Sport Les créations d'entreprises quasi stables en avril

11:21  16 mai  2018
11:21  16 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

France-Les créations d'entreprises quasi stables en avril

  France-Les créations d'entreprises quasi stables en avril Le nombre de créations d'entreprises en France est resté presque stable en avril, affichant une hausse de 0,1% sur un mois pour s'établir à 55.777, selon les données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables publiées mercredi par l'Insee. Cette évolution marque un ralentissement par rapport à la progression enregistrée en mars, qui a été revue en baisse à 0,4%, contre 0,5% précédemment. Le mois d'avril a été marqué par une accélération des immatriculations de micro-entrepreneurs (ex-auto-entrepreneurs), qui ont progressé de 1,4% à 24.310, après une hausse de 0,7% en mars. Les créations d'entreprises classiques ont en revanche reculé de 0,9% (après une progression de 0,2% en mars) pour atteindre un total de 31.268 le mois dernier. Sur douze mois à fin avril, en données brutes, le nombre cumulé de créations d'entreprises affiche une progression de 12,5%, un rythme marquant une accélération par rapport à fin mars (+9,8%) et fin février (+9,3%). Sur cette période, tous les types de créations d'entreprises s'inscrivent en hausse, avec une croissance particulièrement dynamique pour les immatriculations de micro-entrepreneurs (+19,4%) et les créations d'entreprises individuelles classiques (+14,3%). La progression pour les sociétés a été moindre, à +3,2%. Selon l'Insee, le secteur du soutien aux entreprises est le principal contributeur à la hausse générale : avec une augmentation de 23.

Synthèse. France. Production - avril 2017 Créations - juin 2017 et défaillances d ’ entreprises - avril 2017 Au premier trimestre 2017, les prix de production des services vendus (aux entreprises et aux ménages) sur l'ensemble des marchés sont quasi stables (+ 0,1 % après une légère baisse de - 0,2

• L’emploi industriel total (intérim compris) est quasi stable . • Perspectives personnelles de prix : les chefs d ' entreprise sont plus nombreux à anticiper une baisse de leurs prix au cours des prochains mois. En avril 2014, la confiance des ménages sur la situation économique se dégrade.

Le nombre de créations d'entreprises en France est resté presque stable en avril, affichant une hausse de 0,1% sur un mois pour s'établir à 55.777, selon les données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables publiées mercredi par l'Insee.

Cette évolution marque un ralentissement par rapport à la progression enregistrée en mars, qui a été revue en baisse à 0,4%, contre 0,5% précédemment.

Le mois d'avril a été marqué par une accélération des immatriculations de micro-entrepreneurs (ex-auto-entrepreneurs), qui ont progressé de 1,4% à 24.310, après une hausse de 0,7% en mars.

Les créations d'entreprises classiques ont en revanche reculé de 0,9% (après une progression de 0,2% en mars) pour atteindre un total de 31.268 le mois dernier.

Comme la croissance, l'emploi privé ralentit légèrement au premier trimestre

  Comme la croissance, l'emploi privé ralentit légèrement au premier trimestre Après une année record en 2017, les créations d'emplois dans le secteur privé ont connu un léger ralentissement dans le sillage du tassement de la croissance au premier trimestre. Pour les trois premiers mois de l'année, l'économie française a crée 57.900 emplois dans le secteur privé, ce qui représente une hausse de 0,3% au regard d'une hausse de 0,4% au trimestre précédent, selon les chiffres provisoires publiés par l'Insee mardi. Il s'agit du douzième trimestre consécutif de hausse. La France avait détruit des emplois de 2012 à 2014. Sur un an, l'emploi salarié progresse de 1,4%.

• Perspectives de production : les perspectives générales de production sont quasi stables . • Perspectives personnelles de prix : les chefs d ' entreprise sont encore plus nombreux à anticiper Ceux des services sont inchangés. En avril 2014, les dépenses de consommation des ménages en

Le rythme de l'inflation sur un an s'est maintenu à 1,6% en avril en France, son plus haut niveau depuis octobre 2012, notamment sous l'effet de la franche accélération des prix de l'énergie, selon un Washington appelle les entreprises allemandes à revoir leurs activités en Iran.

Sur douze mois à fin avril, en données brutes, le nombre cumulé de créations d'entreprises affiche une progression de 12,5%, un rythme marquant une accélération par rapport à fin mars (+9,8%) et fin février (+9,3%).

Sur cette période, tous les types de créations d'entreprises s'inscrivent en hausse, avec une croissance particulièrement dynamique pour les immatriculations de micro-entrepreneurs (+19,4%) et les créations d'entreprises individuelles classiques (+14,3%). La progression pour les sociétés a été moindre, à +3,2%.

LES CRÉATIONS D'ENTREPRISES QUASI STABLES EN AVRIL © REUTERS/John Schults LES CRÉATIONS D'ENTREPRISES QUASI STABLES EN AVRIL

Selon l'Insee, le secteur du soutien aux entreprises est le principal contributeur à la hausse générale : avec une augmentation de 23.000 créations, il a participé à hauteur de 4,1 points à l'évolution globale.

En avril, la proportion des demandes d'immatriculations de micro-entrepreneurs dans le total des entreprises créées au cours des douze mois précédents s'est inscrite en hausse pour le sixième mois consécutif, atteignant 42,2% contre 41,9% à fin mars.

(Myriam Rivet, édité par Julie Carriat)

La France propose une prise en charge d'éventuelles pénalités US .
La France propose que le coût d'éventuelles sanctions financières imposées par les Etats-Unis à des entreprises européennes soit pris en charge par l'Union européenne, a déclaré dimanche le ministre français de l'Economie et des finances, Bruno Le Maire. La décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien ouvre la voie à des sanctions à l'encontre d'entreprises européennes ayant des relations d'affaires avec l'Iran.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!