs que ce lundi 9 avril que Donald Trump réunit son état-major militaire.

Samedi, à l'aube, la défense aérienne syrienne a tiré des missiles anti-avion sur des frappes aériennes israéliennes qui visaient une base aérienne C'est la première fois qu'un avion de guerre israélien est abattu depuis 1986, année où un F14 israélien avait été abattu au - dessus du Liban.

La défense aérienne syrienne aurait intercepté plusieurs missiles . D'après une source militaire, les forces antimissiles syriennes ont réussi à abattre huit missiles . frappe de missile , vidéo, Homs , Syrie . Suivre Ne pas suivre Règles de conduiteDiscussion.

Le Pentagone dément toute implication des États-Unis et de leurs alliés

"Je ne suis pas au courant d'un tel incident", a affirmé un porte-parole de l'armée israélienne, interrogé par l'AFP sur des rumeurs selon lesquelles il pourrait s'agir d'une attaque israélienne. Israël a déjà mené dans le passé des frappes en Syrie.

La base militaire d'Al-Chaayrate, considérée par le Pentagone comme une source d'approvisionnement possible en armements chimiques, avait été frappée en avril 2017 par 59 missiles Tomahawk lors d'une opération américaine, en représailles à une attaque au gaz sarin attribuée aux forces syriennes.

À Washington, le Pentagone a démenti toute implication des États-Unis ou de la coalition qu'ils dirigent dans la région. "Il n'y a pas d'opérations des États-Unis ou de la coalition dans cette zone", a déclaré Heather Babb, porte-parole du Pentagone.

Syrie : Emmanuel Macron confirme une attaque chimique (Vidéo) .
Ce jeudi 12 avril, Emmanuel Macron a accepté de répondre aux questions de Jean-Pierre Pernaut. Et rapidement, le président de la République a assuré que des armes chimiques ont bien été utilisées en Syrie par le régime de Bachar al-Assad. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.En 2013, la Syrie avait promis de détruire toutes ses armes chimiques. Mais il y a quelques jours, la ville rebelle de Douma aurait été touchée par une attaque chimique. Et alors que Bachar al-Assad a démenti cette information, Emmanuel Macron a affirmé le contraire lors de son entretien ce jeudi 12 avril avec Jean-Pierre Pernaut : "Des armes chimiques ont été utilisées (...) au moins du chlore (...) par Bachar Al-Assad.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!