Sport Mondiaux d'athlétisme de Londres : "Bolt aura marqué l'histoire de l'athlétisme, Gatlin lui ne restera pas dans les annales"

00:00  07 août  2017
00:00  07 août  2017 Source:   Franceinfo

Athlétisme: Bolt, le show permanent

  Athlétisme: Bolt, le show permanent Une bête de scène et une personnalité hors norme: la légende d'Usain Bolt ne s'est pas seulement bâtie à coups de titres et de records inatteignables, le Jamaïcain ayant su magnifier ses performances par un sens inné du show pour devenir le chouchou du public et des annonceurs, un cas unique dans l'histoire de l'athlétisme.A l'heure où l'octuple champion olympique de 30 ans s'apprête à tirer sa révérence à l'issue des Mondiaux de Londres (4-13 août), difficile de dissocier son insolente mainmise sportive de sa capacité à transformer chacune de ses apparitions en un véritable spectacle.

Aide. de. en. fr. it. visiteur :: identification.

La nouvelle version de MSN, votre collection personnalisable du meilleur des catégories Actualité, Sport, Divertissement, Finance, Météo, Voyage, Santé et Lifestyle, le tout associé à Outlook, Facebook, Twitter, Skype et bien plus encore.

  Mondiaux d'athlétisme de Londres : © Fournis par Francetv info

L'ancien président de la Fédération française d'athlétisme, Bernard Amsalem, salue sur franceinfo dimanche, la carrière d'Usain Bolt et son "palmarès tout à fait exceptionnel".

Au lendemain de la victoire en finale du 100 mètres de l'Américain Justin Gatlin, aux Mondiaux d'athlétisme de Londres, l'ancien président de la Fédération française d'athlétisme, Bernard Amsalem, a estimé dimanche 6 août sur franceinfo que le sulfureux sprinter américain "ne resterait pas dans les annales" de son sport. Il a préféré rendre hommage à la carrière du Jamaïcain Usain Bolt, qui a terminé troisième samedi soir, pour sa toute dernière sortie.

Athlétisme: Bolt, rockstar de l'athlétisme

  Athlétisme: Bolt, rockstar de l'athlétisme Une légende de la piste avec l'aura d'une rockstar: Usain Bolt restera dans les annales comme un champion hors norme ayant révolutionné le sprint et l'athlétisme, aussi bien par ses immenses exploits que par une "cool attitude" devenue son image de marque.Applaudi, chéri, adulé par le public de Londres, bien plus que le champion du monde du soir aux Mondiaux-2017, le mal aimé Justin Gatlin: la dernière représentation du roi Bolt sur 100 m aura certes un arrière-goût amer pour l'octuple champion olympique mais elle aura une nouvelle fois témoigné de sa place dans l'histoire.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Quel est le plus grand événement historique mondial ?Est-ce que c'est vrai

franceinfo : Justin Gatlin a été copieusement sifflé hier à Londres, était-il à sa place en finale du 100 mètres, lui qui avait été suspendu quatre ans pour dopage entre 2006 et 2010 ?

Bernard Amsalem : Gatlin a été suspendu, il a purgé sa peine et il est revenu courir. Sauf à changer le règlement et à condamner à vie les athlètes, aujourd'hui on ne peut pas empêcher cet athlète de revenir, de continuer à courir et de gagner comme il l'a fait hier. Maintenant, il ne faut pas oublier que Bolt a lui un palmarès tout à fait exceptionnel. C'était sa dernière course, certes, mais il avait subi pas mal de blessures et revenait difficilement. Moi ce que je vais retenir de tout cela, c'est qu'Usain Bolt aura marqué l'histoire de l'athlétisme comme aucun autre athlète ne l'a fait. C'est ça qu'il faut retenir, Gatlin ne restera pas dans les annales, contrairement à Bolt.

Pourquoi Pierre-Ambroise Bosse est un mec cool

  Pourquoi Pierre-Ambroise Bosse est un mec cool Pierre-Ambroise Bosse, qui rêve de médaille ce soir (22h35) en finale du 800 m aux mondiaux de Londres, est un personnage pour le moins détendu. La preuve par quatre. Il paye des bières à son chat La scène se déroule l’an passé à Rio. Pierre-Ambroise Bosse vient d’échouer au pied du podium lorsqu’il se présente au micro de France Télévision. On s’attend à entendre un homme abattu, il n’en est rien. «J’aimerais dire un mot à Rabs aussi, c’est mon chat. Rabs, je sais que tu espérais mieux toi aussi. Tu m’avais dit de faire une médaille, je ne l’ai pas fait, je suis désolé. Voilà ce que tu vas faire, tu vas descendre de ce canapé, tu vas aller jusqu’au frigo, ouvrir la porte, tu vas ouvrir une bière et tu vas la boire cul sec pour

Les athlètes marocaines Rabab Arafi et Malika Akkaoui se sont qualifiées vendredi pour les demi-finales du 1500m de la 16è édition des championnats du monde d ’ athlétisme qui se tient du 04 au 13 août dans la capitale britannique.

Une erreur est survenue. Merci de nous excuser pour la gene occasionnee.

On a senti le malaise tout de même hier à Londres, avec le public qui a copieusement sifflé Justin Gatlin. Il n'y a pas de droit au pardon dans l'athlétisme ?

Peut-être qu'il y a une prise de conscience du grand public sur le problème du dopage, et qu'on est aujourd'hui plus attentif à cela. Ce n'est pas la première fois que le public anglais réagit de cette manière vis-à-vis de Justin Gatlin. Il est presque interdit de séjour en Angleterre depuis qu'il a eu cette suspension pour dopage. Moi je préconise depuis longtemps qu'on puisse pardonner la première fois, c'est-à-dire qu'on peut condamner quelqu'un à une suspension de quatre ans, mais quand il y a récidive, c'est une suspension à vie. Il faudrait aussi rajouter une amende financière significative, qui permettrait de dédommager les athlètes qui restent au pied du podium et qui sont victimes des athlètes dopés.

Ces sifflets contre Justin Gatlin n'ont-ils pas gâché la dernière sortie d'Usain Bolt ?

Non car Monsieur Bolt est un grand monsieur, il est au-dessus de ça, il a été un athlète pendant toute sa carrière. Il ne va pas s'attacher à ce genre de détail. Moi ce que je retiens, c'est la performance de Christian Coleman, celui qui a fait deuxième. C'est un jeune Américain qui commence à 'performer'. Gatlin, il a 35 ans, c'est le passé, il faut tourner la page, et évidemment qu'Usain Bolt aurait voulu finir avec une victoire, j'imagine. Mais il faut retenir sa carrière. Cela a été un ambassadeur extraordinaire pour l'athlétisme mondial, je ne sais pas si un jour on trouvera un remplaçant.

Kevin Mayer craque et fond en larmes dans Stade 2 (VIDEO) .
Kevin Mayer, sacré champion du monde de décathlon ce samedi 12 août, a fondu en larmes sur le plateau de Stade 2 en découvrant un touchant reportage sur sa carrière et sa victoire.Kevin Mayer a marqué le week-end avec son incroyable prestation lors des Mondiaux d'athlétisme de Londres. L'athlète de 25 ans a été sacré champion du monde de décathlon ce samedi 12 août au terme d'une magnifique compétition. Très ému de monter sur la première marche du podium, le Français a fondu en larmes en entendant résonner La Marseillaise dans le stade londonien. Un beau moment qui a ému les internautes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!