Sport Ligue 1 : Bastia - Lyon arrêté à la suite de heurts entre joueurs et "hooligans"

14:10  17 avril  2017
14:10  17 avril  2017 Source:   France 24

Ligue 1 (32e journée) : Lyon sombre face à Lorient, Bastia maintient l'espoir

  Ligue 1 (32e journée) : Lyon sombre face à Lorient, Bastia maintient l'espoir Déjà battu par Lorient au match aller, Lyon a coulé à domicile face aux Bretons, s'inclinant 4-1 après avoir pourtant mené au score. Longtemps lanterne rouge, Lorient est ce soir barragiste et peut croire à un improbable maintien. Bastia, vainqueur de Dijon (2-1), s'offre une première victoire en 2017 et reste au contact. Dans le haut du classement, Bordeaux a fait le travail face à Metz (3-0) et reprend provisoirement la 5e place à Marseille. © Fournis par Francetv sport Ligue 1 (32e journée) : Lyon sombre face à Lorient, Bastia maintient l'espoir Lyon - Lorient (1-4) : Lyon a pris l'eau, Lorient continue sa remontéeLes esprits des joueurs de Bruno Genesio éta

Émaillé de graves incidents, la rencontre de Ligue 1 Bastia - Lyon , comptant pour la 33e journée du championnat de France, a finalement été arrêtée à la mi-temps. Les joueurs lyonnais ont été agressés par des supporters du club corse.

Il semblerait que cet utilisateur ait déjà trouvé son bonheur ! Cette annonce n'est plus active, mais ne appartager. com /colocation- lyon /o/h160122163047504 - www.appartager.com.

Émaillé de graves incidents, la rencontre de Ligue 1 Bastia - Lyon, comptant pour la 33e journée du championnat de France, a finalement été arrêtée à la mi-temps. Les joueurs lyonnais ont été agressés par des supporters du club corse.

Incidents graves à Furiani, dimanche, en fin d'après-midi. © Pascal Pochard-Casabianca, AFP Incidents graves à Furiani, dimanche, en fin d'après-midi.

Après l'attaque du bus de Dortmund et les graves échauffourées d'Istanbul, un troisième fait déplorable est venu frapper le monde du football en moins d'une semaine. Dimanche après-midi, lors de la rencontre de Ligue 1 qui mettait aux prises le SC Bastia et l'Olympique Lyonnais, des heurts ont éclaté à deux reprises à l'intérieur même de l'enceinte du stade.

Tops/Flops de la soirée de Ligue 1 : Bastia garde espoir, Lyon prend le bouillon

  Tops/Flops de la soirée de Ligue 1 : Bastia garde espoir, Lyon prend le bouillon Le sursaut bastiais, le magnifique but de Waris ou encore Lyon qui prend l’eau. Retrouvez les Tops et les Flops de la rédaction à l'issue du multiplex de la 32e journée de Ligue 1. TOPSBastia gagne à nouveau Les Corses n’avaient plus gagné depuis le mois de décembre. C’est désormais chose faite ! Face à Dijon , les insulaires ont retrouvé les joies de la victoire. Enzo Crivelli a tout d’abord ouvert le score après un beau centre de Lassana Coulibaly sur son côté droit (17 ). Mais, par l’intermédiaire de Pierre Lees-Melou, les Dijonnais sont revenus.

En direct : Erdogan crie victoire, l'opposition conteste le résultat du référendum en Turquie. En savoir plus. Ligue 1 : Bastia - Lyon arrêté à la suite de heurts entre joueurs et " hooligans ". Ligue 1 : spectacle consternant à Bastia , belle fête à Marseille.

En direct : Erdogan crie victoire, l'opposition conteste le résultat du référendum en Turquie. En savoir plus. Ligue 1 : Bastia - Lyon arrêté à la suite de heurts entre joueurs et " hooligans ". Ligue 1 : spectacle consternant à Bastia , belle fête à Marseille.

Peu avant le coup d'envoi de la rencontre, alors que les Lyonnais effectuaient le traditionnel échauffement d'avant-match, une cinquantaine de supporters bastiais sont entrés sur la pelouse et ont pris à partie plusieurs joueurs et membres du staff rhodanien. Insultes, bousculades et coups... plusieurs minutes désolantes aux termes desquelles les joueurs ont finalement regagné le vestiaire et les supporters ont été réintégrés dans la tribune.

Après une réunion de crise dans les murs du stade Armand-Cesari, les autorités locales et les instances du football ont finalement pris la décision de jouer la rencontre, et le coup d'envoi a été donné à Furiani avec près 50 minutes de retard. À la sortie des joueurs, le public corse a chaleureusement applaudi les deux équipes, réservant ses sifflets aux quelques énergumènes qui avaient envahi la pelouse quelques minutes plus tôt.

Bastia-Lyon: "Une soirée dramatique", selon Aulas

  Bastia-Lyon: Le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a réagi dimanche soir aux incidents qui ont conduit à l’arrêt du match entre Bastia et Lyon. © Icon Sport Jean-Michel Aulas Il a fallu attendre 20h, après une première tentative avortée, pour que le bus des joueurs de l’OL puisse quitter le stade Armand-Cesari, dimanche soir. Le match de la 33e journée de Ligue 1 entre Bastia et Lyon avait été arrêté une heure plus tôt, suite à l’agression des Gones sur la pelouse par certains supporters corses. "Une soirée dramatique", dixit Jean-Michel Aulas sur RMC.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Référendum en Turquie : un succès étriqué et contesté pour Erdogan. En savoir plus. Ligue 1 : Bastia - Lyon arrêté à la suite de heurts entre joueurs et hooligans .

Mais peu après le coup de sifflet de la mi-temps, et alors que les 45 premières minutes s'étaient déroulées dans le plus grand calme, de nouveaux accrochages violents ont eu lieu. Des images accablantes pour le club bastiais, responsable de la sécurisation de la rencontre : on y aperçoit notamment un stadier vêtu d'un gilet orange agresser un joueur lyonnais.

Des événements condamnés dans la soirée par le club bastiais, qui risque toutefois de payer très cher cette triste soirée d'avril. Le club, déjà lanterne rouge de Ligue 1 et proche de la relégation, aura très probablement match perdu après l'arrêt définitif de la rencontre à la pause sur décision des autorités préfectorales et des délégués de la LFP. Et pourrait même devoir jouer ses prochaines rencontres sur terrain neutre, puisqu'il apparaît peu probable qu'il puisse échapper à une suspension de stade.

Provocations, auditions de police, violences : le film complet des incidents à Furiani

  Provocations, auditions de police, violences : le film complet des incidents à Furiani Retour sur une journée noire à Bastia avec le déroulé des évènements violents survenus à Furiani raconté par notre journaliste. © Panoramic sport24 De notre correspondant à BastiaLe moment où le football rentre dans le domaine judiciaire. Dimanche après-midi, la rencontre entre le Sporting club de Bastia et l’Olympique lyonnais n’est pas allée à son terme. Un match stoppé à la mi-temps (0-0), par les pouvoirs publics, après de nombreux incidents avant et pendant la partie. Le procureur de la République de Bastia a ouvert une enquête en flagrance pour violences publiques.

Le serveur mySQL- 1 est down en ce moment, merci de revenir dans quelques minutes

La page recherchée a été déplacée, renommée ou supprimée. Veuillez nous en excuser. The requested page has been moved, renamed or deleted. Please excuse us for the inconvenience.

Interrogée par l'AFP, la présidente de la LFP Nathalie Boy de la Tour, n'a d'ailleurs pas caché sa colère. Tout en assurant vouloir laisser "le soin [à la commission de discipline, NDLR] de choisir la sanction appropriée", elle a estimé qu'il s'agissait de "faits inqualifiables" et n'a pas ménagé le club corse. "Des supporters qui agressent des joueurs, c'est du jamais vu dans l'histoire de la Ligue 1. Ca nous choque profondément. Nous déplorons que le SC Bastia donne une image horrible de notre football, cela nuit à l'image du football professionnel, qui ne mérite pas cela [...] Il y a un grand problème de sécurité à Bastia et la commission de discipline de la LFP va se saisir de ce dossier. [...] Il va falloir être intransigeant.", a-t-elle ajouté.

La commission devrait se saisir de l'affaire dès sa prochaine réunion, programmée pour le jeudi 20 avril. En parallèle, une enquête en flagrance pour "violences" a été ouverte, a déclaré le procureur de la République Nicolas Bessone, arrivé sur place durant la rencontre, après les premiers incidents. Elle sera diligentée par la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

Bastia et ses ''4 mesures fortes'' .
Depuis l'arrêt du match Bastia-Lyon dimanche, le club corse est dans l'oeil du cyclone. A deux jours de son rendez-vous au siège de la LFP, le SCB a annoncé "4 mesures fortes" dans un communiqué mardi, dont notamment la fermeture de la tribune est de son stade. "Le Sporting Club de Bastia et la grande majorité de ses supporters refusent d’être pris en otage par une minorité de personnes." Avant même de répondre à la convocation de la LFP jeudi, le club corse est passé en mode défense mardi, et a avancé "quatre mesures fortes" deux jours après les "incidents" survenus lors de la réception de Lyon en championnat.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!