The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Portugal, Fernando Santos : "L'équipe reste au-dessus de tout"

20:05  14 juin  2018
20:05  14 juin  2018 Source:   msn.com

Portugal: Une "CR7" dépendance ?

  Portugal: Une Cristiano Ronaldo a beau porter le Portugal à bout de bras, plus que jamais, Fernando Santos ne va évidemment pas changer de discours. Pour le coach de la Selecçao, sa sélection reste une équipe avant tout. © Fournis par Newsweb portugal-home Fernando Santos n’avait cessé de le répéter durant l’Euro 2016, et la recette avait plutôt bien fonctionné: le Portugal ne se résume pas à Cristiano Ronaldo. Il n’est toujours pas anodin de le rappeler, après l’énième démonstration de "CR7" vendredi contre l’Espagne.

VIDEO PORTUGAL - Fernando Santos a été confirmé au poste de sélectionneur du Portugal jusqu'en 2020. L'entraîneur fraîchement champion d'Europe affirme que l'Euro remporté ne changera en rien sa manière de diriger l ' équipe et sa façon de travailler.

Vous êtes ici : » Vidéo » Portugal – Algérie: La conférence de presse de Fernando Santos .

Quintuple Ballon d'Or et désigné comme la grande star du Mondial en compagnie de Lionel Messi, Cristiano Ronaldo est logiquement attendu pour guider et inspirer sa sélection de Portugal. Même s'il n'est plus très jeune, l'attaquant du Real Madrid a encore un rôle crucial au sein de la Selecçao, et il est logique de penser que si les champions d'Europe veulent aller dans cette épreuve ils vont devoir compter sur un grand Ronaldo.

  Portugal, Fernando Santos : © Fournis par Goal.com

Ce jeudi, et à la veille du premier match contre l'Espagne, le sélectionneur Fernando Santos a été appelé à s'exprimer au sujet du rôle de son capitaine sur et en dehors du terrain. "Ronaldo est un capitaine et un joueur extraordinaire, comme vous le savez tous. Il a une très grande et une très positive influence comme le leader de l'équipe, sur et en dehors du terrain. C'est une figure importante. Mais, l'équipe, c'est ce qu'il y a de plus important et je crois que lui-même est d'accord avec cette notion".

Mondial-2018: Portugal

  Mondial-2018: Portugal Palmarès:

L ' Equipe .fr. Foot - POR - Fernando Fernando Santos (sélectionneur du Portugal ) : «On a tiré avantage de Cristiano Ronaldo, le meilleur joueur du monde».

L ' Equipe .fr. Le sélectionneur portugais, Fernando Santos , ne dérangera pas sa star Cristiano Ronaldo pour défier la Belgique, ce samedi, en amical. Le match amical entre le Portugal et la Belgique, samedi, ne figure pas au programme de l'attaquant du Real Madrid, ménagé après sa

Le technicien portugais s'est ensuite projeté sur ce rendez-vous face au voisin de la Roja. "Un classique entre deux sélections frontalières et qui ont le même but, a-t-il lancé. L'Espagne est un adversaire fantastique et qui possède beaucoup de qualités. Nous allons essayer de travailler sur nos points, mais aussi essayer de neutraliser les leurs, ainsi qu'identifier les points faibles qu'ils possèdent". L'Espagne a connu beaucoup de remue-ménage en son sein ces derniers jours, mais Santos a la certitude que cet adversaire restera redoutable : "tout ça ne compte pas. L'Espagne croit toujours qu'elle peut gagner, mais elle affrontera aussi une sélection qui croit en la victoire".

Face à l'un des favoris du tournoi, le Portugal aura à répondre présent d'entrée. Mais, est-ce que cette équipe est prête totalement. "Vous n'atteignez jamais 100% de vos moyens lors de la préparation, a rétorqué Santos. Il y a beaucoup de matches pour les joueurs, mais on va essayer de faire en sorte que l'équipe soit fraiche. Je suis convaincu qu'on est prêts à défier ce grand rival. Ils savent ce qu'ils ont à faire. Alors, voyons voir ce que le terrain va nous réserver".

Mondial-2018: Portugal-Espagne, le petit frère contre le grand .
En 1494, Portugal et Espagne s'étaient partagé le Nouveau Monde, avec l'assentiment du pape. Cinq siècles plus tard, les frères ibériques se départagent vendredi au Mondial-2018, transposition sportive d'une rivalité héréditaire entre l'aîné espagnol, si sûr de lui, et le puîné portugais, longtemps complexé. A Sotchi, sur les rives de la Mer Noire, la première affiche de la Coupe du monde en Russie opposera deux pays qui ont dompté les océans et construit de fabuleux empires après avoir tracé une ligne de partage du monde lors du fameux traité de Tordesillas, il y a cinq cents ans.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!