Sport La fédération ukrainienne propose son aide à Vukojevic

18:40  10 juillet  2018
18:40  10 juillet  2018 Source:   sofoot.com

Le président de la Fédération espagnole assume

  Le président de la Fédération espagnole assume Alerte recherche de coupables en Espagne. Tableau rase Luis Rubiales, président de la Fédération espagnole, n’a pas tardé à voir les corbeaux lui tourner autour après la surprenante élimination de la Roja face aux Russes. Mais le boss du football espagnol est resté imperturbable, réaffirmant hier à la chaîne nationale Telecinco qu’il « ne regrette rien de cette décision » au sujet du licenciement de Lopetegui une semaine avant le Mondial.« Ce sont des décisions prises avec responsabilité, conviction et valeurs, et ce n’était pas une décision sportive, a-t-il ensuite rétorqué.

L'ex-international Ognjen Vukojevic a été renvoyé de l'encadrement de la sélection croate pour sa vidéo dédiant à l'Ukraine la victoire contre la Russie en quarts de finale du Mondial, a annoncé la Fédération croate.

Vukojevic "a été libéré de ses fonctions d'expert associé à l'équipe nationale de la Croatie et n'est plus membre de la délégation croate au Mondial", a annoncé la Fédération (HNS) dans un communiqué. Pour retrouver ce didacticiel à tout moment, cliquez sur la rubrique “ aide ” dans ce menu.

  La fédération ukrainienne propose son aide à Vukojevic © Fournis par Newsweb

Tout vient à point à qui sait attendre.

Renvoyé lundi de la délégation croate par sa fédération pour avoir dédié le quart de finale victorieux contre la Russie à l'Ukraine, Ognjen Vukojevic s'est vu proposer l'aide de la Fédération ukrainienne de football.

Ainsi, le boss du football ukrainien, Andriï Pavelko a offert à l'analyste vidéo croate un travail au sein de l'encadrement ukrainien mais aussi une compensation financière pour s'acquitter de l'amende de 12 800 euros qui lui a été infligée par la Fifa. « Nous avons décidé de compenser sur nos propres fonds l'amende qu'il aura à payer. La Fédération est prête à étudier les options pour une coopération avec un tel spécialiste de haut niveau », a déclaré l'Ukrainien sur Facebook.

Croatie: enquête de la Fifa après des célébrations pro-ukrainiennes

  Croatie: enquête de la Fifa après des célébrations pro-ukrainiennes Le défenseur croate Domagoj Vida est visé par une enquête de la Fifa pour avoir publié une vidéo dédiant la victoire de la Croatie contre la Russie en quarts de finale du Mondial-2018 à l'Ukraine, a annoncé la Fédération internationale dimanche. Après la qualification de son pays, le joueur de 29 ans a crié "Gloire à l'Ukraine!" dans un vidéo postée par l'ancien international croate Ognjen Vukojevic. Les deux joueurs ont évolué au cours de leur carrière pour le club ukrainien du Dynamo Kiev.

LIRE AUSSI >Coupe du monde : un gardien ukrainien viré par son club pour son soutien à la Russie. Vida a de son côté assuré aux médias russes qu’il ne pensait pas à mal. La Fédération croate précise toutefois avoir demandé à Vida et Vukojevic , « ainsi qu’à tous les autres internationaux, de

Vukojevic «a été libéré de ses fonctions d'expert associé à l'équipe nationale de la Croatie et n'est plus membre de la délégation croate au Mondial», a annoncé la Fédération (HNS) dans un communiqué. Les deux joueurs ont évolué pour le club ukrainien du Dynamo Kiev.

Ognjen Vukojevic avait été exclu pour avoir publié une vidéo dans laquelle Domagoj Vida criait, après la qualification des siens face à la Sbornaïa, « Gloire à l'Ukraine ». Euphorique, Vukojevic lui avait emboîté le pas : « Cette victoire est pour le Dynamo Kiev (son ancien club, ndlr) et pour l'Ukraine ! En avant la Croatie ! ». Alors que les relations avec le voisin ukrainien sont explosives, ces propos avaient suscité une levée de boucliers en Russie. Ce message avait d'ailleurs obligé la Fédération croate à s'excuser publiquement.

Auteur d'un but et ayant inscrit son tir au but contre les Russes, Vida n'a, lui, été l'objet que d'un simple avertissement. Deux poids, deux mesures.

Ligue de diamant: fin de série pour Mariya Lasitskene en hauteur .
Fin de série pour la Russe Mariya Lasitskene: invaincue depuis deux ans et 45 concours, la sauteuse en hauteur n'a pu franchir une barre pour elle modeste de 1,94 m, jeudi soir à Rabat lors de la 9e étape de la Ligue de diamant d'athlétisme.Double championne du monde (2015/2017), Lasitskene avait déjà franchi cinq fois deux mètres et plus cette saison, avec une meilleure performance mondiale (MPM) à 2,04 m.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!