Sport Nasri «ne comprend pas» que Ben Arfa soit resté au PSG

19:55  09 octobre  2017
19:55  09 octobre  2017 Source:   Sport24

SriLankan Airlines devrait abandonner une seconde commande d'A350

  SriLankan Airlines devrait abandonner une seconde commande d'A350 Les négociations sont en cours pour chiffrer le dédommagement ...Le gouvernement sri-lankais devrait annuler une commande de quatre A350-900 commandés pour SriLankan Airlines dans le cadre d'un plan d'investissement décidé par l'exécutif précédent, révèle le 'Daily FT', un quotidien local. Il s'agira d'une négociation de gré à gré car le contrat signé avec Airbus ne comprend pas de clause de sortie, a indiqué un ministre au quotidien.

Poussé vers la sortie cet été, Hatem Ben Arfa (30 ans) a choisi de rester au Paris Saint-Germain, qui refusait de lui pa Interrogé sur la situation de l'ancien Niçois, Samir Nasri (30 ans, 4 matchs et 2 buts en championnat cette saison) ne comprend pas son choix.

Lorsqu’il a eu l’occasion de pouvoir quitter le club, il plutôt préféré rester pour avoir sa dernière année de contrat. Une position que ne comprend pas Samir Nasri , son ancien coéquipier en EDF et juge le PSG responsable sur cette affaire aux micros de Canal+ : » Si je comprends que Ben Arfa ait préféré

sport24: Karim Benzema, Hatem Ben Arfa, Samir Nasri et Jérémy Ménez sous le maillot de l'équipe de France en mai 2012. © Panoramic Karim Benzema, Hatem Ben Arfa, Samir Nasri et Jérémy Ménez sous le maillot de l'équipe de France en mai 2012.

Malgré plusieurs sollicitations extérieures et une situation compliquée à Paris, le gaucher a décidé d'aller au bout de son contrat. Un choix que regrette Samir Nasri dans une interview accordée à Canal+.

Cet été les dirigeants du Paris Saint-Germain souhaitaient se séparer de Hatem Ben Arfa (au club depuis l’été 2016). Les propositions de transfert ne manquaient pas mais le joueur, et son entourage, ont décidé de rester dans la capitale française. Un choix fait en connaissance de cause : l’ancien Niçois (30 ans) est indésirable aux yeux de l'entraîneur, Unai Emery, et oscille entre le groupe professionnel et l'équipe réserve. Samir Nasri, aujourd'hui milieu de terrain d'Antalyaspor (D1 turque), était dans une situation similaire à Manchester City, où Pep Guardiola n'en faisait plus un élément fort de son effectif.

Eurazeo : cède des actions Elis

  Eurazeo : cède des actions Elis Au global, l'opération porte sur la cession de 10 millions d'actionsEurazeo SE a l'intention de céder, directement et au travers de sa filiale Legendre Holding 27 SAS (LH 27), et conjointement avec ECIP Elis Sarl, un total de 10 millions d'actions Elis SA (Elis), représentant 4,56% du capital et 4,36% des droits de vote d'Elis,

Lorsqu’il a eu l’occasion de pouvoir quitter le club, il plutôt préféré rester pour avoir sa dernière année de contrat. Une position que ne comprend pas Samir Nasri , son ancien coéquipier en EDF et juge le PSG responsable sur cette affaire aux micros de Canal+ : » Si je comprends que Ben Arfa ait préféré

Ben Arfa s'entraîne avec la réserve du PSG cette saison. 19h43Lille : deux Dogues dans le viseur de Watford 19h26 PSG : Ben Arfa , Nasri ne comprend pas

Il a, lui, décidé de quitter le nord de l'Angleterre pour rejoindre le sud de la Turquie: «Je ne comprends pas ça (NDLR le choix de Ben Arfa). En ayant fait quasi-saison blanche au PSG, tu en rajoutes une deuxième… Les gens t’oublient. Tu n’auras plus les mêmes demandes. Quand tu es footballeur et que tu aimes ça, tu as besoin de jouer. Je ne me contenterai jamais de rester sur un banc ou de jouer en réserve.»

Un trio Ménez-Nasri-Ben Arfa en 2018 ?

Plus tôt lors de l'entretien, l’international français (30 ans) avoue que Jérémy Ménez a tenté d’attirer le gaucher, en Turquie, afin de recomposer une partie de la désormais fameuse « génération 87 » : « C’est dommage qu’il n’ait pas pu venir mais pourquoi pas la saison prochaine ? Il sera libre, donc si tu nous écoutes... », incite-t-il auprès de Ben Arfa.

PSG - Le PSG et Ben Arfa bientôt convoqués par la commission juridique .
La commission juridique de la Ligue de football s'est réunie ce mardi pour étudier le dossier Ben Arfa. Après examen des explications fournies par le PSG, elle a décidé de convoquer les deux parties, le joueur et ses conseillers d'un côté, les dirigeants du club de l'autre, pour tenter de mener une médiation. Si l'attaquant parisien et ses employeurs acceptent la date proposée par la commission, ce rendez-vous pourrait intervenir dans le milieu de la semaine prochaine.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!