Sport NBA - Play-offs : Humiliation pour les Spurs

14:30  17 mai  2017
14:30  17 mai  2017 Source:   Sports.fr

Carla Bruni se lâche complètement sur Instagram ! (VIDEO)

  Carla Bruni se lâche complètement sur Instagram ! (VIDEO) Depuis qu’elle s’est créé un compte Instagram, Carla Bruni-Sarkozy partage de nombreux selfies et sessions acoustiques pour le plus grand plaisir de ses abonnés. Samedi 6 mai dernier, elle a publié une vidéo déjantée dans laquelle elle entame un play-back de folie ! © SADAKA EDMOND/SIPA Carla Bruni se lâche complètement sur Instagram ! (VIDEO) On ne l’arrête plus ! Carla Bruni-Sarkozy maîtrise les réseaux sociaux comme personne et elle a encore fait des siennes.

Humiliation et sodomiemie dans les WC publics !

Les Spurs sont venus à bout des Timberwolves après prolongation grâce à un très bon Leonard (34 points). Avec ce succès, San Antonio est assuré de disputer les playoffs .

Privés de Kawhi Leonard, les Spurs ont sombré lors du match 2 des Finales de la Conférence Ouest, les Warriors les corrigeant 136-100.

Joie Warriors © Reuters Joie Warriors

Cette fois, il n'y a pas eu de miracle. Si les Spurs, lors du match 6 de leur série face aux Rockets, avait su faire fi des absences de Tony Parker et Kawhi Leonard pour remporter un improbable succès (114-75) à Houston et valider leur qualification pour les Finales de la Conférence Ouest, défier les Warriors sans leur homme à tout (bien) faire, ni leur meneur tricolore, tenait bien de la mission impossible pour les troupes de Gregg Popovich.

L'effondrement des Texans lors du match 1, après la nouvelle blessure à la cheville de Kawhi Leonard dans le troisième quart, San Antonio laissant s'évaporer 21 points d'avance pour s'incliner dans les deniers instants de la rencontre, ne préfigurait déjà rien de bon et, cette fois, un quart-temps a suffi aux Warriors pour sceller le sort du match. Le temps de mener 33-16 et de donner le ton d'un scénario à sens unique, Golden State s'imposant finalement 136-100, après avoir viré à mi-parcours avec 28 points d'avance (72-44).

Transfert: Le PSG a des vues sur un attaquant du Real

  Transfert: Le PSG a des vues sur un attaquant du Real Edinson Cavani ne devrait plus être le seul grand buteur du Paris Saint-Germain, la saison prochaine. © Fournis par Sports.fr (Reuters) Après notamment Alexis Sanchez (Arsenal) et surtout Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund) – une deuxième piste qui serait bien plus avancée –, voilà que l'on parle d'Alvaro Morata (Real Madrid) pour épauler Edinson Cavani comme buteur du Paris Saint-Germain.

Notre site est en cours de maintenance. Revenez dans quelques instants il sera accessible. Merci pour votre patience.

Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Aldridge et Gasol aux abonnés absents

Et si Golden State a passé une soirée si tranquille, c’est évidemment en grande partie grâce à l'inévitable Stephen Curry, auteur de 29 points, à 8 sur 13 aux tirs, 7 passes et 7 rebonds en seulement trois quart-temps. Dans son sillage, tandis que Draymond Green compilait 13 points, 9 rebonds, 7 passes, 3 contre et 2 interceptions, Kevin Durant et Klay Thompson ont ainsi pu se contenter de 16 et 11 points, l’inattendu Patrick McCaw profitant quant à lui de ses 27 minutes de jeu pour participer à l'orgie avec 18 points à 6 sur 8.

En face, en l’absence de Kawhi Leonard, Jonathon Simmons a certes rendu 22 points, à 8 sur 17 aux tirs, mais il en aurait fallu bien plus pour rivaliser avec les Californiens. La faute notamment à la faillite de LaMarcus Aldridge et de Pau Gasol, les deux hommes devant se contenter de 8 points pour l'un et de 7 pour l'autre. Les Spurs ont désormais quatre jours pour redresser la tête avant le match 3 et récupérer un Kawhi Leonard en bonne santé. Car ce n'est pas la blessure à la hanche de Zaza Pachulia, le "bourreau" de Leonard lors du match 1, qui suffira au bonheur des Texans. Même si Gregg Popovich, qui avait incendié l'intérieur géorgien pour avoir provoqué la blessure de son joueur vedette en défendant mal, ne le  plaindra sûrement pas...

Aleix Vidal est de retour à l'entraînement .
C'était il y a plus de trois mois, début février, Aleix Vidal s'effondrait sur la pelouse d'Alavés après un tacle trop appuyé du français Théo Hernandez.Pas un simulation, puisque sa cheville droite avait été sérieusement touchée alors qu'il ne restait que cinq minutes à jouer et que le Barça gagnait déjà 6-0. Bref, une blessure très grave et très stupide pour le défenseur barcelonais de vingt sept ans. « Il est évident que c'est grave mais il faut attendre ce que diront les médecins. Ce n'est rien de bon, c'est clair » avait à l'époque déclaré Luis Enrique.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!