Sport Espagne: Luis Rubiales élu président de la fédération

21:55  17 mai  2018
21:55  17 mai  2018 Source:   msn.com

Espagne: Lopetegui à la tête de la Roja jusqu'en 2020

  Espagne: Lopetegui à la tête de la Roja jusqu'en 2020 Julen Lopetegui, sélectionneur de l'équipe d'Espagne de football depuis 2016, a vu son mandat à la tête de la Roja prolongé jusqu'en 2020, avant même de partir pour le Mondial en Russie, a annoncé mardi la Fédération espagnole. "Nous allons procéder à la signature (...) d'un contrat pour deux années supplémentaires", a déclaré le président de la Fédération espagnole de football (RFEF) Luis Rubiales lors d'une conférence de presse près de Madrid avec le sélectionneur.

Ainsi, M. Omar Dkhila été élu président de la Fédération ,en plus de l ’élection de M. Abdellah Mekkaoui de la Région du Tadla-Azilalen tant que secrétaire général et M. BouchaïbKhielde la région de Chaouia-Ouardighaen tant que trésorier.

Le parlement catalan a élu aujourd'hui à la présidence de la Catalogne le candidat séparatiste choisi par l'exilé Carles Puigdemont, Quim Torra, qui a promis de continuer à "construire un Etat indépendant" de l ' Espagne .

Luis Rubiales, alors joueur de Levante lors d'un match de Liga contre le Séville FC à la Ciudad de Valencia, le 30 octobre 2007 © Fournis par AFP Luis Rubiales, alors joueur de Levante lors d'un match de Liga contre le Séville FC à la Ciudad de Valencia, le 30 octobre 2007

La fédération espagnole de football (RFEF), qui n'avait plus de président depuis la destitution d'Angel Maria Villar en décembre, a élu pour lui succéder Luis Rubiales, ex-défenseur de Levante et ancien président du syndicat des joueurs espagnols, a-t-on appris jeudi.

Rubiales (40 ans) a été élu par l'assemblée générale de la RFEF dès le premier tour de scrutin avec 80 voix contre 56 pour Juan Luis Larrea, trésorier de l'époque Villar devenu président par intérim après les démêlés judiciaires de l'ancien patron du football espagnol.

Espagne: Lopetegui et del Bosque convoqués dans l'affaire Villar

  Espagne: Lopetegui et del Bosque convoqués dans l'affaire Villar La justice espagnole a convoqué le sélectionneur espagnol Julen Lopetegui et son prédécesseur Vicente del Bosque comme témoins dans l'enquête pour corruption visant l'ex-président de la Fédération espagnole de football Angel Maria Villar, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Le juge de l'Audience nationale, tribunal en charge notamment des affaires de corruption, "les a convoqués comme témoins le 25 mai à la demande du parquet anti-corruption", a expliqué cette source.M.

Carlo Tavecchio a été élu président de la FIGC en août 2014. De nouvelles élections doivent désormais être organisées dans un délai de 90 jours afin de désigner un nouveau président de la fédération .

Angel Maria Villar, le président de la Fédération espagnole de football a été placé en garde à vue mardi dans la matinée. Espagne : des matches truqués. Le porte-parole du gouvernement espagnol, Inigo Méndez de Vigo, a immédiatement réagi à son arrestation à la télévision publique en affirmant

Joueur à la carrière modeste, Rubiales s'est fait un nom en Espagne en menant les stars du Championnat d'Espagne à deux grèves retentissantes: la première pendant 15 jours en 2011 pour obtenir le versement de salaires impayés aux joueurs professionnels; la seconde, finalement annulée par la justice, pour obtenir en 2015 une meilleure répartition de la manne des droits télévisés.

Alors président du syndicat AFE (2010-2017), Rubiales était apparu martial lors d'une conférence de presse au printemps 2015, posant au premier rang avec derrière lui plusieurs champions du monde espagnols comme Iker Casillas, Sergio Ramos, Gerard Piqué, Andrés Iniesta et Xavi Hernandez.

Natif de Las Palmas (Canaries), le nouveau président de la RFEF a fait campagne sur une ligne rénovatrice quand Larrea, qui tentait de se démarquer de Villar, semblait incarner la continuité.

Rugby Mondial-2019: la Roumanie, disqualifiée, va faire appel

  Rugby Mondial-2019: la Roumanie, disqualifiée, va faire appel La Roumanie a annoncé mercredi qu'elle allait faire appel de la décision de World Rugby de la disqualifier de la Coupe du monde de rugby 2019 pour avoir aligné un joueur non éligible lors du processus de qualification. Les Chênes avaient gagné leur billet pour le Japon où ils devaient rencontrer le pays hôte lors du match d'ouverture, en terminant premiers de la zone Europe après la défaite controversée de l'Espagne en Belgique (10-18 le 18 mars), match arbitré par un Roumain.

Luis Manuel Rubiales Béjar dit Rubiales est un joueur de football né le 23 août 1977 à Motril, dans la province de Grenade ( Espagne ). Il fait 1,80 m pour 75 kg et joue arrière latéral. Après 5 saisons au Levante UD, le club décide de résilier son contrat à la suite de la descente du club en Segunda.

François Asselin, seul candidat en lice, a été " élu président de la CGPME avec 97% des suffrages exprimés" avec un "taux de participation de 72%", a précisé la confédération patronale dans un communiqué.

Rubiales aura pour défi de remettre sur pied une institution grandement ébranlée par les ultimes années de l'interminable ère Villar (1988-2017) et plusieurs mois de vacance du pouvoir. Il a l'intention de maintenir en poste le sélectionneur Julen Lopetegui, dont le contrat actuel s'achève après le Mondial, mener un audit financier de la RFEF et changer l'organisation de l'arbitrage espagnol, très décrié.

Villar avait été suspendu en juillet dernier après avoir été placé deux semaines en détention dans le cadre d'un scandale de corruption au sein du football espagnol. Selon la justice, l'ancien vice-président de la Fifa et de l'UEFA est soupçonné d'avoir mis en place une structure qui permettait de détourner des fonds au profit de ses proches ou de lui-même.

L'élection de Luis Rubiales, dont le mandat court jusqu'en 2020, met également fin aux tensions entre le gouvernement espagnol et la Fifa, qui avait mis en garde la RFEF contre toute ingérence politique et agité le spectre d'une éventuelle suspension de la "Roja" pour le Mondial-2018.

Non retenu pour la Coupe du monde, Sandro Wagner prend sa retraite internationale .
Non convoqué par Joachim Löw en vue de la Coupe du monde, Sandro Wagner a pris la décision de mettre un terme à sa carrière internationale."La Coupe du monde, ça aurait été un truc super"

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!