Sport Ray Wilson, champion du monde 1966, est mort

18:55  16 mai  2018
18:55  16 mai  2018 Source:   sofoot.com

A Londres, une exposition sur, et par, Azzedine Alaïa

  A Londres, une exposition sur, et par, Azzedine Alaïa Il voulait donner du "pouvoir aux femmes": le Design Museum de Londres présente à partir de jeudi une exposition sur, et conçue par, Azzedine Alaïa, avec une soixantaine des robes magnifiant le corps féminin qui ont fait la légende du couturier disparu l'an dernier. Intitulée "Azzedine Alaïa: The Couturier" et visible jusqu'au 7 octobre, l'exposition retrace le travail du styliste franco-tunisien, mort le 18 novembre à l'âge de 82 ans, sur une période allant du début des années 1980 à ses dernières créations en 2017.

Champion du monde en 1966 avec l'Angleterre, avec qui il a connu 43 sélections, Jimmy Armfield est mort ce lundi, à 82 ans, des suites d'un cancer. L'arrière droit était une légende du club de Blackpool, avec qui il a joué à 627 reprises.

Le légendaire demi de mêlée sud-africain Joost van der Westhuizen, champion du monde en 1995, s’ est éteint lundi à l’âge de 45 ans des suites de la maladie de Charcot, une affection neurodégénérative incurable, dont il était atteint depuis 2011, a annoncé sa fondation.

  Ray Wilson, champion du monde 1966, est mort © Fournis par Newsweb

Vainqueur du Mondial 1966 avec les Three Lions et ancien joueur d'Everton, Ray Wilson est décédé ce mardi à l'âge de 83 ans.

Arrière gauche de formation, il était titulaire en finale de la Coupe du Monde 1966 face à la RFA (4-2). Les Toffees d'Everton, avec qui le joueur a remporté une Cup en 1966 aussi, a annoncé sa mort sans en préciser les causes. Ray Wilson a revêtu 63 fois la tunique anglaise.

« Everton est profondément attristé d'apprendre la mort de Ray Wilson (...), incontestablement l'un des meilleurs joueurs à avoir porté le maillot bleu roi », a déclaré le club de Premier League dans un communiqué.

RIP.

Un archevêque australien reconnu coupable d'avoir caché des agressions pédophiles .
L'archevêque australien Philip Wilson a été reconnu coupable mardi d'avoir couvert les abus pédophiles du prêtre Jim Fletcher dans les années 1970. Il a démenti toutes les accusations. En Australie, l'archevêque d'Adélaïde, Philip Wilson, a été reconnu coupable mardi 22 mai d'avoir couvert des abus pédophiles dans les années 1970. Cet homme de 67 ans a été accusé d'avoir dissimulé des abus commis par Jim Fletcher, prêtre pédophile notoire, dans la région de Hunter, en Nouvelle-Galles du Sud, en s'abstenant de dénoncer les accusations portées contre lui.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!