Sport Emery maintient sa confiance à Areola

10:20  12 septembre  2017
10:20  12 septembre  2017 Source:   Sport24

Areola toujours inquiétant

  Areola toujours inquiétant Le PSG a déroulé vendredi soir à Metz (1-5), à l'occasion de la 5e journée de Ligue 1, mais le gardien du club de la capitale n'a pas du tout été rassurant.Le Paris Saint-Germain 2017-2018 est bel et bien lancé. Déjà impressionnant depuis le début de la saison, le club de la capitale a pu aligner son trio de rêve (Neymar, Mbappé, Cavani), vendredi soir à Metz, lors de la 5e journée de Ligue 1, avec à la clé une large victoire (5-1), facilitée par l'expulsion plutôt sévère de Benoît Assou-Ekotto, en début de seconde période (56e). Mais tout n'a pas été parfait pour les hommes d'Unai Emery sur la pelouse du Stade Saint-Symphorien.

"Il ne faut pas oublier qu'Alphonse Areola est un jeune gardien", insiste Unai Emery , ce jeudi en conférence de presse. L'entraîneur du PSG continue de défendre son gardien, coupable d'une grossière erreur mardi contre Lille (2-1).

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

sport24© Panoramic sport24

A la veille de l’entrée en lice du PSG en C1, Unaï Emery a renouvelé sa confiance à Alphonse Areola. Le Français devrait être titulaire face au Celtic Glasgow.

Kevin Trapp attendra. Malgré la boulette – sans conséquence – d’Alphonse Areola face à Metz, le portier allemand va une nouvelle fois débuter un match du PSG sur le banc. C’est en tout cas ce que laissent penser les déclarations de son entraîneur ce lundi en conférence de presse : «C’est un bon gardien, il va démontrer qu'il est celui que nous voulons. Toute l’équipe a confiance en lui».

Pourtant, le joueur formé à Paris peine à convaincre en ce début de saison, à l’image de ce ballon relâché dans les pieds d’Emmanuel Rivière vendredi, qui aurait pu couter très cher. Une statistique prouve les difficultés rencontrées par Areola : il a concédé sept buts sur les sept derniers tirs cadrés qu'il a subis à l’extérieur en Ligue 1 depuis près d’un an… Un chiffre forcément inquiétant alors que se profile le Celtic Glasgow, sextuple Champion d’Ecosse en titre. Si Moussa Dembélé est forfait, les joueurs de Brendan Rodgers ont des arguments à faire valoir en attaque, et les Parisiens auront besoin d’un gardien performant.

Koh-Lanta se maintient à plus de 5,1 millions de téléspectateurs

  Koh-Lanta se maintient à plus de 5,1 millions de téléspectateurs La soirée du vendredi 15 septembre 2017. Auditop :Koh-Lanta Fidji reste nettement leader des audiences de prime time du vendredi. Le troisième épisode, marqué par les départs de Thomas et Mel et le retour de Marvyn, a réuni 5,142 millions de téléspectateurs sur TF1 (24,9 % de part d'audience), un score stable sur une semaine.Audibof : Le concert Paris à nous les Jeux ! Le grand concert, retransmis en direct depuis le parvis de l'hôtel de ville de Paris, n'a pas fait le plein sur C8.

Seule la confiance dans le vrai Dieu nous procure les bienfaits du Psaume 16

Vous allez être redirigé vers le lien suivant : Foot - L1 - PSG : Nasser Al-Khelaïfi maintient sa confiance à Unai Emery malgré le désastre du Camp Nou.

Trapp a déjà connu ça

Pour s’éviter ce yoyo incessant entre Trapp et Areola, le staff du PSG avait le désir de recruter Pepe Reina cet été, lors du mercato estival. Mais le club de la capitale n’a pas réussi à convaincre le joueur de Naples, qui a donc décidé de rester en Serie A. Unaï Emery se retrouve désormais dans la même situation que l’année dernière. Et il a bien précisé à ses deux portiers qu’il n’y avait aucune hiérarchie entre les deux hommes. Kevin Trapp doit forcément l’avoir en tête. La saison dernière, l’Allemand avait terminé l’exercice comme titulaire après avoir longtemps endossé le rôle de doublure. Alors qu’il est maintenant cantonné au banc, l’ancien joueur de Francfort ne perd pas sa motivation : «Je suis convaincu que j'arriverai encore cette fois-ci à récupérer ma place»,a-t-il confié la semaine passée au journal allemand Frankfurter Rundschau.

Emery : « La blessure de Di María est la pire chose qui pouvait arriver »

  Emery : « La blessure de Di María est la pire chose qui pouvait arriver » S'il s'est montré pessimiste en conférence de presse, la blessure d'Ángel Di María n'est peut-être pas une si mauvaise nouvelle pour Unai Emery. © Fournis par Newsweb « La blessure de Di María est la pire chose qui pouvait arriver durant cette trêve internationale », a ainsi confié l'entraîneur espagnol à la veille de la rencontre, ce vendredi, entre Metz et le PSG (20h45). L'occasion peut-être de lancer Kylan Mbappé sous ses nouvelles couleurs, d'autant que la blessure d'El Fideo ne devrait pas peser sur le rendement offensif des siens.

Votre navigateur ne permet pas d'afficher la page. Pour continuer à consulter l'Equipe, vous pouvez

Après la rencontre face à Metz, Unai Emery a été interrogé sur sa confiance en Alphonse Areola . En conférence de presse, l’entraineur du PSG a alors expliqué : « La confiance envers Areola est toujours la même.

De son côté, Alphonse Areola n’a pas semble perturbé par sa bévue face à Metz : «Cela fait partie des risques de notre jeu. Non, cela ne va pas m'affaiblir. Suite à cette action, j'ai eu plusieurs ballons à négocier. Mes coéquipiers ont continué à jouer avec moi, je suis à leur disposition».

Il n’a en tout cas pas perdu la confiance de son coach, qui devrait le titulariser ce mardi face au Celtic Glasgow. Et le Français n’aura pas le droit à l’erreur. Dans un groupe où sont également présent le Bayern Munich et Anderlecht, le PSG ne peut pas se permettre de laisser des points en route.

Ben Arfa de retour contre l'OL ? .
Selon Unai Emery, il n’est pas exclu qu’Hatem Ben Arfa effectue son retour dans le groupe du PSG pour la réception de l’OL dimanche. Même si le joueur lui-même, qui avait été relégué en réserve, n’y croit sans doute pas vraiment… © Icon Sport Ben Arfa Camp des Loges C’était il y a peu moins de dix ans. Le PSG de Jérôme Rothen, alors bien loin de la machine de guerre qu’il est devenu, s’inclinait 3-2 à domicile contre l’OL, pour ce qui constitue encore aujourd’hui la dernière victoire lyonnaise au Parc des Princes en Ligue 1.Grand bonhomme de cette rencontre, Hatem Ben Arfa avait inscrit un doublé.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!