Sport Baisse du nombre de demandeurs d'emploi indemnisés au 1er trimestre

20:35  11 juin  2018
20:35  11 juin  2018 Source:   msn.com

Les Français favorables à la baisse de la dépense publique-sondage

  Les Français favorables à la baisse de la dépense publique-sondage Les Français sont favorables à la baisse de la dépense publique si elle ne concerne pas les aides sociales, selon le baromètre Odoxa du mois de juin pour BFM Business, Challenges et Aviva Assurances publié jeudi. Plus de sept Français sur dix (71%) sont favorables à la baisse drastique de la dépense publique voulue par Emmanuel Macron - 100 milliards au cours du quinquennat.Les personnes interrogées sont pourtant majoritairement contre la plupart des pistes de réduction de la dépense envisagées dans le détail, sauf celles concernant les fonctionnaires.

Depuis le 1 er trimestre 2009, elle fluctue entre 4,4 % et 5,0 %. Au 3e trimestre 2011, 4,7 % des inscrits à Pôle emploi sortent des listes de Pôle Le nombre de dispensés de recherche d ’ em - ploi indemnisés a continué à baisser en 2011. Le nombre de demandeurs d ’ emploi indemni- (-106 000

Au 1 er trimestre 2013, le nombre moyen mensuel de chômeurs indemnisés s’élève à 1 .971 contre 1.733 pour le 1 er trimestre 2012. “ Baisse de 26,6 % des ores d ’ emploi , baisse de 4,4 % du nombre de demandeurs d ’ emploi , en comparaison avec le 1 er trimestre 2012”.

Le logo Pôle emploi le 5 mars 2018 à Lille © Fournis par AFP Le logo Pôle emploi le 5 mars 2018 à Lille

Au 1er trimestre 2018, le nombre de demandeurs d'emploi indemnisés a baissé en métropole de 1,0% par rapport au trimestre précédent, et de 2,2% par rapport à la même période en 2017, selon des données provisoires de Pôle emploi consultées lundi par l'AFP.

Au total, 3,09 millions de demandeurs d'emploi en moyenne étaient indemnisés au 1er trimestre, soit environ la moitié (49,4%) des 6,26 millions de personnes inscrites à Pôle emploi, toutes catégories confondues.

Sur un an, la courbe des demandeurs d'emploi indemnisés, en nette baisse (-2,2%), diverge de celle des inscrits à Pôle emploi, quasi-stable (+0,1% toutes catégories confondues, malgré une baisse de 1,4% des inscrits en catégorie A, celle des chômeurs sans aucune activité).

L'Insee confirme un ralentissement de l'emploi au 1er trimestre

  L'Insee confirme un ralentissement de l'emploi au 1er trimestre L'Insee confirme ce mardi un ralentissement de l'emploi au 1er trimestre alors que la France a malgré tout enregistré un douzième trimestre consécutif de créations nettes d'emplois salariés.La France a enregistré un douzième trimestre consécutif de créations nettes d'emplois salariés, avec 48.800 nouveaux postes (+0,2%) au 1er trimestre, a annoncé mardi l'Insee. Ce chiffre marque toutefois un ralentissement de la progression de l'indicateur, qui avait comptabilisé plus de 100.000 créations nettes d'emplois au précédent trimestre. Dans le détail, l'Insee a recensé 47.700 créations dans le privé (+0,2%) et 1.100 dans le public (+0,0%).

L'Unédic prévoit une baisse des demandeurs d ' emploi , incluant ceux qui ont une activité réduite, de Le nombre de chômeurs indemnisés devrait aussi décroître de 79.000 en 2011 et de 78.000 Le bureau de l'Unedic a pris en compte l'accélération de la croissance au 1 er trimestre (1%) mais

Au 2ème trimestre 2013, le nombre moyen mensuel de chômeurs indemnisés s’élève à 2.019 contre 1.722 pour le 2ème trimestre 2012. Baisse de 18,6 % des ores d ’ emploi , hausse de 0,6 % du nombre de demandeurs d ’ emploi , en comparaison avec le 2ème trimestre 2012.

Tous les demandeurs d'emploi ne réunissent pas forcément les conditions pour toucher une allocation. Par ailleurs, certains demandeurs d'emploi, qui remplissent les conditions, peuvent ne pas être indemnisés sur un mois donné s'ils ont repris ponctuellement une activité suffisamment rémunérée.

Parmi les personnes indemnisées, une large majorité, 2,61 millions, touche une allocation au titre de l'assurance chômage, un chiffre en baisse de 0,9% sur le trimestre et de 1,1% sur un an.

Quant au nombre de chômeurs ayant épuisé leurs droits et touchant une allocation de solidarité versée par l'État (411.900), il baisse de 4,5% sur le trimestre et de 9,7% sur un an, pour atteindre son plus bas niveau depuis 2012.

Les États-Unis redeviennent le premier pays de demande d'asile .
Selon l'OCDE, les États-Unis sont redevenus l'an dernier le premier pays de demande d'asile, avec 330.000 demandes au total. © afp.com/Sandy Huffaker A la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, à San Ysidro, en Californie, le 4 juin 2018 Les États-Unis ont repris leur place de première destination des demandeurs d'asile en 2017. Selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), les demandes d'asile ont augmenté de 26% aux Etats-Unis l'an dernier, soit 330.000 demandes au total.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!