Sport PwC condamné à verser 625,3 millions de dollars pour la faillite de Colonial

08:40  03 juillet  2018
08:40  03 juillet  2018 Source:   fr.reuters.com

Lyft lève 600 millions de dollars, désormais valorisé 15 milliards de dollars

  Lyft lève 600 millions de dollars, désormais valorisé 15 milliards de dollars Lyft, le concurrent américain d'Uber, a annoncé mercredi avoir levé 600 millions de dollars (516 millions d'euros) dans le cadre d'une nouvelle levée de fonds emmenée par Fedelity Management, qui le valorise 15,1 milliards de dollars, soit deux fois plus qu'il y a un an.Avec un investissement total de 800 millions de dollars, Fidelity devient ainsi l'un des plus importants actionnaires de Lyft qui compte aussi AllianceBernstein, Bailie Gifford et KKR dans son tour de table.

La Banque mondiale va octroyer au Niger un financement d'un montant de 120 millions de dollars soit environ 68,88 milliards de francs CFA. Faisant l'objet d'accords de financement signés entre les deux

Les Texans devaient faire de la place dans leur masse salariale et ce sont donc les soldats de Nate McMillan qui en profitent pour récupérer les services de Douggie pour les trois prochaines années moyennant un chèque de 22 millions de dollars .

La justice fédérale américaine a condamné lundi le cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers (PwC) à verser 625,3 millions de dollars (537,3 millions d'euros) d'indemnités à l'organisme de garantie des dépôts aux Etats-Unis pour ne pas avoir découvert la fraude d'un de ses clients ayant entraîné l'une des plus importantes faillites bancaires durant la crise financière.

Pour la juge Barbara Rothstein, la négligence de PwC est, de manière plus probable, la cause immédiate du préjudice subi par la Federal Deposit Insurance Corp (FDIC) avec la faillite en août 2009 de Colonial Bank, qui fit autrefois partie des 25 plus grands établissements bancaires des Etats-Unis.

Apple et Samsung ont soldé leur litige sur les brevets

  Apple et Samsung ont soldé leur litige sur les brevets Apple et Samsung Electronics ont soldé mercredi un litige pour violation de brevets qui les oppose depuis des années, montrent des documents judiciaires. Les termes de l'accord ne sont pas divulgués dans ces documents.Les deux principaux fabricants mondiaux de smartphones s'affrontent en justice depuis 2011, quand Apple avait accusé son concurrent sud-coréen de copier "grossièrement" ses produits avec ses téléphones et tablettes. Samsung a été reconnu coupable lors d'un procès en 2012 mais un désaccord sur le montant des dédommagements a conduit à un nouveau procès.

La Banque mondiale va financer l'Etat nigérien pour le développement du monde rural. Ce jeudi, elle a signé avec les autorités du pays, des accords de financement portant sur un montant global de 120 millions de dollars soit environ 68,88 milliards de francs CFA.

Le 16 août dernier, le Financial Reporting Council (PRC), le gendarme des marchés au Royaume-Uni, condamnait PWC à 6,5 millions d ’euros d’amende en raison d’erreurs comises dans la vérification de l’exercice 2011 de l’entreprise de services RSM Tenon Group.

La juge reproche au cabinet d'audit de ne pas avoir découvert une fraude courant sur plusieurs années entre Colonial Bank, sa cliente, et Taylor, Bean & Whitaker, qui fut le 12e prêteur immobilier des Etats-Unis.

Taylor Bean a aussi fait faillite en août 2009 et son ancien président Lee Farkas purge une peine de 30 ans de prison après sa condamnation pour fraude en 2011.

D'après la FDIC, la fraude a débuté en 2002 lorsque Taylor Bean a commencé à rencontrer des difficultés financières et que Colonial, à la demande de Lee Farkas, s'est mis à manipuler ses comptes pour les masquer.

A bird flies past the logo of Price Waterhouse installed on the facade of its office in Mumbai © REUTERS/Danish Siddiqui - RC138809A040 A bird flies past the logo of Price Waterhouse installed on the facade of its office in Mumbai

PwC a exprimé l'intention de faire appel du jugement rendu lundi.

La FDIC a refusé de s'exprimer en raison d'éventuels recours.

(Jonathan Stampel; Bertrand Boucey pour le service français)

"Djihad médiatique" : Farouk Ben Abbes condamné à quatre ans de prison ferme .
Le Belgo-Tunisien de 32 ans, a été également condamné à une interdiction définitive du territoire français. © AFP "Djihad médiatique" : Farouk Ben Abbes condamné à quatre ans de prison ferme Farouk Ben Abbes, figure de l'islam radical, a été condamné vendredi soir à Paris à quatre ans de prison ferme pour son activité sur ce qui fut le site djihadiste francophone de référence, Ansar Al-Haqq, à la fin des années 2000.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!