Sport Incidents lors du match Bastia-Lyon : "C'est le club de Bastia qui est responsable de ce qui s'est passé"

14:10  17 avril  2017
14:10  17 avril  2017 Source:   Franceinfo

Ligue 1 (32e journée) : Lyon sombre face à Lorient, Bastia maintient l'espoir

  Ligue 1 (32e journée) : Lyon sombre face à Lorient, Bastia maintient l'espoir Déjà battu par Lorient au match aller, Lyon a coulé à domicile face aux Bretons, s'inclinant 4-1 après avoir pourtant mené au score. Longtemps lanterne rouge, Lorient est ce soir barragiste et peut croire à un improbable maintien. Bastia, vainqueur de Dijon (2-1), s'offre une première victoire en 2017 et reste au contact. Dans le haut du classement, Bordeaux a fait le travail face à Metz (3-0) et reprend provisoirement la 5e place à Marseille. © Fournis par Francetv sport Ligue 1 (32e journée) : Lyon sombre face à Lorient, Bastia maintient l'espoir Lyon - Lorient (1-4) : Lyon a pris l'eau, Lorient continue sa remontéeLes esprits des joueurs de Bruno Genesio éta

Le match Bastia - Lyon a été officiellement arrêté après des bagarres sur la pelouse de Furiani. Des incidents ont éclaté durant l'avant- match de la rencontre Bastia -OL. Lors de l'échauffement, des supporters de Bastia sont venus sur la pelouse pour forcer les joueurs lyonnais à rentrer aux vestiaires.

Si l’agression des Lyonnais par des supporters corses a longtemps menacé la tenue du match de la 33e journée de Ligue 1 entre Bastia et l’OL, dimanche. Encore des incidents à la mi-temps de Bastia - Lyon .

Invité de franceinfo, lundi, le directeur général de la Ligue de football professionnel, Didier Quillot, indique que "c'est le club de Bastia qui est responsable" de la prise à partie de certains joueurs de l'Olympique lyonnais lors du match Bastia-Lyon.

  Incidents lors du match Bastia-Lyon : © Fournis par Francetv info

Le match de Ligue 1 Bastia-Lyon a été interrompu dimanche 16 avril après les incidents qui ont émaillé la rencontre. Les joueurs lyonnais ont été victimes d'échauffourées avant la rencontre et à la mi-temps. La Ligue de football doit réunir la commission de discipline jeudi pour déterminer les sanctions à l'encontre du club.

Bastia-Lyon: "Une soirée dramatique", selon Aulas

  Bastia-Lyon: Le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a réagi dimanche soir aux incidents qui ont conduit à l’arrêt du match entre Bastia et Lyon. © Icon Sport Jean-Michel Aulas Il a fallu attendre 20h, après une première tentative avortée, pour que le bus des joueurs de l’OL puisse quitter le stade Armand-Cesari, dimanche soir. Le match de la 33e journée de Ligue 1 entre Bastia et Lyon avait été arrêté une heure plus tôt, suite à l’agression des Gones sur la pelouse par certains supporters corses. "Une soirée dramatique", dixit Jean-Michel Aulas sur RMC.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

LaVie.fr est actuellement en opération de maintenance et de mise à jour. Vous pourrez bientôt découvrir une nouvelle version adaptée à tous les supports (mobile, tablette ). Pour accéder à la boutique de la Vie, cliquez ici (www.laboutiquelavie.fr) Vous pouvez également contacter notre

"C'est le club de Bastia qui est responsable de ce qui s'est passé", a réagi lundi sur franceinfo Didier Quillot, le directeur général de la Ligue de football professionnel. "C'est le club qui organise la rencontre qui est responsable de la sécurité de tous dans son stade. Manifestement le club a failli. On ne vient pas dans un stade pour mettre en danger l'intégrité physique des acteurs du foot."

franceinfo : Fallait-il jouer ce match ?

Didier Quillot : Il y a eu une réunion de crise avec le délégué de la Ligue, l'arbitre, le préfet de Corse, le directeur délégué à la sécurité publique, les présidents des deux clubs et les capitaines des deux équipes. Ils ont pris leurs responsabilités. Le préfet, en accord avec tout le monde, a souhaité que la rencontre puisse démarrer pour garantir le maintien de l'ordre public. La condition fixée était qu'au premier incident le match soit définitivement arrêté. Au premier incident le match n'a pas repris. L'ensemble des acteurs ont fait ce qu'ils ont pensé devoir faire en conscience avant le match. Je veux saluer le courage de l'arbitre, car c'est lui qui a décidé de ne pas reprendre le match à la mi-temps.

Provocations, auditions de police, violences : le film complet des incidents à Furiani

  Provocations, auditions de police, violences : le film complet des incidents à Furiani Retour sur une journée noire à Bastia avec le déroulé des évènements violents survenus à Furiani raconté par notre journaliste. © Panoramic sport24 De notre correspondant à BastiaLe moment où le football rentre dans le domaine judiciaire. Dimanche après-midi, la rencontre entre le Sporting club de Bastia et l’Olympique lyonnais n’est pas allée à son terme. Un match stoppé à la mi-temps (0-0), par les pouvoirs publics, après de nombreux incidents avant et pendant la partie. Le procureur de la République de Bastia a ouvert une enquête en flagrance pour violences publiques.

SITE FERMÉ Un salon gay et lesbien à Lyon espère conjurer le peu de succès des

Serveur en cours de maintenance, veuillez nous excuser. (conn). >> Trouvez un club fétichiste près de bastia .

Pourquoi cette tribune de Furiani, qui a été fermée à plusieurs reprises, existe-t-elle encore ? La Ligue peut-elle faire disparaitre cette tribune ?

Cette tribune venait d'être fermée pour cinq matchs. On a le droit de faire fermer la tribune. On va finir la saison.

C'est la commission de discipline qui dira dans quelle condition le club de Bastia fait ses deux derniers matchs. Je ne vais pas faire de pronostics.

Didier Quillot

à franceinfo

On ne peut pas continuer à jouer dans ce stade où la sécurité des acteurs n'est pas garantie.

Au-delà du seul club, tout le monde sera sanctionné, joueurs, spectateurs ?

Tout le monde est pris en otage par une bande de fauteurs de troubles qui font beaucoup de tort à leurs joueurs, leur équipe, leurs spectateurs et plus généralement à l'image du football. Mais en matière de sécurité, c'est tolérance zéro.

Je le répète, c'est au club de prendre des décisions qu'il faut pour que cela ne se reproduise plus, et on va l'aider.

Didier Quillot

à franceinfo

Le procureur a ouvert une enquête en flagrance qui lui donne la possibilité d'interpeller les fauteurs de troubles et de les interdire de stade a minima. Le procureur peut, sur la base des vidéos, interpeller les fauteurs de troubles et les interdire de stade. Je n'ai aucun doute en ce qui concerne la commission de discipline qui a su prendre la mesure de la gravité des évènements.

Bastia et ses ''4 mesures fortes'' .
Depuis l'arrêt du match Bastia-Lyon dimanche, le club corse est dans l'oeil du cyclone. A deux jours de son rendez-vous au siège de la LFP, le SCB a annoncé "4 mesures fortes" dans un communiqué mardi, dont notamment la fermeture de la tribune est de son stade. "Le Sporting Club de Bastia et la grande majorité de ses supporters refusent d’être pris en otage par une minorité de personnes." Avant même de répondre à la convocation de la LFP jeudi, le club corse est passé en mode défense mardi, et a avancé "quatre mesures fortes" deux jours après les "incidents" survenus lors de la réception de Lyon en championnat.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-45663-incidents-lors-du-match-bastia-lyon-cest-le-club-de-bastia-qui-est-responsable-de-ce-qui-sest-passe/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!