Sport Maersk: Premier trimestre décevant, incertitudes en vue, le titre chute

11:40  17 mai  2018
11:40  17 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

Deutsche Post veut réduire ses coûts après un 1er trimestre décevant

  Deutsche Post veut réduire ses coûts après un 1er trimestre décevant Deutsche Post cherche à réduire les coûts de sa division lettres et colis après un bénéfice inférieur au consensus au premier trimestre. Le groupe de messagerie et de logistique allemand a annoncé mardi que le bénéfice de la division post-eCommerce-parcels (PeP) avait été pénalisé par une hausse des coûts de personnel et de transport, une augmentation des coûts de production de ses véhicules électriques de livraisons StreetScooter et le développement de son activité internationale de colis.

Maersk : Premier trimestre décevant , incertitudes en vue , le titre chute . Le titre chute de plus de 6% en Bourse de Copenhague, plus forte baisse de l'indice large européen Stoxx 600 © REUTERS MAERSK : PREMIER TRIMESTRE DÉCEVANT , INCERTITUDES EN VUE , LE TITRE CHUTE Son

L’armateur danois A.P. Moller- Maersk a raté le consensus au premier trimestre , mais a confirmé ses prévisions pour l’année, tout en annonçant une montée des incertitudes liées aux risques géopolitiques et aux tensions commerciales. Le titre chute de plus de 6% en Bourse de Copenhague

L'armateur danois A.P. Moller-Maersk a raté le consensus au premier trimestre, mais a confirmé ses prévisions pour l'année, tout en annonçant une montée des incertitudes liées aux risques géopolitiques et aux tensions commerciales.

Le titre chute de plus de 6% en Bourse de Copenhague, plus forte baisse de l'indice large européen Stoxx 600

MAERSK: PREMIER TRIMESTRE DÉCEVANT, INCERTITUDES EN VUE, LE TITRE CHUTE © REUTERS MAERSK: PREMIER TRIMESTRE DÉCEVANT, INCERTITUDES EN VUE, LE TITRE CHUTE

Son excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) est ressorti à 669 millions de dollars (566,8 millions d'euros), en net retrait par rapport au consensus Reuters de 852 millions.

Les résultats trimestriels du groupe danois ont été affectés entre autres par une pression à la baisse sur les tarifs de fret et par une hausse des coûts unitaires.

Son directeur général Soren Skou a souligné que ces résultats n'étaient pas satisfaisants et annoncé qu'il mettrait en place "un certain nombre de mesures de court terme pour améliorer la rentabilité" du groupe.

Malgré les résultats décevants, Maersk a dit qu'il attendait toujours un Ebitda 2018 entre 4 et 5 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires pour la période janvier-mars est ressorti à 9,25 milliards de dollars, supérieur au consensus de marché qui était à 8,755 millions.

(Jacob Gronholt-Pedersen, Juliette Rouillon pour le service français)

CMA CGM: Surcharge exceptionnelle face à la hausse du fuel .
Le transporteur maritime CMA CGM a annoncé vendredi qu'il mettait en place une surcharge exceptionnelle pour faire face à la hausse des prix du fuel. Le danois Maersk Line, numéro un mondial du secteur, avait annoncé une mesure similaire dans la matinée.Le Brent de la mer du Nord se traitait à plus de 76 dollars le baril vendredi."L’industrie du transport maritime connaît une croissance soutenue mais a été pénalisée sur le premier trimestre par la forte hausse des prix du fuel", déclare Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM, dans le communiqué des résultats du premier trimestre du groupe.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!